The Boxer (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Boxer

Single par Simon et Garfunkel
extrait de l'album Bridge over Troubled Water
Face B Baby Driver
Sortie avril 1969
Enregistré novembre-décembre 1968
Durée 5:10
Genre Folk rock
Format 45t
Auteur-compositeur Paul Simon
Label Columbia

Singles par Simon et Garfunkel

The Boxer est une chanson en anglais écrite par le musicien américain Paul Simon et interprétée par le duo Simon et Garfunkel. Elle est sortie en single en 1969 et figure sur le cinquième et dernier album studio du groupe, Bridge over Troubled Water, sorti en 1970. Elle figure à la 106e place du classement des 500 plus grandes chansons de tous les temps du magazine Rolling Stone[1].

Enregistrement[modifier | modifier le code]

L'enregistrement de la chanson commence à Nashville le 16 novembre 1968, Simon et Garfunkel étant accompagnés de plusieurs musiciens. Paul Simon et Fred Carter Jr jouent de la guitare acoustique en picking, Peter Drake de la pedal steel guitar et de la guitare dobro, Larry Knechtel du clavier, Charlie McCoy de l'harmonica, Joe Osborn de la guitare basse et Hal Blaine de la batterie. Un effet de réverbération est donné à la batterie en la plaçant en face d'un ascenseur et en amplifiant le son de la caisse claire avec un haut-parleur placé dans la cage d'ascenseur[2].

La partie vocale et le violon sont enregistrés en décembre aux studios Columbia de New York et la trompette ainsi que le chant du refrain à la chapelle Saint-Paul en raison de l'acoustique exceptionnelle du dôme[3],[4]. L'enregistrement de la chanson demande en tout une centaines d'heures[5]. Il comporte un couplet supplémentaire qui est ensuite supprimé de la version figurant sur l'album Bridge over Troubled Water mais peu être entendu sur les versions live des albums Live 1969 et The Concert in Central Park.

Thèmes et composition[modifier | modifier le code]

Les paroles prennent la forme d'une lamentation à la première personne où un jeune homme arrive à New York et n'arrive à trouver ni travail, ni amour, ne trouvant du réconfort qu'avec les prostituées de la Septième Avenue. Il décrit son combat pour surmonter la solitude et la pauvreté. Lors du couplet final, la chanson passe à la troisième personne et décrit un boxeur qui continue le combat malgré tous les coups qu'il reçoit, affirmant qu'il va abandonner mais se refusant à le faire[6]. Le refrain ne comporte pas de paroles, seulement une répétition chantée de « lie-la-lie ». Paul Simon explique à ce propos qu'il n'a pas trouvé les mots justes et a dû se contenter de cet élément de substitution. Il l'a ressenti d'abord comme un échec avant de s'apercevoir que les gens appréciaient ce refrain et que cela donnait une portée plus universelle à la chanson[4].

Certains critiques musicaux ont vu la chanson comme une attaque contre Bob Dylan, le jeune homme arrivant à New York étant Dylan et les prostituées de la Septième Avenue correspondant aux studios de Columbia Records qui y étaient alors situés. Le « lie-la-lie » du refrain voudrait dire dans cette interprétation que Dylan ment au sujet de ses intentions musicales. Cette interprétation a toutefois été largement rejetée et il paraît plus probable que la chanson soit autobiographique, Simon l'ayant composé à une époque où les critiques ne l'épargnaient pas et exprimant ainsi à la fois sa lassitude et sa détermination[7],[6].

Reprises[modifier | modifier le code]

La chanson a été notamment reprise par Bob Dylan sur l'album Self Portrait (1970), Paul Butterfield sur l'album Live (1970), Emmylou Harris sur l'album Roses in the Snow (1980)[6], Waylon Jennings sur l'album Right for the Time (1996), Deana Carter sur l'album The Chain (2007) et Mumford & Sons sur l'album Babel (2012).

Classements[modifier | modifier le code]

Meilleures positions de The Boxer dans les classements musicaux
Classement musical Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[8] 19
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA Charts)[9] 8
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[10] 9
Drapeau du Canada Canada (Canadian Singles Chart)[11] 3
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[12] 7
Drapeau de la France France (SNEP)[13] 57
Drapeau de l'Irlande Irlande (Irish Singles Chart)[14] 7
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[15] 9
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[16] 2
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[17] 6
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[18] 5

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 500 Greatest Songs of All Time », Rolling Stone (consulté le 23 mai 2013)
  2. (en) David Simons, Studio Stories, Backbeat Books,‎ 2004 (ISBN 0879308176), p. 130
  3. (en) Peter Wicke, Rock Music: Culture, Aesthetics and Sociology, Cambridge University Press,‎ 1990 (ISBN 0521365554), p. 6
  4. a et b (en) « The Boxer by Simon & Garfunkel », sur songfacts.com (consulté le 23 mai 2013)
  5. (en) David Simons, Studio Stories, Backbeat Books,‎ 2004 (ISBN 0879308176), p. 134
  6. a, b et c (en) William Ruhlmann, « The Boxer Review », Allmusic (consulté le 23 mai 2013)
  7. (en) Marc Eliot, Paul Simon: A Life, John Wiley and Sons,‎ 2010 (ISBN 0470433639), p. 103
  8. (de) Musicline.de – Simon & Garfunkel. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  9. (en) David Kent, Australian Chart Book 1970-1992, St Ives,‎ 1993 (ISBN 0-646-11917-6)
  10. (de) Austrian-charts.com – Simon & Garfunkel – The Boxer. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  11. (en) « Top Singles - Volume 11, No. 12, May 19 1969 », sur collectionscanada.gc.ca (consulté le 23 mai 2013)
  12. (en) « Simon and Garfunkel Awards », Allmusic (consulté le 23 mai 2013)
  13. « Classements chansons Simon et Garfunkel », sur infodisc.fr (consulté le 23 mai 2013)
  14. (en) « Search Song Title - Simon and Garfunkel », sur IrishCharts.ie (consulté le 23 mai 2013)
  15. (en) Norwegiancharts.com – Simon & Garfunkel – The Boxer. VG-lista. Hung Medien.
  16. (nl) Nederlandse Top 40 – Simon & Garfunkel search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40.
  17. (en) « Simon and Garfunkel Singles », sur OfficialCharts.com (consulté le 23 mai 2013)
  18. (en) « Swedish Charts 1962 - 1975 (pdf) », sur hitsallertijden.nl (consulté le 23 mai 2013)