District de Vila Real

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vila Real
Localisation du district de Vila Real
Localisation du district de Vila Real
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Type District
Capitale provinciale Vila Real
ISO 3166-2:PT PT-17
Démographie
Population 221 519 hab. (2004)
Densité 51 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 17′ 46″ N 7° 44′ 46″ O / 41.296111111111, -7.746111111111141° 17′ 46″ Nord 7° 44′ 46″ Ouest / 41.296111111111, -7.7461111111111  
Superficie 430 829 ha = 4 308,29 km2
Liens
Site web www.gov-civil-vilareal.pt

Le district de Vila Real est un district du Portugal.

Sa superficie est de 4 308,29 km², ce qui en fait le 11e du pays en termes de superficie. Sa population est de 221 519 habitants (2004).

Sa capitale est la ville éponyme de Vila Real.

Composition du district[modifier | modifier le code]

Le district de Vila Real comprend 14 municipalités :

Nom du
district
 
Superficie
km²
 
Population
(2004)
 
Densité
hab./km²
 
Alijó 297,57 13 942 46,85
Boticas 322,41 6 417 19,90
Chaves 590,42 44 186 74,84
Mesão Frio 26,85 4 652 173,26
Mondim de Basto 171,87 8 470 49,28
Montalegre 806,19 12 150 15,07
Murça 189,36 6 476 34,20
Peso da Régua 96,12 17 987 187,13
Ribeira de Pena 217,66 7 251 33,31
Sabrosa 156,45 6 835 43,69
Santa Marta de Penaguião 69,98 8 400 120,03
Valpaços 553,06 19 154 34,63
Vila Pouca de Aguiar 432,68 15 100 34,90
Vila Real 377,67 50 499 133,71
~ Ensemble ~ 4 308,29 221 519 51,42

Région et sous-régions statistiques[modifier | modifier le code]

En matière statistique, si toutes les municipalités sont par ailleurs rattachées à la région Nord, leur répartition, au sein de celle-ci, parmi les sous-régions, est variée :

Géographie et situation[modifier | modifier le code]

Avec une superficie de 4 239 km², le district est localisé à l'est de la cité portuaire de Porto et au nord du Douro (rio Douro, signifiant doré en portugais). Vila Real a toujours été attaché à l'histoire de la province de Tras-os-Montes. La population a baissé ces dernières années, dû à l'émigration. Beaucoup de petits villages ont perdu de la population, à cause de l'exode rural vers les grandes villes, et l'émigration vers le reste de l'Union Européenne, essentiellement la France et l'Allemagne.

Le district de Vila Real est un territoire accidenté, avec de basses montagnes (d'où le nom de la province de « Tras-os-Montes », signifiant « derrière les montagnes » en portugais) et d'étroites vallées. À cause du manque de fertilité, l'agriculture a toujours été difficile; bien que le raisin nécessaire au Porto est produit sur les vallées du Douro. La région est naturellement boisée, bien que des incendies récents font réduire les forêts. La production de granit & le pompage de l'eau (les eaux de Vidago et de Pedras Salgadas) sont reconnues à l'échelle nationale (aguas de Alto-Douro).

Il y a une petite ligne de chemin de fer et une autoroute reliant Peso da Regua à Porto.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région de Vila Real est peuplée depuis le paléolithique (-3000000 à -8000). Il reste des vestiges, comme le sanctuaire rupestre de Panóias, et un sanctuaire près d'Alijó, ressemblant à un dolmen.

La région a appartenu aux provinces romaines de Tarraconnaise et de Lusitanie (les deux provinces ibériques), dont il reste un pont à Chaves; et a subi les invasions barbares et musulmanes.

Au XIIe siècle, en 1096, le comte Don Henrique demande à Constantim de Panóias de promouvoir le peuplement de la région. Seulement en 1289, sous l'ordre du roi Denis Ier le Libéral (1261-1325), la ville de Vila Real de Panóias est fondée.

Sa localisation privilégiée (croisement des routes Porto-Bragança et Viseu-Chaves) a permis une croissance rapide. La présence à partir du XVIIe siècle, de la Casa dos Marqueses (« maison des Marquis », en portugais), a fait que beaucoup de nobles de la cour du roi s'y installèrent.

Avec l'augmentation de la population, Vila Real a obtenu, au XXe siècle, le statut de capitale du district. En 1922 fut créé le diocèse de Vila Real.

Les pays comme la France ou l'Allemagne, qui manquaient de main-d'œuvre ont demandé au Portugal des ouvriers, ce qui entraîna le dépeuplement de régions comme les campagnes autour de Vila Real.

Population[modifier | modifier le code]

Les plus grandes villes sont toutes très petites, comparées aux capitales des provinces d'Espagne. Les grands municipalités sont Vila Real, Chaves, Peso da Régua.

La population du district est éparse (un peu plus de 51 hab./km²). La majorité de la population vit dans les municipalités du sud (Vila Real, Sta Marta, Régua, Sabrosa et Alijó. Les territoires près de la capitale du district et bordant le Douro sont beaucoup plus denses : Régua (bordant le Douro) a une densité de 212 hab./km², et Sta Marta avec 128 hab./km².

Environ 75 % de la population vit dans des villages, beaucoup de maisons ne sont habitées à l'année et certaines sont inhabitées.

Villes du district[modifier | modifier le code]

Vila Real[modifier | modifier le code]

Vila Real signifie ville royale en portugais. Vila Real a gagné beaucoup de population grâce à l'exode rural. Dans le centre se trouve Universidade de Tras-os-Montes e Alto Douro, de renommée nationale. Il y a aussi un petit aéroport avec des vols vers Lisbonne.

Chaves[modifier | modifier le code]

Chaves (clés en portugais) est la deuxième plus grande ville du district. Elle se trouve à 60 kilomètres de Vila Real et 15 kilomètres de la frontière espagnole. Elle est notamment connue pour son château, ses sources chaudes et son pont romain au-dessus de la Tâmega (rio Tâmega).

Sources[modifier | modifier le code]

Une partie de cet article provient de l'article Vila Real, dont elle a été déplacée le 5 octobre 2006. Consulter l'historique de cet article pour connaître les auteurs.