Tailleur de pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tailleur de pierre
Image illustrative de l'article Tailleur de pierre
Tailleur de pierre en train de tracer son bloc à l'aide d'une pointe et d'une règle

Appellation Tailleur de pierre
Secteur d'activité Le bâtiment, le funéraire
Professions voisines carrier - sculpteur- graveur
Code ROME (France) F1612
Tailleur de pierre à l'œuvre sur une pierre tendre

Le tailleur de pierre est un professionnel du bâtiment, artisan ou compagnon (l'appellation ouvrier est réservée à l'agriculture et l'industrie), qui réalise des éléments architecturaux en pierre de taille : murs, arcs, linteaux, plate-bande, voûtes, piliers, colonnes, frontons, corniches, balustrades, cheminées, escaliers, etc. Son domaine professionnel est la taille de pierre. Le tailleur de pierre assure également la pose de ses appareils sur le bâtiment. Il peut être amené à monter sur des échafaudages. Il travaille en atelier ou sur les chantiers.

Le métier[modifier | modifier le code]

Le tailleur de pierre taille la pierre lorsqu'elle est extraite de la carrière.

Qualités[modifier | modifier le code]

Le tailleur de pierre doit être méticuleux et précis dans toutes les étapes de son travail. La précision requise lors de la taille de la pierre est de l'ordre du millimètre, c’est-à-dire de l'épaisseur du trait réalisé à la pointe à tracer et au crayon. Dans l'idéal, le ciseau doit couper le trait en deux.

Particularités[modifier | modifier le code]

Cette profession est à différencier de celle du sculpteur. Le tailleur de pierre réalise les pierres d'un édifice en pierre, murs, voûtes, arcs des portes et fenêtres, escaliers... qui sont des ouvrages géométriques. Le sculpteur, lui, exécute tout ce qui concerne la décoration de l'édifice, statuaire, bas-reliefs,... qui sont des ouvrages figuratifs, personnages, animaux, végétaux, etc.

Le tailleur de pierre doit aussi connaître la maçonnerie liée à son métier pour pouvoir implanter un ouvrage au sol, étayer les appareillages lors de la pose, poser les blocs de pierre, et effectuer les raccords d'enduit. Il utilise pour cela les mêmes outils qu'un maçon et des mortiers de chaux. Là aussi la précision est de l'ordre du millimètre. (un ravalement est presque systématiquement effectué pour garder des jonctions parfaites).

L'art du trait[modifier | modifier le code]

Dessin d'un arc brisé

La connaissance de la géométrie et de la stéréotomie est primordiale dans ce métier. Cette science s'appelle l'art du trait; Le tailleur de pierre doit tracer le bloc avant de procéder à la taille de celui-ci. Pour cela, il réalise une épure.

Les instruments du tracé[modifier | modifier le code]

Ils comprennent : règle graduée ou non, équerre, fausse équerre ou sauterelle, trusquin, compas, pistolet perroquet ou cobra , critériome et pointe à tracer.

Les outils[modifier | modifier le code]

Le tailleur de pierre utilise des outils adaptés à chaque phase de son travail.comme le maillet et les ciseau

Les outils du débitage[modifier | modifier le code]

Le tailleur de pierre doit être capable de débiter les pierres dont il aura besoin, dans les blocs de carrière. Il utilise pour cela des outils à main et des outils mécanisés : pied-de-biche, scie passe-partout, scie à chaîne, tronçonneuse, débiteuse, refenderesse.

Les outils de la taille[modifier | modifier le code]

Il en existe un très grand nombre, adaptés selon la dureté de la pierre : pointe ou pointerolle, ciseau, ciseau à grain d'orge, ciseau à bout rond, chasse, gradine, gouge, massette, taillant, têtu, pique, poulkai, boucharde, chemin de fer, rabotin, râpe, ripe, scie, sciote, etc.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Les outils du bardage[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bardage (manutention).

Le bardage comprend les techniques de déplacement des blocs. On trouve par exemple : louve, diable, brancard, cric, élingue, roules de bois, palan électrique, etc.

