Underworld (film, 2003)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Underworld.

Underworld

alt=Description de l'image Underworld (film logo).jpg.
Titre québécois Monde infernal
Titre original Underworld
Réalisation Len Wiseman
Scénario Danny McBride
Acteurs principaux
Sociétés de production Lakeshore Entertainment
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Genre Fantastique
Sortie 2003
Durée 121 minutes
134 minutes (Director's Cut)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Underworld, ou Monde Infernal au Québec, est un film fantastique britanno-germano-américano-hongrois réalisé par Len Wiseman, sorti en 2003.

Résumé[modifier | modifier le code]

Depuis des siècles, deux races immortelles et légendaires, les Lycans (plus connu sous le nom de loup-garous), et les Vampires, se livrent un conflit sans merci, à l'insu du regard des humains. Dans ce conflit ancestral qui perdure de nos jours, Selene, une guerrière Vampire impitoyable appartenant aux Death Dealers, chargés d'éradiquer les Lycans, cherche à venger sa famille, exterminée par ses adversaires. Lors d'une fusillade dans le métro, Selene parvient à empêcher qu'un être humain se fasse kidnapper par les Lycans. De retour dans le repaire des Vampires, un château, elle découvre que la colonie de loups-garous vivant dans les bas-fonds de la Cité s'intéressait de près à un être humain nommé Michael Corvin, interne en médecine et cherche à comprendre les raisons qui poussent ses ennemis à s'intéresser à cet homme. Selene raconte les événements à ses confrères, mais Kraven, chef des Vampires, ne la soutient pas et lui ordonne de laisser tomber. Ne lâchant pas prise, elle se rend dans l'appartement de Michael et tombe sur Lucian, chef des Lycans supposé mort après avoir été vaincu par Kraven, qui finit par mordre Michael, avant que Selene ne parvienne à s'échapper avec Michael afin de l'emmener dans son repaire.

Lorsque Erika, servante éprise de Kraven, découvre la morsure faite par Lucian sur Michael, elle prend peur et raconte sa découverte à Selene, alors que lui s'enfuit. Pressentant qu'un complot de grande ampleur se trame, Selene prend l'initiative de réveiller Viktor, l'un des trois Grands Chefs Vampires originels, et de lui révéler ses soupçons. Mais elle le réveille un siècle avant la date prévue, or elle ne fait pas partie des Anciens, seuls habilités à réveiller l'un des trois premiers Vampires. Selene rejoint Michael, qui se présente devant la grille du Château, tout en remarquant la morsure et l'emmène dans un autre repaire de Vampires, lieu où ils questionnent les Lycans capturés. Elle l'enchaîne et lui laisse une arme pour éviter la transformation de ce dernier à la pleine lune si elle ne revenait pas.

De retour au Château, Selene est enfermée par Kraven, sur ordre de Viktor, qui bien qu'il la considère comme sa fille, il a en effet estimé qu'elle a enfreint les Règles en le réveillant et en rompant de fait l'alternance de Gouvernement entre les Trois Vampires originels. Kraven envoie ses sbires accueillir Amelia, la Chef Vampire dont le siècle de gouvernement devait s'achever par son remplacement par un dénommé Markus lors d'une grande cérémonie, mais il s'agit d'un traquenard. Étant de connivence avec Lucian, Kraven a monté un plan qui est de tuer la Confrérie, exécuté par les Lycans, qui massacreront les Anciens tout en prélevant le sang d'Amelia, nécessaire aux expériences du processus d'hybridation. La guerrière Vampire profite d'une coupure de courant provoquée par Erika, jalouse de Selene que Kraven voulait pour femme, et s'échappe du Château pour aller retrouver Michael, qui se fera enlever par deux Lycans déguisés en policiers.

Selene fait prisonnier Singe, le scientifique des Lycans, et l'amène devant Viktor, afin de raconter alors que Lucian est de mèche avec Kraven et cherche à fonder une race supérieure hybride, mi-Vampire mi-Lycan. Or un seul sang est capable de supporter l'assemblage des deux espèces, celui de la puissante et ancienne famille des Corvinus, celle du premier Vampire et du premier Lycan (qui étaient deux frères). Il fallait donc le sang de Michael, qui s'avère être un de leurs descendants. Michael, retenu prisonnier au repaire des Lycans, a des souvenirs de la cause du conflit - la transmission de souvenirs est un effet secondaire de la morsure : Viktor avait une fille, Sonja, qu'il décida de sacrifier, car elle était enceinte de Lucian, le chef des Lycans précédemment cité dont la race était réduite en esclavage par les vampires et ne pouvait accepter la naissance d'un être hybride issu de l'union d'une Vampire et d'un Lycan, qu'il considérait comme une abomination. L'exécution de Sonja devant Lucian est la réelle cause de la guerre ancestrale que se livraient les deux races. Viktor, après avoir tué Singe, annonce qu'il donnera son pardon à Selene si elle tue le descendant des Corvinus, Michael, dont elle est tombée amoureuse.

