Station audionumérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daw.
Station audionumérique

Une station audionumérique (acronyme DAW, de l'anglais digital audio workstation) désigne une station de travail dédiée à l'audionumérique. C'est un ensemble d'outils électroniques, conçu pour enregistrer, éditer, manipuler, créer et lire des contenus audionumériques. Avec l'évolution des ordinateurs, le DAW est utilisé tant en musique que dans le son et l'audiovisuel.

Description[modifier | modifier le code]

Un « DAW » englobe une combinaison de :

S'y adjoint un système d'écoute et de monitoring.

Historique[modifier | modifier le code]

Fairlight

À l'origine, le terme « Digital audio workstation » faisait référence aux systèmes musicaux numériques (sans bande magnétique) tels que le Synclavier ou le Fairlight CMI, qui étaient très coûteux (de l'ordre de 100 000 $)[1]. Par la suite le terme a désigné les systèmes numériques conçus comme des studios d'enregistrement virtuels, tels que Pro Tools[2].

Typologie[modifier | modifier le code]

TASCAM_X-48
Intégré

Consistant en une console de mixage, une surface de contrôle, des convertisseurs audio, des enregistreurs et disques durs de stockage des données et pour cette fonction d’enregistrement numérique, de plus en plus souvent (2011) de simples cartes mémoires rapides (SD, SDHC). Le tout est inclus dans un seul dispositif, celui que l'on rencontre habituellement dans les studios d'enregistrement et de mixage. Ces systèmes, coûteux il y a quelques années, voient leur prix se modérer rapidement.

Autour d'un ordinateur

Les ordinateurs personnels deviennent, au fil des ans, assez puissants pour exécuter les tâches habituellement exécutées par les consoles traditionnelles. Comme la puissance des ordinateurs a augmenté et que le prix diminue, la popularité des couteux systèmes intégrés chute.

Fonctions[modifier | modifier le code]

En y adjoignant un système de visionnage (écran ou vidéoprojecteur) la station permet de travailler sur tous les éléments sonores d'un film ou de toute production audiovisuelle.

Le faible coût fait que ces outils informatiques, autour de l'an 2000, envahissent rapidement l'ensemble des prestataires de l'audiovisuel. Paradoxalement les surfaces de contrôle se perfectionnent jusqu'à ressembler parfaitement (du moins par leur ergonomie) aux consoles traditionnellement utilisées dans les studios professionnels qu'elles concurrencent.

La station audionumérique peut aussi intégrer la capacité de manipuler librement les sons enregistrés ou d'origine MIDI, c'est une caractéristique clé de la musique assistée par ordinateur (MAO).

Évolution[modifier | modifier le code]

Suivant l'utilisation, le DAW offre des capacités variables : le clavier MIDI, les plug-ins, les périphériques, hardware, samplers, etc.

La montée en puissance des processeurs permet l'utilisation de petits DAW sur un ordinateur portable, pratique en voyage. L'utilisateur professionnel possèdera deux stations et deux ordinateurs.

Une autre tendance avérée consiste à « synchroniser » plusieurs stations sur plusieurs ordinateurs afin d'en multiplier la puissance. Historiquement et malgré son imprécision, le « Midi timecode » a été le premier utilisé, supplanté par le timecode, complété par des systèmes propriétaires via des liaisons ethernet comme le Satellite link[3] de Digidesign (en).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.economicexpert.com/a/Fairlight:DAW.html
  2. (en) Alan P. Kefauver, David Patschke, Fundamentals of digital audio, 2007 (ISBN 9780895796110)
  3. Satellite link

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Colby Leider, Digital Audio Workstation, McGraw-Hill Professional, 2004 (ISBN 9780071422864)

Articles connexes[modifier | modifier le code]