Zhuge Ke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fils de Zhuge Jin, Zhuge Ke (203 - Octobre 253) est nommé Tuteur Impérial. Il dirige donc le royaume de Wu, en étroite collaboration avec le jeune Empereur Sun Liang. Il se révèle très bon comme dirigeant, au point que certains généraux envisagent de lui offrir le pouvoir.

Cependant, Sun Jun, membre de la famille Sun, revient à Jianye et revendique son droit légitime à régner. L'Empereur n'étant encore qu'un enfant, c'est Zhuge Ke qui est désigné pour rencontrer le "Revenant".

Celui-ci n'apprécie pas du tout son interlocuteur, il en fait même son otage et, grâce à lui, rencontre Sun Liang.

Sun Jun finit pas s'imposer aux membres de la Cour des Wu et arrive à faire destituer Zhuge Ke. Ce dernier, attristé, accepte la décision, qui émane directement d'un Empereur manipulé. Il rentre alors chez son père.

Peu de temps passe, avant que le ministre Zhu Shen ne vienne lui rendre visite et lui propose de réintégrer, clandestinement, la Cour. Zhuge Jin voit en cette demande un stratagème pour faire tuer son fils et envoie alors un courrier à l'Empereur Liang, dans lequel il lui demande d'envoyer une lettre à Zhuge Ke, lui ordonnant de ne pas retourner à Jianye.

Malheureusement, c'est Sun Jun qui intercepte la lettre et organise un "comité d'accueil". Ainsi, lorsque Zhuge Ke arrive dans la capitale, il est tué sur le champ et sa tête est renvoyée à son père, accompagnée de la lettre écrite par Zhuge Jin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]