Pendant ce temps, Lucian s'injecte le sang de Michael dans les veines dans le but de devenir lui-même un être hybride. Les Death Dealers se rendent chez leurs ennemis et combattent pour récupérer Michael. Kraven, présent sur les lieux auparavant, trahit et tire sur Lucian. Selene libère Michael, mais ce dernier se fait tirer dessus par Kraven avec des balles en nitrate d'argent, fatales pour les Lycans. Kraven apprend à la jeune femme que ce ne sont pas les Lycans qui ont décimé sa famille, mais Viktor. Lucian, mourant, intervient alors en blessant Kraven à la jambe et dans un sursaut, indique à Selene de mordre Michael afin d'en faire un être supérieur, mi-Vampire, mi-Lycan. Elle le fait, et Kraven, après avoir achevé le leader des Lycans, s’apprête alors à abattre Selene quand Viktor surgit. Ce dernier réplique à Selene qu'il lui a donné plus que sa famille ne pouvait le faire : l'immortalité.

Vivant, Michael est devenu un être hybride. S'ensuit un combat entre les deux êtres. Si les nouveaux pouvoirs de l'hybride sont puissants, il a beaucoup moins d'expérience que l'ancien Vampire. C'est Selene qui sauve Michael et neutralise Viktor en lui tranchant la tête d'un coup d'épée. Les deux fugitifs quittent alors le repère des Lycans, désormais ennemis des deux clans. La scène finale montre l'Antichambre où le sang de Singe coule dans le sarcophage du dernier chef des Anciens, Markus. Premier Vampire, ce dernier est membre de la famille des Corvinus : il est donc porteur de la souche permettant l'hybridation.

Problèmes légaux[modifier | modifier le code]

Le film a fait objet d'un procès pour violation de droit d'auteur par White Wolf, Inc. et Nancy A. Collins déclarant que l'univers du film était similaire à celui des jeux de rôle Vampire: The Masquerade et Werewolf: The Apocalypse , tous deux situés dans le World of Darkness , et au roman Sonja Blue . White Wolf a déposé 17 charges de violation de droits d'auteur et indiqué 80 similitudes uniques entre le système de jeu Wihite Wolf et "Underworld". White Wolf, Inc. a également indiqué que le script était très proche de celui d'une histoire intitulé The Love of Monsters (1994) qu'ils avaient publié, écrite par Nancy A. Collins[1],[2]. En septembre 2003, un juge a accordé une audition à White Wolf. L'affaire s'est soldée par un arrangement confidentiel[3].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Len Wiseman, réalisateur du film.

L'idée d'Underworld est née d'une discussion entre Len Wiseman et Kevin Grevioux[7]. C'est d'ailleurs Grevioux, qui en « avait marre de voir tout le temps les mêmes recettes » [8],[7], qui proposa de créer une histoire à la Roméo et Juliette en substituant l'affrontement entre les Capulet et les Montaigu par une guerre entre loups-garous et vampires[7]. De plus, ses diplômes en microbiologie lui permettent de dépoussiérer les origines de ce mythe[7].

« On voulait voir quelque chose de différent. Nous voulions expliquer leurs origines à l'aide d'une analyse scientifique par opposition au mysticisme. J'ai donc imaginé un virus comme créateur de Vampires et des loups-garous. »

— Kevin Grevioux, producteur et interprète de Raze[7],[8].

Wiseman a supprimé les clichés du film d'horreur tels que le crucifix et l'ail en ajoutant :

« Je pense que l'on peut justifier bien des choses grâce à une explication scientifique. Si vous analysez ça comme une anomalie génétique transmise par le sang, vous pouvez trouver un moyen de déterminer les faiblesses des deux camps. Vous pouvez ainsi expliquer pourquoi l'argent réagit sur un certain type de sang. Nos Vampires et loups-garous sont beaucoup plus ancrés dans la réalité. »

— Len Wiseman, réalisateur et producteur du film[7],[8].