Les outils de la pose[modifier | modifier le code]

Ils sont les mêmes que ceux du maçon, auxquels il faut ajouter cales en bois de 1 centimètre, 8 ou 5 millimètres d'épaisseur, coins en bois, fiche et pince de pose. La pince de pose permet de déplacer la pierre de taille avec une extrême précision. Le tailleur utilise un mortier de chaux pour poser les pierres. Les tailleurs de pierre qui effectuent la pose des pierres travaillent par deux de part et d'autre d'un mur, et sont appelés poseurs et contre-poseurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article connexe : Histoire de la construction.
Tailleurs de pierre de l'Égypte Antique

Le métier apparaît dès que l'homme désire bâtir des édifices imposants et conçus pour durer (temples, fortifications, etc.) donc dès l'Égypte antique et dans l'Antiquité grecque et romaine. Puis, au fil des siècles, le métier se poursuit sans interruption, conservant parfois les mêmes techniques et outils (certains types d'outillage utilisés par les tailleurs de pierre actuels n'ont pas changé en 2000 ans). La construction en pierre de taille touche alors tous les domaines de l'architecture : église, cathédrale, château, pont, quai, etc.

La construction en pierre tombe en désuétude à partir des années 1930, date à laquelle le béton armé (inventé en 1900), et l'acier, commencent à être massivement utilisés. Dorénavant, les tailleurs de pierre, qui étaient « bâtisseurs », se concentrent alors sur la restauration des édifices en pierre existants.

La pierre exposée aux intempéries a une durée de vie limitée. Quand le matériau est altéré ou malade, il est nécessaire de le remplacer partiellement ou intégralement par une pierre équivalente de nature et de forme. Aujourd'hui, l'essentiel du travail des tailleurs de pierre consiste en la restauration de monuments, historiques ou non, la construction en pierre de taille massive étant assez rare.

Les marques de tailleurs de pierre[modifier | modifier le code]

Les marques de tailleurs de pierre sont aussi appelées marques de tâcheron.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Ce métier est enseigné dans les écoles ou associations suivantes :

  • Union REMPART : Union nationale d'associations de sauvegarde du patrimoine
  • Club du Vieux Manoir : Association de restauration du patrimoine par des camps-chantiers de jeunes
  • AFPA Association pour la Formation Professionnelle des Adultes : centres de Belfort, Bordeaux, Blois, Angers et Riom.
  • CFA Centre de Formation des Apprentis
  • L.P. Lycée professionnel
  • Le compagnonnage

Diplômes[modifier | modifier le code]

En France, il existe les diplômes et certificats suivants :

Au Canada:

  • Diplôme d'études professionnelles [1]

En Belgique:

  • Certificat d'apprentissage pour les 15-18 ans (qualification en taille de pierre marbrerie - IFAPME Braine-le-Comte)
  • Diplôme de chef d'entreprise pour les 18 ans et plus (entrepreneur en pierres naturelles - IFAPME Braine-le-Comte)
  • Formation pour demandeurs d'emploi (Forem Formation Grâce-Hollogne et Braine-le-Comte)
  • Les Compagnons du Devoir (rue 't Kindt à Bruxelles)

Le vêtement[modifier | modifier le code]

En France, le vêtement traditionnel du tailleur de pierre est un pantalon Largeot écru.

Chanson[modifier | modifier le code]

Cette chanson traditionnelle bretonne sur le thème de la mal mariée, évoque la plainte d'une jeune fille de son mariage forcé avec un tailleur de pierre.

Mon père m'a mariée à un tailleur de pierre (bis)
Le lendemain des noces m'envoie à la carrière (bis)
Refrain : Déjà mal mariée déjà, déjà mal mariée, gué ! (bis)
Le lendemain des noces, m'envoie à la carrière (bis)
Et j'ai trempé mon pain dans le jus de la pierre (bis)
Refrain : Déjà mal mariée déjà, déjà mal mariée, gué ! (bis)
Et j'ai trempé mon pain dans le jus de la pierre (bis)
Par là vint à passer le curé du village (bis)
Refrain : Déjà mal mariée déjà, déjà mal mariée, gué !(bis)
Par la vint à passer le curé du village (bis)
Bonjour Monsieur l'curé, j'ai deux mots à vous dire (bis)
Refrain : Déjà mal mariée déjà, déjà mal mariée, gué ! (bis)
Bonjour Monsieur l'curé, j'ai deux mots à vous dire (bis)
Hier m'avez faites femme, aujourd'hui faites moi fille (bis)
Refrain : Déjà mal mariée déjà, déjà mal mariée, gué ! (bis)
Hier vous m'avez faites femme, aujourd'hui faites moi fille(bis)
Je fais de fille à femme mais pas de femme à fille (bis)
Refrain : Déjà mal mariée déjà, déjà mal mariée, gué ! (bis)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]