Sima Yi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sima (homonymie).
Dans ce nom, le nom de famille précède le prénom.

Sima Yi

Description de l'image  SimaYi.jpg.
empereur Xuan du Jin (晉宣帝) de Wei
Naissance 179
décès 7 septembre 251
Noms
Chinois simplifié 司马懿
Chinois traditionnel 司馬懿
Hanyu Pinyin Sīmǎ Yì
Wade-Giles Szŭma I
Prénom social Zhòngdá (仲達)
nom posthume
  • Wenxuan(文宣)
    par Cao Wei
  • King Xuan (宣王)
    par Sima Zhao
  • Emperor Xuan (宣皇帝)
    par Sima Yan
nom de temple Gaozu (高祖)
Expéditions nordiques de Zhuge Liang
Informations générales
Date Printemps 228- Août 234
Lieu Gansu et Shaanxi, Chine
Issue Victoire de Wei
Belligérants
Wei Shu
Commandants
Sima Yi, Cao Zhen Zhuge Liang
Batailles
Bataille de Xincheng - Révolte de Tianshui - Siège de Chencang - Bataille du mont Qi - Bataille des plaines de Wuzhang

Sima Yi (179 - 7 Septembre 251), également orthographié Sseu-Ma Yi (chinois traditionnel : 司馬懿 ; simplifié : 司马懿 ; pinyin : Sīmǎ Yì) était un stratège chinois de l'époque de la fin de la dynastie Han et de la période des Trois Royaumes. Il servit d'abord le Premier ministre Cao Cao, puis les empereurs de la dynastie Wei. Son petit-fils prendra le pouvoir et fondera la dynastie Jin.

Sima Yi avait pour prénom social Zhongda (仲達), et à la consécration de la dynastie Jin reçut le titre posthume d’empereur Xuan du Jin (晉宣帝) et le nom de temple de Gaozu (高祖). Sima Yi est connu au Japon sous le nom de Shibai Chōtatsu et en Corée sous celui de Samaeui Jungdal.

La célébrité de Sima Yi s'explique par le fait qu'il est un personnage important de l'Histoire des Trois Royaumes, version romancée de la période historique du même nom. Il y est présenté comme un stratège de génie. Au service du royaume de Wei, il officie initialement en tant que gestionnaire des affaires internes. Très vite, son talent est remarqué par Cao Cao, et il est employé en de nombreuses batailles.

Réputé pour ses idées de génie, il rivalise avec le légendaire Zhuge Liang. Il évite soigneusement les pièges du Premier ministre du Shu mais redoute grandement l'ingéniosité de celui-ci. C'est finalement le destin qui départage ces deux génies: durant la bataille des plaines de Wu Zhang, chacun d'entre-eux met une foule de tactiques en œuvre pour tromper l’autre. Mais, alors que le Shu prend l'avantage sur le Wei, Zhuge Liang finit par mourir de maladie, pour la plus grande joie de Sima Yi.

Cao Cao conseille à son successeur et fils, Cao Pi, de n’employer Sima Yi qu’en se méfiant de lui, étant au courant de ses ambitions politiques. Durant une courte période, le grand stratège est donc mis à l'écart des affaires courantes. Cependant, suite aux multiples échecs du Wei à l'Ouest, il est rapidement rappelé au pays. On lui confie alors la direction de l'armée.

Il est le mari de Zhang Chunhua et le père de Sima Shi et de Sima Zhao.

Ce sera le petit-fils de Sima Yi, Sima Yan, qui destituera Cao Huan et posera ainsi les bases de la dynastie Jin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]