Le réalisateur du film s'adjoint les services de Danny McBride, qui partage le même amour pour les films de genre, permettant de les « aider à clarifier et organiser [leurs] idées[7] » et qui dit du projet :

« Underworld n'est pas tiré d'un comic-book ou d'un roman. Ce film est né d'une discussion entre fans du genre qui souhaitaient recréer un univers mêlant science et mythologie afin de présenter vampires et loups-garous sous un jour nouveau. »

— Danny McBride, scénariste du film[8].

Dès le début, ils s'étaient mis d'accord pour créer une héroïne sombre, torturée par des conflits internes[7] :

« Danny et moi trouvions que ça changeait un peu d'avoir un personnage principal féminin au cœur de l'action. »

— Len Wiseman, réalisateur, producteur et co-scénariste du film[7].

Par la suite, le projet est présenté à Lakeshore Entertainment, via l'agent de Wiseman et McBride, Nick Reed, qui appela le président de la société de production Gary Lucchesi, pour expliquer qu'il représentait une jeune équipe de réalisateur-scénariste autour d'un projet appelé Underworld. Au même moment, Skip Williamson, responsable de la division musique, entendit parler du scénario et émit le souhait de retravailler avec Wiseman après Accros the Universe, clip de Rufus Wainwright. Le projet se monte très rapidement en trois mois, contrairement à deux à trois ans pour un film standard[7].

Kate Beckinsale, interprète de Selene.

La capacité de Wiseman à exprimer exactement ce qu'il voulait faire sur le film impressionna toute l'équipe de Lakeshore[7].

« Len est un type très éloquent. Il vient du monde des décors et des effets spéciaux, ce que j'ai trouvé intéressant. Il a appris le métier auprès de Roland Emmerich et a travaillé chez ILM. Il était déterminé à trouver le bon ton pour l'ambiance du film et était persuadé que sur un film comme Underworld, l'atmosphère et les décors étaient une priorité pour que le film fonctionne. »

— Gary Lucchesi, patron de Lakeshore Entertainment[7].

« Len est vraiment un homme concentré et passionné. Il a une vision très précise des choses et sait exactement où il veut aller. »

— Richard Wright, producteur[7].

Avec l'habitude de Lakeshore de travailler sur des premiers films de réalisateurs, l'équipe technique ne fut pas difficile à mettre en place[7].

Casting[modifier | modifier le code]

Scott Speedman, interprète de Michael Corvin.

Le rôle de Selene est confiée à l'actrice britannique Kate Beckinsale, qui s'est fait mondialement connaître avec le film Pearl Harbor (2001), après plus de dix ans de carrière menée au cinéma, au théâtre et à la télévision.

Au départ, Beckinsale ne « ne voulait même pas lire le scénario pour la simple raison que c'était un film de vampires[7],[8] » selon Wiseman. L'agent de l'actrice a tout de même envoyé le script à la jeune femme avec les dessins du réalisateur[7],[8]. C'est grâce aux dessins qu'elle a finalement acceptée d'incarner Selene.

« Len avait fait des dessins fantastiques représentant Selene affrontant des Lycans. C'était frais, original et c'est ce qui m'a donné envie de lire le scénario [...] Ce n'est pas un comic-book où le personnage principal défie les lois de la pesanteur et saute partout. Elle est faite de chair et de sang et bien que très puissante, elle peut souffrir. C'est un personnage solitaire qui n'a qu'un seul objectif dans cette guerre : détruire tous les Lycans afin de venger le massacre de sa famille. Son appétit de vengeance est sa force, et toute sa vie tourne autour de ça. Sa croisade commence à perdre son sens lorsqu'elle rencontre Michael. C'est intéressant de jouer un personnage qui va être déstabilisé, qui devra changer sa vision des choses et sa façon d'être. »

— Kate Beckinsale, interprète de Selene[7],[8].

Grâce à sa participation, elle a « crédibilisé le projet, sa participation a permis de donner un cachet de qualité », selon Richard Wright. Il ajoute : « Nous avons des acteurs très doués dans le film et je pense que nous devons en partie leur présence à Kate »[7].

