Région Nord (Portugal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Região do Norte
Photographie de vignobles (vinhateiros) au bords du fleuve du Douro.
Photographie de vignobles (vinhateiros) au bords du fleuve du Douro.
Localisation de la région Nord (Região Norte) en rouge sur la carte du Portugal.
Localisation de la région Nord (Região Norte) en rouge sur la carte du Portugal.
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
NUTS II Région (Região)
Démographie
Population 3 689 173 hab. (2011[1])
Densité 173 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 08′ 59″ N 8° 36′ 36″ O / 41.149722222222, -8.61 ()41° 08′ 59″ Nord 8° 36′ 36″ Ouest / 41.149722222222, -8.61 ()  
Superficie 2 127 800 ha = 21 278 km2
Liens
Site web http://www.portoenorte.pt/

La région Nord ou région du Nord (en portugais: Região do Norte) est une région portugaise qui comprend la totalité des districts de Viana do Castelo, de Braga, de Porto, de Vila Real et de Bragance ainsi qu'une fraction des districts d'Aveiro, de Viseu et de Guarda, comptabilisant un nombre de 86 municipalités (27,8 % du total national). Cette région d'une superficie de 21 278 km² (24 % du Portugal continental) pour une population de 3 689 713 habitants (35 % du Portugal continental) en 2011 (ayant ainsi une densité de population de 173 hab/km2) est la région la plus au Nord du pays et est limitrophe :

La région Nord qui a pour capitale régionale, la ville de Porto est subdivisée en huit sous-régions, unités territoriales statistiques de niveau 3 (NUTS 3) : Celles de Ave, de Cávado, du Douro, d'Entre Douro et Vouga (en portugais : Entre Douro e Vouga), du Grand Porto (en portugais : Grande Porto), du Haut Trás-os-Montes (en portugais : Alto Trás-os-Montes), de Minho-Lima et de Tâmega.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire du Portugal.

Antiquité[modifier | modifier le code]

Le territoire du Nord du Portugal actuel fut à l'origine peuplé par des populations qui se développèrent localement à l'époque du Paléolithique, et qui furent à l'origine des gravures rupestres du Vale do Côa. Les Celtes ont émigré d'Europe Centrale vers 550 avant J-C, époque à laquelle se développe une culture connue comme la culture des castros. Ils étaient organisées en gentes. Cette organisation sociale et son naturel bellicisme permirent à ces peuples de résister avec ténacité aux envahisseurs romains[réf. nécessaire]. Decimus Junius Brutus, après la conquête de la région résistant encore à l'occupation romaine, prend le nom de Callaicus (le Galicien). Le territoire du sud du Douro jusqu'à la mer de Galice était connu sous le nom de Gallaecia bracarense. De la province romaine du même nom faisait également partie la Gallaecia Lucense et la Gallaecia Asturicense. Les Suèves fondèrent un royaume, dont la capitale était Bracara (Braga), englobant la Galice et ayant comme limite le Tage dans son extension la plus grande ; les Wisigoths conquirent politiquement ce royaume en 580, en jouissant néanmoins d'une grande autonomie à l'intérieur de l'espace wisigoth péninsulaire. Mais plus tard envahie par les Maures, la reconquête des terres perdues par eux rapidement (en 750) furent récupérées et rattachées au Royaume de Galice. Le comté du Portugal ou comté Portucalense vint s'établir après la reconquête de Porto par Vímara Peres, en 868, comme parcelle de ce royaume.

Formation et consolidation du royaume[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Comté du Portugal et Indépendance du Portugal.

Bien que l'existence d'une population à l'embouchure du Douro durant la période romaine est confirmée, il n'en va pas de même pour la localiser exactement ; le Parochiale Suevorum, étudié par Pierre David[Lequel ?] après son identification par le professeur Avelino de Jesus da Costa, se réfère, des siècles après, à un peuple qui se désigné comme PORTVCALE CASTRVM ANTIQVVM, dans la rive gauche, et l'autre, le PORTVCALE CASTRVM NOVVUM, à droite.

Quant au domaine des Suèves, Portucale fut le théâtre de divers événements, dont l'emprisonnement de Rechiaire, l'invasion de Théodoric Ier en (457), la révolte de Agiulf, qui prétendait être acclamé roi et fut exécuté, et l'ultime bataille (585), d'Andeca, dernier roi suève en Galice, vaincu par Leovigildo.

Quant à la conquête musulmane de l'Hispanie, Portucale était déjà, dès la seconde moitié du VIe siècle, la capitale du Diocèse de Portucalense, situé dans la province de Gallaecia, et ayant comme métropolitain l'évêque de Braga. Après l'invasion, le diocèse ne survécut pas, et fut à peine restauré après la reconquête de Porto, en 868.

Le Portugal se constitua en royaume indépendant avec Alphonse Ier ; durant son règne il conquit une grande partie du territoire sur les musulmans à partir du nord du Portugal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt)INE, « Résultats définitifs du recensement 2011 »,‎ 2013 (consulté en 22 décembre 2013)