Tredozio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tredozio
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Forlì-Cesena 
Code postal 47019
Code ISTAT 040049
Code cadastral L361
Préfixe tel. 0546
Démographie
Gentilé tredoziesi
Population 1 283 hab. (31-12-2010[1])
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 05′ 00″ N 11° 45′ 00″ E / 44.08333, 11.75 ()44° 05′ 00″ Nord 11° 45′ 00″ Est / 44.08333, 11.75 ()  
Altitude Min. 600 m – Max. 1 000 m
Superficie 6 200 ha = 62 km2
Divers
Saint patron Cristo risorto
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Tredozio

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Tredozio

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Tredozio
Liens
Site web http://www.comune.tredozio.fc.it/

Tredozio, (Terdozî en dialecte romagnol, est une commune italienne de la province de Forlì-Cesena dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tredozio est situé dans la vallée du torrent Tramazzo, sous-affluent du Lamone (fleuve), à 10 km au sud de Modigliana, à 14 km de Portico di Romagna et de Rocca San Casciano et à environ 35 km de Faenza et Forlì. Commune de colline, à une moyenne de 334 m d’altitude, au bord de la région de Toscane.

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Des fouilles archéologiques ont mis au jour d’importants sites datant de l’âge du bronze (XVe siècle av. J.-C.) à 4 km de Tredozio, point de passage entre la Romagne et la Toscane.

Les premières notices sur le territoire de Tredozio remontent à l’époque byzantine, selon des documents officiels conservés à l’archevêché de Ravenne, daté de la fin de l’année 562 et faisant référence à l’église De San Valentino.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Le Castrum Treudacium est mentionné pour la première fois en 925 et relatif au premier centre habité qui deviendra plus tard la commune de Tredozio.

Après l’an 1000, le territoire se développe après la construction de divers monastères, tel celui de Tredozio en 1060 et de Trebbana en 1063.
Le 29 septembre 1164, par un diplôme impérial, Tredozio passe, avec d’autres territoires, sous l’autorité de Guido Guerra III de la famille Guidi, qui y maintînt son influence pour environ trois siècles en développant l’économie et l’aspect urbain (bâtiments administratifs, églises, etc.).

Renaissance italienne[modifier | modifier le code]

Après la guerre entre les Visconti de Milan et Florence qui vit la défaite de dernier descendant des Guidi (allié à Milan) ; Tredozio passa sous la domination de Florence en 1428 et fit partie des territoires frontières entre la Toscane et l’état pontifical, pendant cing siècle.

Au XXe siècle[modifier | modifier le code]

En 1923, dans le cadre d’une restructuration administrative, Benito Mussolini, fit passer Tredozio comme la plupart des territoires de la Romagne toscane dans la province de Forlì-Cesena.

Économie[modifier | modifier le code]

Après un dépeuplement progressif initié dans l’après-guerre, l’économie se développe autour de l’artisanat de la confection et de l’agriculture.
Le territoire est inséré dans le parc national des forêts Casentinese, Monte Falterona et Campigna, basé sur les ressources naturelles et le tourisme.

Personnalités liées à Tredozio[modifier | modifier le code]

Évènements et fêtes[modifier | modifier le code]

  • Sagra e Palio dell'Uovo : sacre et palio de l’œuf, depuis 1964 pour Pâques, entre quatre quartiers de la commune.
  • Beata Vergine delle Grazie : procession le deuxième dimanche de mai.
  • Fiera di Sant'Anna : la foire de Sainte Anne le 26 juillet.
  • S. Michele Arcangelo : patron de la paroisse, le dernier dimanche de septembre.
  • Sagra del bartolaccio : le sacre de bertolaccio qui se déroule le deuxième dimanche de novembre, qui est le traditionnel rata de patate et pancetta cuit sur le brasero.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
06/06/2009 en cours Luigi Marchi Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

San Valentino, Rocca Modigliana, Madonna della Neve

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Marradi, Modigliana, Portico e San Benedetto, Rocca San Casciano

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
3 106 3 689 4 059 3 614 2 537 1 754 1 619 1 454 1 317
2011 - - - - - - - -
1 283 - - - - - - - -


Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2010 la population étrangère résidente était de 54 personnes. Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Roumanie Roumanie 29

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Liens internes[modifier | modifier le code]