Plate-bande (architecture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plate-bande.
Exemples de plates-bandes. À gauche, arc de décharge en plate-bande surmontant un linteau monolithe ; à droite, plate-bande surmontée d’un arc de décharge en segment de cercle

La plate-bande est un linteau à système de clé analogue à l'arc, destiné à supporter une charge au-dessus d'une ouverture dans un mur, et dont l'agencement des pierres est horizontal. Il allie la stabilité et la résistance de l'arc au faible encombrement du linteau.

Le nombre de pierres constituant une plate-bande est toujours impair. Les pierres sont des claveaux nommés selon leur emplacement dans la plate-bande : sommier, contre-sommier, contre-clé et clé.

Théoriquement, le lit des pierres composant la plate-bande doivent suivre la force exercée : dans ce cas le lit doit être à la verticale. Afin d’alléger les forces exercées sur la plate-bande, elle peut être sumontée d’un arc de décharge.

Voir aussi[modifier | modifier le code]