The Colour and the Shape

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Colour and the Shape

Album de Foo Fighters
Sortie 20 mai 1997
Enregistré
Durée 46:47
Genre Post-grunge
Rock alternatif
Grunge
Producteur Gil Norton
Foo Fighters
Label Roswell
Capitol Records

Albums de Foo Fighters

Singles

  1. Monkey Wrench
    Sortie : 28 avril 1997
  2. Everlong
    Sortie : 18 août 1997
  3. My Hero
    Sortie : 19 janvier 1998
  4. Walking After You
    Sortie : 18 août 1998

Les Foo Fighters rentrent en studio après une année de tournée (1996) avec Gil Norton, qui a notamment travaillé avec les Pixies. C'est leur premier album en tant que groupe. Après le départ du batteur William Goldsmith, Dave Grohl joue de la batterie sur la plupart des chansons. Taylor Hawkins deviendra le nouveau batteur des Foo Fighters peu de temps avant la sortie de l'album en 1997.

Historique[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

L'album est le premier des Foo Fighters en tant que groupe puisque Dave Grohl a enregistré le premier presque intégralement seul, à l'exception d'une partie de guitare jouée par Greg Dulli. The Colour and the Shape est produit par Gil Norton qui est connu pour son travail avec les Pixies. Il a été très exigeant avec le groupe et son interprétation, notamment avec Nate Mendel qui a dû améliorer son jeu à la basse[1].

Dave Grohl déclare qu'il voulait retourner en studio parce qu'« ils ne voulaient pas que les gens pensent que Foo Fighters était un autre projet parallèle ». Les chansons sont composées pendant les balances audio de l'intense tournée que le groupe a mené pendant huit mois[o 1]. En plus de la production de l'album, Dave Grohl met un terme définitif à son mariage avec la photographe Jennifer Youngblood.

Enregistrement et production[modifier | modifier le code]

Après deux semaines de répétition au cours desquelles Gil Norton passe plusieurs jours avec Dave Grohl dans sa chambre d'hôtel à « ne garder que les simples bases des chansons », l'enregistrement commence le 18 novembre 1996 aux Bear Creek Studios de Woodinville dans l'état de Washington[o 1].

Après six semaines de travail, le groupe prend deux semaines de pause dans l'enregistrement[2]. Grohl en profite pour retourner dans sa Virginie natale où il écrit plusieurs nouvelles chansons et en enregistre deux aux WGNS Studios de Washington : Walking After You et une version acoustique d'Everlong[3]. Le groupe excepté William Goldsmith se rassemble de nouveau aux studios Grandmaster Recorders d'Hollywood en février 1997 pendant quatre semaines aux cours desquelles ils ré-enregistrent la majorité de l'album, avec Dave Grohl à la batterie. Ils débutent Monkey Wrench, mais Dave Grohl et Gil Norton sentent que la chanson nécessite plus de travail, et finalement William Goldsmith n'apparaît que sur Doll et Up in Arms[o 2]. Selon Dave Grohl, ce n'est pas le talent de batteur de William Goldsmith qui est remis en cause mais sa façon de jouer les chansons qui ne colle pas avec ce qu'il a en tête. Il s'est donc chargé de le faire lui-même. William Goldsmith demande même s'il doit venir à Los Angeles, mais Dave Grohl rejette sa proposition en lui disant qu'il ne fait que des re-recordings. Une fois que Nate Mendel lui a expliqué la situation, Dave Grohl estime qu'il est toujours un membre du groupe malgré son remplacement sur les chansons. Malgré cela, William Goldsmith décide de quitter les Foo Fighters[1].

En 2011, lorsque Dave Grohl évoque les tensions liées au départ de William Goldsmith, il dit « qu'il y a plusieurs raisons qui ont fait que ça n'a pas marché..., mais il y en avait provenant de lui, notamment dues au fait qu'il ne savait pas encore réellement si la batterie, c'était du passé pour lui ». Il déclare également « qu'il aurait aimé gérer la situation différemment... »[4]. Peu de temps après avoir fini l'album, le groupe engage Taylor Hawkins comme nouveau batteur. Mais le guitariste Pat Smear demande à partir à son tour, car il se sent épuisé par la tournée qu'ils viennent de vivre et il n'est pas motivé pour en entamer une nouvelle avec la sortie prochaine du futur album de Foo Fighters. Il reste cependant au sein du groupe le temps qu'un remplaçant lui soit trouvé. Et c'est Franz Stahl, membre fondateur de Scream (groupe de Dave Grohl avant Nirvana) qui est choisi pour lui succéder[1].

