Enveloppe sonore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Enveloppe.

L’enveloppe sonore est l'une des propriétés d'un son instrumental renvoyant plus précisément à l'évolution de son amplitude (son volume) au cours du temps.

Elle peut être représentée par une courbe en cloche qui présente trois parties :

  • l'attaque est le segment ascendant de la courbe ;
  • le maintien est la partie supérieure de la cloche ;
  • la chute est le segment descendant.

Ce type de courbe est appelé courbe enveloppe car elle enveloppe le signal. La partie montante constitue l'attaque et peut être très différente selon le type d'instrument (à vent, à corde, percussion...). La seconde partie appelée « sustain » en anglais, est le corps de la note, et constitue souvent la partie la plus longue de la note à l'exception des notes des instruments à percussion. La troisième partie est aussi de durée et de forme très variable selon le type d'instrument.

Les instruments permettent aux musiciens d'influer sur ces trois parties. Ainsi, la façon de frapper les touches d'un piano changera l'attaque de la note alors que les pédales modifieront la partie finale (la chute). Chacune des trois parties peut avoir un spectre très différent ce qui contribue encore à accroître la diversité des sons. Les harmoniques n'évoluent en effet pas ensemble. Les basses fréquences ont en général tendance à durer plus longtemps que les hautes ce qui fait que la couleur du son perçue au début de la note n'est pas la même qu'à la fin.

Enveloppe ADSR[modifier | modifier le code]

Enveloppe ADSR et ses paramètres

L'enveloppe ADSR (Attack Decay Sustain Release) est une modélisation par quatre paramètres de l'enveloppe sonore d'un son généré par un synthétiseur. Cela permet de décrire comment l'instrument doit faire évoluer l'amplitude (le volume) du son créé, en fonction du temps.

Les quatre paramètres sont:

  • Attack : l'attaque décrit le temps nécessaire au son pour atteindre son amplitude maximale, après avoir appuyé sur une touche du synthétiseur.
  • Decay : le déclin indique le temps au-delà du pic, pour atteindre le moment où le son entre en phase de maintien,
  • Sustain : le maintien décrit le niveau sonore conservé tant que la touche est maintenue enfoncée. Si le claviériste relache la touche trop tôt, le son entre directement en relachement.
  • Release : dès le relâchement de la touche, ce paramètre indique la rapidité avec laquelle le son diminue pour s'éteindre complètement.

Notons que la terminologie officiellement adoptée par l'Office québécoise de la langue française et son Grand Dictionnaire Terminologique est enveloppe ACEE, signifiant attaque, chute, entretien et extinction. Grand dictionnaire terminologique


Il existe des synthétiseurs qui possèdent des paramètres supplémentaires pour une description plus précise de l'enveloppe.

Enveloppe de la série DX[modifier | modifier le code]

Générateur d'enveloppe du DX7.
L1 à L4 sont des niveaux, R1 à R4 sont des pentes

La gamme de synthétiseurs DX de Yamaha dont le célèbre DX7 utilise pour la synthèse FM un type d'enveloppe différent à 8 paramètres, où on exprime 4 niveaux et 4 "pentes" (vitesse de transition). À noter que ce type d'enveloppe permet plus de possibilités, par exemple le niveau L4 (touche relâchée) n'est pas forcément égal à zéro, le niveau L3 peut être plut haut que le niveau L2, etc.

Voir aussi[modifier | modifier le code]