TripAdvisor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

TripAdvisor

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de TripAdvisor

Création 2000
Slogan Le plus grand site de voyage au monde
Siège social Drapeau Newton, Massachusetts (en) (États-Unis)
Direction

Stephen Kaufer (cofondateur et directeur général)

Christine Petersen (President, TripAdvisor for Business)
Activité Voyage, technologie
Site web http://www.tripadvisor.fr

TripAdvisor[note 1] est un site web américain qui offre des avis de consommateurs sur tous types d'établissements touristiques[1].

Description[modifier | modifier le code]

TripAdvisor couvre environ 700 000 hôtels, 400 000 locations de vacances, 259 000 attractions, 116 000 destinations et plus de 1 000 000 de restaurants, soit un total de plus de 2 500 000 entreprises référencées à travers le monde. Le site passe en revue les commentaires rédigés par les voyageurs ; il offre en outre des liens sur des informations correspondant à des articles de journaux, de magazines ou des guides de voyages et un forum. Présent dans 38 pays, Trip Advisor a accueilli en 2013 plus de 260 millions de visiteurs uniques chaque mois et recueilli plus de 150 millions d’avis et d’opinions sur des hébergements, des restaurants et des attractions[2]. La société se déclare aussi « plus gros site de voyage sur le Web »[3]. Son logo représente une tête de hibou avec un œil rouge et l'autre vert.

TripAdvisor exploite également un grand nombre de sites web localisés, notamment dans les pays suivants : Royaume-Uni, France, Irlande, Allemagne, Italie, Espagne, Inde, Japon, Portugal, Brésil, Suède, Pays-Bas, Canada, Danemark, Turquie, Mexique, Autriche, Norvège, Pologne, Australie, Singapour, Thaïlande, Russie, Grèce, Indonésie, Chine... Son siège social est situé à Needham, Massachusetts (en), États-Unis).

Historique[modifier | modifier le code]

TripAdvisor a été fondé en février 2000, et a été acheté par Inter Active Corporation en 2004. Le financement original a été obtenu de Flagship Ventures, de Bollard Group, et d’investisseurs privés. TripAdvisor a fait partie de Expedia inc, à la suite d'un scission d'IAC, groupe dont il s'est séparé le 21 décembre 2011, au moment où TripAdvisor finalise sa scission avec le groupe Expedia et inaugure son introduction en bourse au Nasdaq[4].

Modèle économique[modifier | modifier le code]

TripAdvisor est entièrement gratuit pour les utilisateurs. L'entreprise touche plusieurs types de revenus :

  • des revenus au clic : dès qu'un internaute qui cherche des tarifs et disponibilités clique sur le lien proposé. Ces revenus représentaient 87 % du revenu global en 2008 et sont passés à 77 % en 2012.
  • des revenus au display : c'est de la publicité classique d'un office de tourisme ou d'un acteur du voyage en général. Ces revenus représentaient 13 % du revenu global en 2008 et sont restés globalement constants depuis.
  • des abonnements : les hôteliers ont la possibilité de payer un abonnement afin de pouvoir afficher leur adresse email, leur site web et d'éventuelles promotions. Ces revenus ont été mis en place et ont atteint 14 % en 2012 (6 % en 2010, 8 % en 2011)[5]

Le chiffre d'affaires global en 2012 a représenté 763 millions de dollars en 2012, en hausse de 20 % par rapport à 2011. Le bénéfice avant impôts représente 37 % du chiffre d'affaires à 282 millions de dollars, 25 % après impôts à 195 millions de dollars.

La part de revenu généré aux États-Unis a diminué de 82 % en 2008 à 51 % en 2012. Le Royaume-Uni "pèse" 14 % et le reste du monde 35 %.

Avec environ 2,737 milliard de dollars de chiffre d'affaires cumulé entre 2007 et 2012 et 1,149 milliard de dollars de bénéfice cumulé pendant la même période, chacun des 100 millions d'avis a donc généré environ 27 dollars de chiffre d'affaires et 11,5 dollars de bénéfice net[6].

Les principales sources d'acquisition du trafic sont :

  • le référencement naturel ou SEO
  • le référencement payant ou SEM
  • les sites affiliés et qui diffusent le contenu de Tripadvisor : portails de voyage, offices de tourisme, hôtels...
  • le marketing viral grace au partenariat avec Facebook
  • Tripadvisor donne également aux hôtels la possibilité d'inviter leurs clients à déposer un avis et met à la disposition des professionnels, des outils pour envoyer automatiquement des emails après le départ de leurs clients. [réf. nécessaire]

Acquisitions[modifier | modifier le code]

TripAdvisor développe par ailleurs depuis 2009 son activité dans le domaine de la location touristique. Après la prise de contrôle de Flipkey (États-Unis) en août 2008[7] et de holidaylettings.co.uk (RU) en septembre 2010[8], le site a annoncé le 16 novembre 2011 un partenariat stratégique avec les acteurs de la location de vacances suivants: MediaVacances (France), Toprural (Espagne), Interhome (Suisse), Stayz (Australie)[9]. 2013 a été une année prolifique pour TripAdvisor avec les achats de :

Critiques et contentieux[modifier | modifier le code]

Le jugement[13] rendu le 04 octobre 2011 par le Tribunal de Commerce dans l’affaire SYNHORCAT contre EXPEDIA-HOTELS.COM-TRIPADVISOR:[14] le Tribunal condamne solidairement les sociétés Expédia France, Expedia Inc., Hotels.com LP, TripAdvisor LLC, TripAdvisor Limited, TripAdvisor France, les sommes de

  • 134 955,54 € au titre du préjudice commercial
  • 150 000 € au titre de l’atteinte portée aux intérêts collectifs de la profession,
  • condamne solidairement l’ensemble des défenderesses à payer les sommes de :
    • 58 919 € à la SAS HOTEL DE LA PLACE DU LOUVRE
    • 23 261 € à la SARL CHATEAU DE GUILGUIFFIN

Au titre du préjudice commercial ;

  • condamne solidairement les sociétés Expédia France, Expedia Inc., Hotels.com LP, TripAdvisor LLC, TripAdvisor Limited, TripAdvisor France, VacationSpot S.L. et WWWTE Travel Limited à payer au SYNHORCAT – Syndicat Nationale des Hôteliers Restaurateurs Cafetiers Traiteurs – et aux sociétés HOTEL DE LA PLACE DU LOUVRE CHATEAU DE GUILGUIFFIN la somme de 20 000 € à chacun au titre de l’article 700 du Code de procédure civile;
  • déboute le SYNHORCAT – Syndicat Nationale des Hôteliers Restaurateurs Cafetiers Traiteurs – et les sociétés HOTEL DE LA PLACE DU LOUVRE et CHATEAU DE GUILGUIFFIN de leurs autres demandes;
  • condamne les sociétés Expédia France, Expedia Inc., Hotels.com LP, TripAdvisor LLC, TripAdvisor Limited, TripAdvisor France, VacationSpot S.L. et WWWTE Travel Limited, qui succombent, aux dépens.

In 2014, the Italian Antitrust Authority has fined TripAdvisor for improper commercial practices.[15][16] Tripadvisor was fined €500,000. The Italian Authority stated that Tripadvisor and its Italian arm should stop publishing misleading information about the sources of the reviews. Le site écope d’une amende de 500.000 euros pour avoir abrité des commentaires postés par des professionnels en faisant croire aux internautes qu’ils émanaient de touristes.[17]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Formé des mots anglais trip (voyage) et advisor (conseiller).

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]