Roque Santa Cruz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roque Santa Cruz
Roque Luis Santa Cruz.jpg
Roque Santa Cruz
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Málaga CF
Numéro 9
Biographie
Nom Roque Luis Santa Cruz Cantero
Nationalité Drapeau du Paraguay Paraguay
Naissance 16 août 1981 (32 ans)
Lieu Asuncion
Taille 1,93 m (6 4)
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1997-1999 Drapeau : Paraguay Club Olimpia 030 (17)
1999-2007 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 233 (48)
2007-2009 Drapeau : Angleterre Blackburn Rovers 070 (29)
2009-2013 Drapeau : Angleterre Manchester City 024 0(4)
2011 Drapeau : Angleterre Blackburn Rovers 010 0(0)
2011-2012 Drapeau : Espagne Betis Séville 035 0(7)
2012-2013 Drapeau : Espagne Málaga CF 045 (12)
2013- Drapeau : Espagne Málaga CF 031 0(6)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1999- Drapeau : Paraguay Paraguay 099 (29)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 2 juin 2014

Roque Luis Santa Cruz Cantero est un footballeur paraguayen né le 16 août 1981 à Asuncion. Il joue en Espagne avec Málaga CF depuis 2012.

Carrière[modifier | modifier le code]

Bayern Munich[modifier | modifier le code]

Repéré par le Bayern Munich très tôt à l'âge de 18 ans, Roque quitte le Paraguay et le club de sa ville natale, pour rejoindre le continent européen et donc l'Allemagne. Le montant du transfert est évalué à 5 M€. Ses premières saisons sont en demi-teinte, malgré un nombre de matchs important avec le Bayern, Santa Cruz n'est pas aussi rentable qu'on pouvait l'espérer, marquant à peine une trentaine de buts en 5 années, alors qu'il comptabilise quand même plus de 100 matchs (rien qu'en championnat). Pour un attaquant de pointe le rendement n'est pas à la hauteur. De plus, il ne jouera pratiquement pas la saison 2004-2005 à cause d'une grave blessure. Son retour la saison d'après n'est pas meilleur. N'étant plus qu'un second choix derrière Claudio Pizarro et l'intouchable Roy Makaay (plus de 200 buts à eux deux), il ne totalisera qu'une dizaine de buts en une cinquantaine de matchs ses deux dernières années. En plus de ce rendement décevant, il est diminué par de petites blessures récurrentes. La fin de l'aventure munichoise semble proche.. et elle arrive en effet à la fin de la saison 2006-2007. Santa Cruz doit en effet laisser sa place aux nouvelles stars dont l'arrivée est imminente : Luca Toni, Miroslav Klose et Franck Ribéry. De même que Makaay et Pizzaro, il se voit « prié » de chercher un nouveau club.

Blackburn Rovers[modifier | modifier le code]

Le Paraguayen traverse alors la Manche pour arriver chez les Blackburn Rovers au début de la saison 2007-2008 pour 5 M€. Sa première saison est une réussite, avec 19 buts en Premier League, mais est ternie par une élimination au deuxième tour qualificatif pour la phase de groupe de la Coupe de l'UEFA. Il finit cependant meilleur buteur du club devant son coéquipier Benni McCarthy, alors que son club termine 7e du championnat anglais. À la fin de la saison, certaines grandes équipes le sollicitent, comme Manchester United. Refusant les offres lui parvenant, il reste une seconde année à Blackburn. Sa saison est gâchée dans sa deuxième partie à cause de la même blessure qui l'avait longtemps tenu éloigné des terrains à l'époque de sa présence au Bayern.

Manchester City[modifier | modifier le code]

Santa Cruz finit par signer pour 21,4 M€ à Manchester City à l'été 2009, faisant partie du projet consistant à faire venir des bons joueurs en quête de temps de jeu comme Robinho, ou Carlos Tévez entre autres, pour amener le club au sommet et former l'une des meilleures équipes d'Europe. Cependant, l'impressionnant retour en forme de Carlos Tévez semble le condamner à cirer le banc jusqu'à la fin de la saison. Titularisé à seulement deux reprises, le Paraguayen sait toutefois qu'il lui faut du temps de jeu.

En janvier 2011 il est donc prêté pour 6 mois à son ancien club, Blackburn Rovers.

Málaga CF[modifier | modifier le code]

Le 31 août 2012, il est prêté pour une saison au Málaga CF[1].

Le 24 novembre 2012, Lors du match comptant pour la 13ème journée de la Liga BBVA, Santa Cruz inscrit le 3ème but de Málaga contre le Valence CF, Málaga l'emporte 4-0.

Le 1er mars 2013, Santa Cruz inscrit le deuxième but de Málaga contre le FC Porto en 8ème de finale retour de Ligue des champions qui permet à Málaga de se qualifier pour les quarts de finale.

Le 14 juillet 2013, en fin de contrat avec Manchester City, il signe un contrat de trois ans avec Málaga CF.

Parcours en club[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le paraguayen sait jouer des deux pieds, possède un très bon jeu de tête et est doté d'une grosse frappe de balle.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a un frère plus âgé : Oscar Santa Cruz, décédé en 2005 d'un accident de voiture et deux frères plus jeunes Diego et Julio Santa Cruz. Cet avant-centre paraguayen, objet de toutes les convoitises féminines, n'est plus un cœur à prendre depuis que Giselle Estefania Tavarelli a mis la main sur lui. Le groupe allemand Sportfreunde Stiller lui a dédié une chanson "Ich Roque", dans laquelle ils jouent sur le jeu de mots entre le verbe "rocken" (qu'on pourrait traduire en français comme "rocker") et son prénom Roque. Santa Cruz participe même à la chanson dans laquelle il prononce les mots "Ich Roque", et il apparaît également dans le clip[2].

International[modifier | modifier le code]

Il participe à trois Coupe du monde avec le Paraguay. Stoppé en 8e de finale, en Corée Du Sud en 2002, par l'Allemagne (0-1), futur finaliste. Il n'y marque qu'un seul but face à l'Afrique du Sud (2-2). À la compétition suivante (2006 en… Allemagne), son équipe ne passe pas la phase de groupe : barré par l'Angleterre (0-1) et la Suède (0-1), le Paraguay termine 3e de son groupe devant le Trinité-et-Tobago (2-0). Enfin, il atteint les quarts de finale en 2010, où le Paraguay est éliminé par l'Espagne (0-1), futur vainqueur.

Il compte un total de 95 sélections et 28 buts avec l'équipe du Paraguay.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]