Wiseman dit de l'actrice qu'« elle est passionnée par le projet » et que « toutes ses idées s'accordaient parfaitement avec la direction que nous souhaitions donner au personnage et elle en a vraiment amélioré plusieurs aspects », McBride ajoute qu'elle « est vraiment intense dans ce film [...] elle est magnifique et a réalisé la plupart des cascades elle-même. C'est tellement différent de ce qu'elle faisait jusqu'à présent. Elle a littéralement donné vie à Selene [et] l'a arrachée de la page et en a fait un personnage sexy, cool et compliqué[7]. »

Pour incarner le personnage principal masculin, Michael Corvin, le rôle fut confié à l'acteur Scott Speedman, révélé par la série Felicity. C'est l'attitude de l'acteur envers le scénario qui a convaincue le réalisateur : « Scott a tout pris avec extrêmement de sérieux et voulait avoir une attitude la plus réaliste possible », sa partenaire ajoutant qu'elle croit que « Len attire les gens qui sont passionnés et qui sont dans cette aventure pour de bonnes raisons. Scott n'était qu'un cas parmi les autres à vouloir faire le meilleur travail possible[7] ».

Bill Nighy, interprète de Viktor.

Les autres rôles importants, celui de Viktor, chef des Vampires, et de Lucian, chef des Lycans, sont donnés respectivement à Bill Nighy et à Michael Sheen, qui était au moment du tournage le compagnon de Kate Beckinsale depuis 1995, avec laquelle il a eu une fille.

Tournage[modifier | modifier le code]

Doté d'un budget de 22 millions de dollars, le tournage d'Underworld s'est étalé sur deux mois, du 2 septembre au 23 novembre 2002[9], en Europe de l'Est, plus exactement en Hongrie, dans la ville de Budapest[10]. Certaines grosses productions tels que Blade 2 ou La Ligue des gentlemen extraordinaires furent tournés dans le territoire européen de l'est[8].

« Une fois arrivé à Budapest, j'ai réalisé que c'était l'endroit idéal pour le film. »

— Danny McBride, scénariste du film[8]

« L'histoire de la ville de Budapest est associée à l'existence ancestrale des vampires et des loups-garous. Il y a d'ailleurs une forte connexion entre cette ville remplie de légendes et le style gothique du film. »

— Tony Pierce-Roberts, chef décorateur du film[8].

Michael Sheen, interprète de Lucian.

Mais le tournage ne fut pas de tout repos, comme explique Wright : « Ce n'est pas un film facile à tourner, particulièrement pour Kate. Nous lui avons fait subir de nombreuses tortures. Nous l'avons immergée dans de l'eau glacée, fait combattre sous une pluie battante en plein hiver et l'avons même forcée à rester en équilibre au sommet d'un immeuble ! Mais c'est un vrai petit soldat, elle ne s'est jamais plainte[8] », mais également pour les autres acteurs, en particulier Speedman et Nighy, qui durent subir des nombreuses heures de maquillage[8].

« Il leur fallait cinq heures pour mettre le maquillage et lors d'une scène vers la fin du film, cela a pris une heure et demie à sept personnes pour le retirer. Ils m'avaient préparé psychologiquement à l'attente et l'ennui, mais en fait, j'ai trouvé ça plutôt marrant de voir tous ces gens s'activer pour faire ces transformations incroyables sur mon corps. »

— Scott Speedman, interprète de Michael Corvin[8],[7]

Ayant subi le même traitement pour passer d'un corps momifié à un corps de vampire tout puissant, Nighy ajoute : « Je ne savais même pas ce que le mot prothèse voulait dire…maintenant j'en sais un peu plus : c'est extrêmement douloureux et désagréable ! Mais on ne peut pas en vouloir à ces gars : ils sont vraiment gentils et incroyablement doués[8],[7] ».

Effets spéciaux[modifier | modifier le code]

Len Wiseman fait appel aux services de Patrick Tatopoulos, avec qui il avait déjà travaillé auparavant, pour concevoir les effets spéciaux d'Underworld.

Réception[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Lors de sa sortie en salles dans les pays anglophones, Underworld a obtenu un accueil négatif des critiques professionnels, recueillant 31% de critiques favorables sur le site Rotten Tomatoes, sur la base de 159 critiques, avec un score moyen de 4,7/10[11]. Sur le site Metacritic, il obtient un score de 42/100, pour 34 critiques[12].