Parutions et réception[modifier | modifier le code]

Pour commémorer le dixième anniversaire de l'album, il est de nouveau publié le 10 juillet 2007 dans une version qui inclut six faces-B dont Dear Lover, The Colour and the Shape et quatre reprises, avec notamment Baker Street de Gerry Rafferty[5].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
Allmusic 4/5 étoiles[5]
Entertainment Weekly B[6]
Pitchfork Media 5.8/10 starsStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar half.svgStar empty.svgStar empty.svgStar empty.svgStar empty.svg[7]
Rolling Stone 3/5 étoiles[8]
Robert Christgau A−[9]

L'album reçoit des critiques plutôt positives dans l'ensemble mais elles comparent encore le travail produit à ce que faisait Nirvana, l'ancien groupe de Grohl. Stephen Thomas Erlewine par exemple, journaliste d'Allmusic, dénonce « la foudre et le rock & roll polis » que « même la dernière version glacée de Nevermind n'égale pas avec le rock d'arène sans complexe de The Colour and the Shape »[5]. En revanche, David Browne de Entertainment Weekly estime que l'album « est plus ambitieux que son prédécesseur », n'hésitant d'ailleurs pas à le qualifier de « concept-album ». Il ajoute que « c'est une prise de confiance, une grosse puissance, vigoureuse, métallique et capable de changer de vitesse et de tempo en un rien de temps ». Pour lui, le groupe « grandit de façon évidente » et malgré « l'encore trop proche proximité avec Nirvana et Hole », on sent « l'intensité des sentiments de Grohl monter en puissance, jusqu'à bouillir de rage »[6]. Stuart Berman de Pitchfork Media définit d'emblée « l'album comme une vraie image de ce à quoi le groupe de Grohl veut ressembler ». Malgré cela, il compare le nouvel album au premier, qui fut enregistré uniquement par Grohl, et dit que « la relation bruit/pop est plus forcée que sur le précédent, que Grohl essaye trop de transformer sa dent toute douce en un croc et qu'il habille chaque chanson d'une dorure chromée à la guitare pour renforcer le volume et la fidélité du morceau, mais qui en fin de compte, ne fait qu'édulcorer son impact »[7]. Christina Kelly de Rolling Stone s'accorde à dire aussi que « c'est le premier vrai album de Foo Fighters » et qu'elle considère « plus le premier comme un projet solo de Grohl ». Et de même, elle ajoute « qu'il ne faut pas s'attendre à de l'abrasif enregistré dans un boîte à ordure comme faisait Pat Smear dans son groupe des Germs. C'est du son puissant de rock moderne et prêt à passer en radio. Certains diront qu'il est surproduit : sur les ballades, les chants sont trop préparés et sonnent faux ». Puis, elle termine en disant « que les cris peuvent devenir ennuyeux, mais c'est que Grohl sait le mieux faire »[8]. Robert Christgau parle sur son site « d'un vrai groupe, d'un vrai producteur, de vraies paroles, d'une vraie souffrance, et plus important, d'un vrai talent ». Il ajoute que « Dave Grohl ne saura surement jamais chanter, jouer ou se faire désirer comme Kurt Cobain savait le faire, mais son divorce lui inspire pleinement la musique qui signifiait tant pour lui et les millions d'autres fans de Kurt Cobain »[9].

En 1998, l'album est nommé aux Grammy Awards dans la catégorie « Meilleur Album Rock » mais est devancé par Blue Moon Swamp de John Fogerty[10].

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Liste des classements de ventes pour l'album The Colour and the Shape
Pays Positions
Drapeau : Allemagne Allemagne 41[11]
Drapeau : Australie Australie 5[12]
Drapeau : Autriche Autriche 19[13]
Drapeau : Belgique Belgique 7[14]
Drapeau : Canada Canada 8[15]
Drapeau : États-Unis Billboard 200 10[16]
Drapeau : Finlande Finlande 12[17]
Drapeau : France France 24[18]
Drapeau : Norvège Norvège 20[19]
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 10[20]
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 39[21]
Drapeau : Royaume-Uni UK Albums Chart 3[22]
Drapeau : Suède Suède 10[23]
Drapeau : Suisse Suisse 50[24]

Certifications[modifier | modifier le code]

Liste des certifications pour l'album The Colour and the Shape
Pays Certifications
Drapeau : Australie Australie Disque de platine Platine[25]
Drapeau : Canada Canada Disque de platine Platine[26]
Drapeau : États-Unis États-Unis Disque de platine Platine[27]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Disque d'or Or[28]

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Pochette[modifier | modifier le code]

Même si Foo Fighters est un groupe américain, le titre de l'album est écrit « à l'anglaise » avec l'utilisation du mot Colour (et non color utilisé en anglais nord-américain). C'est un clin d’œil à Gil Norton qui est anglais.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Dave Grohl, Nate Mendel et Pat Smear sauf si annoté. 

