Spitz japonais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spitz.
Spitz japonais
Un spitz japonais représentant le standard britannique.
Un spitz japonais représentant le standard britannique.

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Région d’origine
Région Drapeau du Japon Japon
Caractéristiques
Taille 30–38 cm (M), 28–36 cm (F)
Poids 6 à 10 kg
Poil Long et abondant, avec un sous-poil dense.
Robe Blanche
Yeux Assez grands, en amande et légèrement obliques.
Oreilles Petites, de forme triangulaire, dressées.
Queue Enroulée sur le dos.
Caractère Intelligent, gai et très éveillé
Autre
Utilisation Chien de compagnie
Nomenclature FCI
  • groupe 5
    • section 5
      • no 262

Le spitz japonais (日本スピッツ, Nihon Supittsu?) est une race de chien originaire du Japon de type spitz. Le spitz japonais est un chien de compagnie. Il y a des variations des standards à travers le monde quant à la taille idéale de la race, mais ils sont toujours plus grands que leurs cousins, les chiens poméraniens. Ils ont été conçu au Japon dans les années 1920-1930 en élevant un certain nombre d’autres chiens de la famille des spitz ensemble. Ils sont devenus largement populaires dû à leur tempérament favorable.

Historique[modifier | modifier le code]

Le spitz japonais descend probablement du grand spitz allemand de couleur blanche, introduit au Japon vers 1920 après avoir traversé la Sibérie et le nord-est de la Chine. En 1921, cette race est présentée pour la première fois à une exposition à Tokyo. En 1925, deux couples de grands spitz blancs sont importés du Canada, et jusque vers 1936, la race reçoit l'apport de nombreux chiens de type spitz importés du Canada, des États-Unis, d’Australie et de Chine. En 1948, un standard unifié de la race est établi par le Kennel Club japonais[1].

Standard[modifier | modifier le code]

Profil d'un spitz japonais.

Le spitz Japonais est un chien de taille petite à moyenne, de constitution robuste, il est bien proportionné dans son ensemble. La queue en panache est portée sur le dos, les poils y sont longs et abondants. Le museau est pointu, les oreilles de forme triangulaire sont dressées. Modérément grands, les yeux sont en forme d’amande, en position légèrement oblique et de couleur foncée[2].

Le poil de couverture est droit et écarté et le sous-poil court, doux et dense. Le poil est long et abondant sur tout le corps, hormis sur la face, les oreilles, la partie antérieure des avant-bras et sur les métatarses. Le cou, les épaules et le poitrail présentent un jabot. La seule couleur autorisée est le blanc pur[2].

Caractère[modifier | modifier le code]

Le spitz japonais est décrit dans le standard FCI comme intelligent, gai et très éveillé. Les individus bruyants ne sont pas tolérés[2].

Actif, loyal et intelligent, le spitz japonais est un bon chien de garde et a tendance à aboyer pour avertir de l’arrivée d’un étranger[3]. Le spitz japonais est d’abord et avant tout un chien de compagnie et prospère avec les contacts humains et leur attention, préférant être considéré comme un membre de la famille. Ils aiment être actifs et adorent être à l’extérieur[4]. Ils sont intelligents, joueurs, attentifs, obéissants et sont particulièrement disposés au contact avec les enfants[5].

Élevage[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

C'est un petit chien fragile dont il faut prendre le plus grand soin et surveiller sa santé[réf. nécessaire].

Mortalité[modifier | modifier le code]

Avec une bonne alimentation et un bon entretien, il peut vivre de 12 à 16 ans[réf. nécessaire].

Soins[modifier | modifier le code]

Le spitz japonais peut endurer les climats froids mais en tant que race considérée comme chien de compagnie, il préfèrera vivre dans la maison[3].

Toilettage[modifier | modifier le code]

Cette race demande peu d’entretien. Ce sont des chiens très propres et ne diffusent pas d’odeurs grâce à la texture de leur pelage qui laisse tomber les saletés et les boues[réf. nécessaire] ou qui peut aussi être brossé très facilement. Ils changent de pelage une fois par année, tout comme la plupart des autres chiens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Spitz japonais - Description », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 30 octobre 2013)
  2. a, b et c « Standard FCI N°262 », sur http://www.fci.be, Fédération cynologique internationale,‎ 16 juin 1999 (consulté le 30 octobre 2013)
  3. a et b (en)New Zealand Kennel Club, Japanese Spitz, nzkc.org.nz.
  4. (en)Japanese Spitz Information and Pictures, Japanese Spitzes, dogbreedinfo.com, modifié le 6 novembre 2010.
  5. site d’information sur les animaux de compagnie, auteurs/éditeurs inconnus, « Just Us Dogs », justusdogs.com (consulté le 3 septembre 2007).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]