Valentín Paniagua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paniagua.
Valentín Paniagua
Image illustrative de l'article Valentín Paniagua
Fonctions
Président de la République du Pérou
(à titre transitoire)
22 novembre 200028 juillet 2001
Président du Conseil Javier Pérez de Cuéllar
Prédécesseur Alberto Fujimori
Successeur Alejandro Toledo
Biographie
Date de naissance 23 septembre 1936
Lieu de naissance Cuzco, Région de Cuzco, Pérou
Date de décès 16 octobre 2006 (à 70 ans)
Lieu de décès Lima, Région de Lima
Nationalité Drapeau du Pérou péruvienne
Parti politique Acción Popular
Conjoint Nilda Jara
Diplômé de Université nationale de San Antonio Abad de Cuzco
Université nationale de San Marcos
Profession Avocat, professeur des universités

Valentín Paniagua
Présidents de la République du Pérou

Valentín Paniagua Corazao était un avocat et homme politique péruvien né à Cuzco, le 23 septembre 1936 et décédé à Jesús María, Lima le 16 octobre 2006. Il a occupé la fonction de président de la République entre le 22 novembre 2000 et le 28 juillet 2001.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Militant du parti Acción Popular, il fut élu député en 1963 quand Fernando Belaúnde Terry, le chef de la coalition formée avec la Démocratie chrétienne fut élu président. Au sein du gouvernement, il occupa la charge de Ministre de la Justice.

Pendant le gouvernement militaire du général Juan Velasco Alvarado, Paniagua se retira de la vie politique et se consacra à l’enseignement. Il fut toujours considéré comme un opposant au régime militaire de Velasco et de son successeur le général Francisco Morales Bermúdez.

En 1980, il redevint député pour 5 ans, et fut élu en 1982 Président de la Chambre des Députés. En 1984, dans les derniers mois du second mandat présidentiel de Belaúnde, il fut nommé Ministre de l’Éducation. Quand Alan García Pérez accéda à la présidence du Pérou, Paniagua se retira de nouveau de la vie politique pour se consacrer à l’enseignement.

En 1990, son parti soutint l’écrivain Mario Vargas Llosa et prit part au FREDEMO. Il fut fermement opposé à l’« autogolpe » de Alberto Fujimori en 1992.

Gouvernement de transition[modifier | modifier le code]

En 2000, Paniagua fut élu congressiste et en octobre de la même année fut élu président du Congrès. En novembre 2000, le président Fujimori démissionna alors qu’il se trouvait au Japon, de même que ses deux vice-présidents à Lima. Le Congrès le désigne comme président par intérim.

Pendant son mandat présidentiel, il choisit l’ex-secrétaire général des Nations unies, Javier Pérez de Cuéllar, comme président du Conseil et ministre des Relations extérieures.

Le principal objectif de son mandat fut d’organiser les élections de 2001, remportées par Alejandro Toledo Manrique du parti Perú Posible.

Secrétaire général d'Acción Popular[modifier | modifier le code]

En 2001, Valentín Paniagua a succédé à la tête de son parti au fondateur Fernando Belaúnde Terry.

Au nom de ce parti, il s'est présenté comme candidat à la présidence de la République aux élections générales de 2006 à la tête de la coalition de partis politiques "Frente de Centro". Il est arrivé au 5e rang avec environ 5 % des voix.

Le 21 août 2006, il entra à la clinique San Felipe du district liménien de Jesús María pour une péricardite infectieuse. Il mourut 2 mois plus tard d'une complication pulmonaire et fut inhumé à Lima dans un cimetière de La Molina.

Lien externe[modifier | modifier le code]

(es) Site de campagne pour les élections 2006