No Titre Durée
1. Doll 1:23
2. Monkey Wrench 3:51
3. Hey, Johnny Park! 4:08
4. My Poor Brain 3:33
5. Wind Up 2:32
6. Up In Arms 2:15
7. My Hero 4:20
8. See You 2:26
9. Enough Space (Grohl) 2:37
10. February Stars 4:49
11. Everlong (Grohl) 4:10
12. Walking After You (Grohl) 5:03
13. New Way Home 5:40

Interprètes[modifier | modifier le code]

Foo Fighters
Musiciens additionnels

Équipe de production[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Jeff Apter, The Dave Grohl Story, Music Sales Group,‎ 2006, 424 p. (ISBN 978-1846094804), p. 304
  2. Apter, 2006. p. 306

Autres sources[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Back and Forth, publié en 2011 par RCA Records
  2. (en) « Interview Foo », sur fooarchive.com (consulté le 12 juillet 2012)
  3. (en) « Foo Dictionary », sur foofighters.com (consulté le 12 décembre 2011)
  4. (en) RTE2fm, « Oxegen 2011 - Foo Fighters Dave Grohl », sur YouTube,‎ 10 juillet 2011 (consulté le 22 novembre 2011)
  5. a, b et c (en) Stephen Thomas, « The Colour and the Shape - Foo Fighters », sur allmusic.com (consulté le 22 novembre 2011)
  6. a et b (en) David Browne, « The Colour and the Shape Review », sur ew.com (consulté le 10 avril 2012)
  7. a et b (en) « The Colour and the Shape [10th Anniversary Special Edition #93; Pitchfork », sur pitchforkmedia.com (consulté le 22 novembre 2011)
  8. a et b (en) Christina Kelly, « Foo Fighters: The Colour And The Shape : Music Reviews : Rolling Stone », sur rollingstone.com (consulté le 22 novembre 2011)
  9. a et b (en) Robert Christgau, « Foo Fighters »
  10. (en) « Grammy Awards 1998 », sur news.google.com (consulté le 25 juillet 2012)
  11. (en) « Discographie Foo Fighters », sur musicline.de (consulté le 2008-09-01)
  12. « Discographie Foo Fighters », sur australian-charts.com (consulté le 2008-09-01)
  13. (de) « Discographie Foo Fighters », sur austriancharts.at (consulté le 2008-09-01)
  14. (en) « Discografie Foo Fighters », sur ultratop.be (consulté le 2008-09-01)
  15. (en) « Foo Fighters Album & Songs Chart History: Canadian Albums », sur billboard.com (consulté le 2011-03-12)
  16. « Foo Fighters - Billboard Albums », sur allmusic.com (consulté le 2008-05-08)
  17. (en) « Discographie Foo Fighters », sur finnishcharts.com (consulté le 2008-09-01)
  18. (fr) « Discographie Foo Fighters », sur lescharts.com (consulté le 2008-09-01)
  19. (en) « Discographie Foo Fighters », sur norwegiancharts.com (consulté le 2008-09-01)
  20. (en) « Discographie Foo Fighters », sur charts.org.nz (consulté le 2008-09-01)
  21. (nl) « Discografie Foo Fighters », sur dutchcharts.nl (consulté le 2008-09-01)
  22. « Chart Stats - Foo Fighters », sur chartstats.com (consulté le 2008-09-01)
  23. (en) « Discographie Foo Fighters », sur swedishcharts.com (consulté le 2008-09-01)
  24. (en) « Album The Colour and the Shape », sur hitparade.ch (consulté le 2008-09-01)
  25. (en) « Accreditations - 1998 Albums », sur aria.com.au
  26. (en) « April 2010 Certifications (CRIA) », sur musiccanada.com (consulté le 30 avril 2012)
  27. (en) « RIAA - Gold & Platinum », sur riaa.com (consulté le 30 avril 2012)
  28. (en) « BPI - certified awards », sur bpi.co.uk (consulté le 30 avril 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]