En France, le film a été moyennement bien accueilli lors de sa sortie en salles, obtenant une moyenne de 2,3/5 ppour les critiques de la presse sur le site Allociné[13].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Alt=Image de la Terre Mondial[14] 95 818 457 $ 17 octobre 2004 N/A
Drapeau des États-Unis États-Unis[14] 51 970 626 $ 11 janvier 2004 13
Drapeau de la France France[15] 621 697 entrées 12 novembre 2003 8

Underworld obtient un succès commercial avec au total 51 970 690 dollars de recettes aux États-Unis en près de 13 semaines d'exploitation[16], dont 27 606 895 $ de recettes pour la première semaine d'exploitation, se classant directement à la première place[17]. En France, le film fait un score honorable en salles avec un total de 621 697 entrées [18].

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Michael Sheen et Wentworth Miller furent auditionnés pour le rôle de Michael, finalement incarné par Scott Speedman[19].
  • Le nom de la ville où se passe l'action d'Underworld n'est jamais mentionné. Cependant, l'adresse de Michael qu'on voit écrit sur l'ordinateur de Selene est une adresse en hongrois mal orthographié. De plus, on peut également lire Eötvös utca, une rue dans le centre historique de Budapest montré à plusieurs reprises pendant la conduite au lieu d'interrogatoire secret[19].
  • Wentworth Miller a tourné ses scènes en deux jours[19].
  • C'est durant ce tournage que Kate Beckinsale, en couple avec Michael Sheen, qui incarne Lucian, rencontre le réalisateur Len Wiseman. Après huit ans de vie commune avec Sheen, la comédienne britannique annonce se séparer de celui-ci, pour se fiancer avec Wiseman[20].

Version Director's cut[modifier | modifier le code]

Par rapport à la version sortie en salles, la version director's cut (version du réalisateur) contient trois scènes étendues de scènes visibles dans la version cinéma, cinq scènes avec des séquences de remplacement, huit scènes étendues et vingt-six scènes supplémentaires[21]. La version director's cut comprend notamment une scène ou Michael va voir la jeune femme blessée dans la fusillade du métro allongée dans un lit à l'hôpital, une scène étendue où Selene regarde le livre du clan des vampires, des scènes supplémentaires concernant en autres Erika et Kraven, Viktor, ainsi que Selene et Michael. Quelques scènes ont été rallongées ou modifiées tels que le retour de Selene au château après avoir réveillé Viktor, l'interrogatoire de Singe, le départ de Kraven après avoir été démasqué et le regard de Lucian agonisant vers Michael et Selene qui s'embrassent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « WHITE WOLF, INC. and author NANCY A. COLLINS sue SONY PICTURES, SCREEN GEMS and LAKESHORE ENTERTAINMENT for "Underworld" copyright infringement »,‎ 2008-02-12
  2. « Court Awards Expedited Injunction Hearing to WHITE WOLF and NANCY A. COLLINS in "Underworld" Suit »,‎ 2008-01-20
  3. « Collins and White Wolf v. Sony Pictures » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), septembre 2011
  4. (en) « Underworld », The Numbers (consulté le 23 avril 2011)
  5. a, b, c, d, e, f, g, h et i Underworld - Fiche de doublage sur Voxofilm. Consulté le 4 novembre 2010.
  6. a, b, c, d, e, f et g « Un monde infernal », sur Doublage qc.ca.,‎ 9 février 2011.
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u et v « Notes de production : Underworld », sur Commeaucinéma.com,‎ 2 avril 2011.
  8. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n « Secrets de tournage d'Underworld », sur Allociné.fr,‎ 2 avril 2011.
  9. « Box-office/business », sur IMDb,‎ 2 avril 2011.
  10. « section Lieux de tournage », sur IMDb,‎ 2 avril 2011.
  11. (en) « Underworld », sur Rotten Tomatoes (consulté le 7 janvier 2011)
  12. (en) « Underworld », sur Metacritic (consulté le 7 janvier 2011)
  13. « Underworld : Critique presse », sur AlloCiné (consulté le 31 octobre 2014)
  14. a et b (en) Underworld - Box Office Mojo. Consulté le 1er octobre 2010.
  15. (fr) Underworld - Jp's Box-office. Consulté le 1er octobre 2010.
  16. http://boxofficemojo.com/movies/?id=underworld.htm
  17. http://boxofficemojo.com/movies/?page=weekly&id=underworld.htm
  18. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=1475&affich=france&deplier=yes
  19. a, b et c (en) Trivia - IMDb. Consulté le 1er octobre 2010.
  20. (fr) Secrets de tournage - Allociné. Consulté le 1er octobre 2010.
  21. (en) Underworld - Movie Censorship. Consulté le 20 novembre 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

La saga Underworld
Article détaillé : Underworld (série de films).

Liens externes[modifier | modifier le code]