Université de Leicester

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’université de Leicester (en anglais, University of Leicester) est une université britannique, fondée en 1921, comme University College, et dotée d'une charte royale en 1957, basée à Leicester (Angleterre). Elle compte 20 000 étudiants inscrits.

Leicester
Lieu
Pays Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Construction 1921
Nombre d’étudiants environ 20000
Coordonnées 52° 37′ 17″ N 1° 07′ 28″ O / 52.621388888889, -1.124444444444452° 37′ 17″ Nord 1° 07′ 28″ Ouest / 52.621388888889, -1.1244444444444  

Histoire[modifier | modifier le code]

L'université a été fondée à Leicestershire en 1921. Le site de l'université est basé sur une ancienne usine de textile. Thomas Fielding Johnson avait créer un mémorial à la gloire des morts de la première Guerre Mondiale. Les premiers étudiants ont été admis en 1921.

Campus[modifier | modifier le code]

Le campus

La partie centrale du campus se situe au sud du centre ville. Il est adjacent au Victoria Park ainsi que Wyggeston and Queen Elisabeth I College.

Le bâtiment central se nomme le Fielding Johnson Building qui a été construit en 1837.

Organisation[modifier | modifier le code]

L'université est divisée en quatre départements:

- l'université des Arts, sciences humaines et de droit

- l'université de médecine, biologie et psychologie

- l'université de sciences et d'ingénierie

- l'université des sciences sociales

Enseignement[modifier | modifier le code]

Sciences[modifier | modifier le code]

L'université compte des groupes de recherches dans les domaines de l'astrophysique, la biochimie et la génétique. Il y a notamment le plus grand centre de recherche spatiale d'Europe.

En ce qui concerne l'ingénierie, le département a des partenaires industriels de prestige comme par exemple Rolls-Royce, Jaguar, Siemens, Mercedes-Benz.

Arts, sciences humaines et sciences sociales[modifier | modifier le code]

Le département d'Archéologie [2] et d'histoire ancienne est composé de 21 archéologues et 6 historiens. L'université est spécialisée dans la recherche sur les domaines du monde grec ancien, du monde romain ainsi que les périodes récentes. Ils ont notamment exhumé, en 2012, le corps du roi Richard III.

Le département de droit est l'un des plus importants de l'université, et est associé avec des firmes importantes du domaine du droit.

Innovation et technologie[modifier | modifier le code]

L'Institute of Learning Innovation au sein de l'université est un groupe de recherche dirigé par Grainne Conole. Cet institut mène des recherches sur des projets financés par la Grande-Bretagne mais aussi par l'union européenne.

Ecole de médecine[modifier | modifier le code]

L'université héberge également une grande faculté de médecine, la Leicester Medical School . Cette section était auparavant liée à celle de l'université de Warwick, mais elles se sont séparées en 2006 pour devenir indépendantes l'une de l'autre.

Leicester Research Archive[modifier | modifier le code]

Réputation[modifier | modifier le code]

Collections spéciales de la bibliothèque[modifier | modifier le code]

Il y a une collection d'histoire locale de 2 000 livres qui a été donné par Thomas Hatton (1876–1943), un homme d'affaires. C'est le premier don majeur de livres à la bibliothèque de l'université de Leicester en 1920.

La bibliothèque possède également un certains nombre de livre inédit des auteurs connu :

  • Joe Orton (1933-1967), ce dramaturge a laissé ses livres avec les manuscrits et la correspondance.
  • Laura Riding (1901-1991), la bibliothèque à sa correspondance du poète et critique.
  • Sue Townsend (1946-2014), il y a ses documents personnel. La collection contient les cahiers détaillés de ses œuvres littéraires.
  • Archives

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

En 1957, est fondé le magazine The Ripple qui est un magazine étudiant.

En 1996, LUSH Radio est fondée, c'est une radio qui fonctionne uniquement grâce aux étudiants de l'université

Personnalités notables[modifier | modifier le code]

  • Alan Lloyd Hodgkin (1971–1984)
  • Sir George Porter (1984–1995)
  • Sir Michael Atiyah (1995–2005)
  • Sir Peter Williams (2005–2010)[45]
  • Bruce Grocott, Baron Grocott (2013–)

Anciens étudiants[modifier | modifier le code]

  • Neil Christie, Lecteur en archéologie
  • Khurshid Ahmad, érudit islamique
  • Lyman Andrews, étudiant américain
  • Isobel Armstrong, érudit de poésie du XIXe siècle et l'écriture des femmes
  • Graeme Barker, professeur d'Archéologie, Université de Cambridge
  • Richard Bonney, historien
  • Alan Bryman, sciences social
  • Grace Burrows, violoniste et chef d'orchestre
  • John Coffey, professeur d'histoire moderne
  • Heather Couper, astronome et présentateur télé
  • Nicholas J. Cull, historien américain
  • Gabriel Dover, généticien
  • Eric Dunning, sociologue du sport
  • Christopher Dyer, historien médiéval
  • Colin Eaborn FRS, chimiste
  • Norbert Elias, sociologue allemand
  • Brian J. Ford, scientifique, professeur invité
  • G. S. Fraser, poète Ecossais
  • Anthony Giddens, sociologue éminent, enseigne la psychologie sociale à Leicester
  • Reuben Goodstein, mathématicien, promoteur du théorème de Goodstein
  • Cosmo Graham, droit public et droit spécial. Membre de la commission de la concurrence
  • Jeffrey A. Hoffman, astronaute de la NASA et physicien
  • Richard Hoggart, sociologue
  • W. G. Hoskins, (1931–1952) (1965–1968), historien local et auteur de The Making of the English Landscape
  • Norman Housley, historien des croisades
  • Arthur Humphreys, professeur inaugurale de l'anglais et le premier doyen de la Faculté des arts
  • Leonard Huxley, physicien
  • Sir Alec Jeffreys, généticien, inventeur de l'empreinte génétique
  • Hans Kornberg, biochimiste
  • Philip Larkin, bibliothécaire et poète
  • David Mattingly, archéologue romain
  • John McManners, ancien chef du département d'histoire, Professeur d'histoire à l'université d'Oxford jusqu'à sa retraite
  • Ken Pounds, professeur émérite de physique, découvert quel es trous noirs étaient commun dans l'univers
  • Charles Rees, chimiste organique
  • Lord Rees of Ludlow, the Astronomer Royal, professeur invité à Leicester
  • J.B. Schneewind, professeur de philosophie, Johns Hopkins University
  • Malcolm Shaw QC, The Sir Robert Jennings, professeur des lois internationales, avocat et juriste international
  • Jack Simmons, professeur d'histoire 1947–1975
  • Brian Simon, professeur 1966-1980
  • Sami Zubaida, politologue
  • Panicos Demetriades, économiste et Gouverneur de la Central Bank of Cyprus

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'université comprend six facultés :

Sources et références[modifier | modifier le code]

1.http://www2.le.ac.uk/study/ugp?uol_r=a8bf5d84

2.http://www.le.ac.uk/ulas/

3.http://www.le.ac.uk/ebulletin-archive/ebulletin/news/out-and-about/2000-2009/2006/06/nparticle.2006-06-01.html

Liens externes[modifier | modifier le code]

52° 37′ 17″ N 1° 07′ 28″ O / 52.62139, -1.12444