Nias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nias
Pulau Nias (id)
Carte topographique de Nias.
Carte topographique de Nias.
Géographie
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Archipel Grandes îles de la Sonde
Localisation Océan Indien
Coordonnées 1° 06′ 00″ N 97° 32′ 00″ E / 1.1, 97.5333331° 06′ 00″ N 97° 32′ 00″ E / 1.1, 97.533333  
Superficie 5 625 km2
Point culminant non nommé (800 m)
Géologie Prisme d'accrétion
Administration
Province Sumatra du Nord
Kabupaten Nias, Nias du Sud, Nias du Nord, Nias occidental
Démographie
Population 756 762 hab. (2010)
Densité 134,54 hab./km2
Plus grande ville Gunungsitoli
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+7

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

(Voir situation sur carte : Indonésie)
Nias
Nias
Îles d'Indonésie

Nias (en indonésien Pulau Nias, en niha Tanö Niha) est une île indonésienne, située à 125 km au large de la côte occidentale de Sumatra.

Géographie[modifier | modifier le code]

Avec une superficie de 5 625 km², Nias est la plus grande des 131 îles rattachées à la province de Sumatra du Nord. Elle fait partie d'une chaîne de reliefs, séparés de Sumatra par le détroit de Mentawai. Sur cette chaîne, l'île de Simeulue est située à 140 km au Nord-ouest, les îles Batu à 80 km au Sud-est, puis les îles Mentawai : Siberut, Sipora et North Pagai. Cette chaîne ressurgit plus à l'est pour former les Petites îles de la Sonde puis les chaînes montagneuses de Sumba et du Timor. Cet arc réalise une zone de subduction, le plateau océanique de Nias étant en conflit avec le plateau asiatique sous lequel il s'enfonce à la vitesse de 52 mm par an.

Les villes principales de l'île sont Gunung Sitoli et Teluk Dalam.

Les habitants, au nombre de 640 000, comprennent outre les Ono Niha, habitants autochtones de l'île, des Malais, des Batak et des Chinois.

Nias bénéficie d'une forte pluviosité (2 800 mm par an), à l'origine de plusieurs rivières pérennes périphériques : la Muzaï au nord, le Gowo à l'est et les rivières Oyo et Honu à l'ouest[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Administrativement, l'île fait partie de la province de Sumatra du Nord. Elle est divisée en quatre kabupaten (départements) :

Langue et culture[modifier | modifier le code]

Maison traditionnelle de Nias
A Nias, le saut d'un muret de pierre est un rituel de préparation au combat

La langue des habitants de Nias est le niha, qui fait partie du rameau dit "sumatrien" de la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes, auquel appartiennent également les langues batak, par exemple le karo batak, et le gayo, le mentawai et le simeulue.

Les religions présentes à Nias sont le catholicisme, le protestantisme et l'islam.

Histoire[modifier | modifier le code]

Premiers habitants[modifier | modifier le code]

Des fouilles ont révélé la présence d'artefacts archéologiques hoabinhiens[2]. Le site de Tögi Ndrawa témoigne d'une présence humaine qui remonterait à 12 000 ans avant le présent, donc une période antérieure à l'arrivée des Austronésiens il y a environ 3 500 ans[3].

Gravure néerlandaise de 1866 montrant un "raja" de Nias
Gravure néerlandaise de 1866 montrant le palais du souverain d'Orahili

Catastrophes naturelles[modifier | modifier le code]

  • Nias a subi le séisme du 26 décembre 2004 dans l'océan Indien qui a provoqué la mort de 127 personnes sur la côte ouest de l'île.
  • Mais le tremblement de terre du 28 mars 2005, d’amplitude 8,7 a été terrible. 968 personnes sont mortes sous les décombres de leurs maisons. L'île a été soulevée de 3,50 mètres à l'ouest en repoussant la mer de 100 mètres au large, et s'est enfoncée d'autant à l'est, engloutissant deux villages. Au sud de l’île dans la région de Teluk Dalam, il a été suivi, 20 minutes après, par un tsunami. Heureusement les gens ont fui dès les premières secousses et personne n’a été tué malgré la hauteur de la vague (4 à 5 m). En revanche, sur toute la côte, les maisons qui n’avaient pas été détruites par les secousses l’ont été par le raz de marée, les bateaux broyés sur les plages.

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Dans le sud de l’île, sur la plage de Sorake Bay, on trouve des villages avec leurs maisons d’architecture traditionnelle.
  • Différents spots de surf sont prisés :
    • Sorake Bay, plage du sud de l'île à proximité de la ville de Tuluk Dalam ;
    • îles Hinako Archipel de petites îles (dont Asu et Baya) situées au large de la côte ouest de Nias ;
    • îles Banyak("nombreuses"), un archipel de 60 petites îles au nord de Nias qui font partie de la province d'Aceh. Leur superficie totale est de 319 km². Les plus grandes de ces îles sont Tuanku et Bangkaru ;
    • îles Batu au sud de Nias.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guébourg JL. La question de l'eau dans l'océan indien. Actes du colloque « L'eau, source de vie, source de conflits, trait d'union entre les hommes » du Festival International de Géographie, 2003
  2. Forestiera H, Simanjuntakb T, Guillaudc D, Driwantorob D, Wiradnyanad K, Siregare D, et al. Le site de Tögi Ndrawa, île de Nias, Sumatra nord : les premières traces d'une occupation hoabinhienne en grotte en Indonésie. Comptes Rendus Palevol 2005;4(8):727-733Abstract
  3. K Wiradnyana, "“Orang Nias”, Tahun 1150 Masehi Masih Hidup di Dalam Gua", Sinar Indonesia Baru, 14 mai 2006 ("Les gens de Nias vivaient encore dans des grottes en 1150 après J.-C")

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]