Onzième (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la théorie de la musique, la onzième est un intervalle constitué d'une quarte augmentée d'une octave. On parle aussi d'intervalle redoublé. Son rapport acoustique simple est de 11/4.

En harmonie, la onzième est un accord de cinq sons ou une superposition d'une quinte et quatre tierces. Théoriquement, il est correct que cet accord devrait comporter six sons, mais de par sa nature, la tierce de la fondamentale n'est jamais présentée. L'accord de onzième est en effet considéré comme une appogiature ou retard de la tonique, superposition d'un accord de septième de dominante sur basse de tonique, la onzième étant donc retard de la dixième. De plus, cet accord, tout comme l'accord de treizième de tonique n'est jamais présenté en position inversée.

On l’appelle aussi quarte redoublée car c’est une quarte dont la seconde note est une octave plus haut.

C’est l’ambitus maximal d’une voix en contrepoint.

En musique pop, il existe aussi l'accord de onzième de dominante, sans la tierce ni la quinte de la fondamentale. Par exemple en do-majeur, l'accord sol-fa-la-do serait chiffré G11.

Voir aussi[modifier | modifier le code]