Plages de Chicago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue sur le lac Michigan et les plages du North Side de Chicago depuis le John Hancock Center.

Au nombre de 33, les plages de Chicago sont un vaste réseau de plages et de lieux de loisirs entretenus et gérés par le Chicago Park District. Bordant le lac Michigan, la ville de Chicago possède un front de mer d'environ 45 kilomètres de rivage ainsi que des parties des rives des rivières Chicago, Des Plaines, Calumet, Fox, et DuPage[1]. Le front de mer comprend également le Canal Illinois et Michigan et le Sanitary and Ship Canal[1].

Historiquement, le front de mer de Chicago était utilisé pour le commerce, l'industrie et les loisirs. Des loisirs tels que la pêche, la natation, la chasse, la marche et la navigation de plaisance étaient beaucoup plus répandus dans toutes les sections du fleuve du système de bord de l'eau au début du XIXe siècle avant que les utilisations industrielles aient modifié le paysage. Au milieu du siècle, beaucoup de loisirs ont été déplacés vers le lac Michigan à la suite de l'influence industrielle. La première plage publique de la ville de Chicago à ouvrir fut celle de Lincoln Park en 1895[2].

Aujourd'hui, la ville de Chicago possède environ 45 km de rivage. Il y a 33 plages à Chicago le long des rives du lac Michigan. En règle générale, les plages de Chicago prennent le nom de la rue est-ouest qui est perpendiculaire au lac Michigan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Panorama sur North Avenue Beach avec Downtown Chicago en arrière plan.

Au début, les plages étaient généralement financées par des organismes privés tels que les hôtels et les clubs privés[3]. À la fin du XIXe siècle, une ordonnance de la ville interdisait les baignades publiques, mais les habitants ont pétitionné auprès du Conseil municipal de Chicago pour que les plages deviennent publiques[3],[4]. Les promoteurs y ont vu l'occasion de répondre à la demande des habitants pour l'autorisation des baignades publiques et de réduire les dépenses des ressources d'application de l'ordonnance sur les violations à la baignade publique[3]. En 1895, la ville a inauguré la plage de Lincoln Park, la première autorisant la baignade au public[3]. Des aménagements pour les espaces ont été prévus pour un usage public et la ville a accepté la responsabilité pour le maintien des plages avant qu'elles ne soient prises en charge par le Chicago Park District.

En 1900, le front de lac a été divisé en zones d'activités récréatives, résidentielles, agricoles et industrielles. En 1871, les élus municipaux ont fait entreprendre des travaux pour l'inversion de la rivière Chicago pour permettre la préservation de la qualité de l'eau du lac Michigan et à la construction du canal maritime et sanitaire du Canal Illinois et Michigan au tournant du siècle.

En 1909, le Plan Burnham a conduit au développement de la rade. Le développement des loisirs au bord du lac est devenu prioritaire grâce à l'influence d'Aaron Montgomery Ward. Sa conviction pour l'accès du public au lac a laissé son empreinte sur le développement de Jackson Park, Burnham Park, Grant Park et Lincoln Park. Le soutien populaire a conduit à l'ouverture de nombreuses plages municipales dans la deuxième décennie du XXe siècle.

Plages de Rogers Park[modifier | modifier le code]

Montrose Avenue Beach.

Le secteur de Rogers Park à l'extrémité nord de la ville, contient une série de petites plages, qui contrairement à la plupart des plages de Chicago, sont souvent séparées par des propriétés privées et des parcs publics. Ceci explique notamment le nombre important de plages dans ce quartier de la ville.

Juneway Terrace Beach[modifier | modifier le code]

Juneway Terrace Beach est la plage la plus au nord de Chicago. Elle est située au 7800 North au bord du lac Michigan[5]. Elle se trouve au sein de Rogers Avenue Beach et est séparée de Rogers Beach par une étendue d'enrochement protégeant trois immeubles d'appartements.

Rogers Beach[modifier | modifier le code]

Rogers Beach se trouve dans Rogers Avenue Beach Park au 7705 North. À peine un bloc de long, la plage dispose d'un court de tennis.

Howard Beach[modifier | modifier le code]

Howard Beach se trouve dans la rue Howard Beach Park au 7600, qui est juste au sud de Howard Street. Elle s'étend sur 65 m de long.

Berger Park[modifier | modifier le code]

Berger Park (6205 N) dans le secteur de Edgewater est un rappel de ce qu'était la vie dans les années 1910 au bord du lac. Elle est surtout connue pour son centre culturel, son café et son aire de jeux.

Plages de Lincoln Park[modifier | modifier le code]

Montrose Beach.

Lincoln Park, dans le secteur du même nom est le plus grand parc public de la ville et contient environ 11 km de plages à travers les secteurs de Edgewater, Uptown, Lake View, Lincoln Park et Near North Side.

Thorndale Beach[modifier | modifier le code]

Thorndale Beach est située au nord de 5934 à Edgewater. Dans les années 1970, elle était une plage autonome. Il y a une rampe sur la promenade pour permettre l'accès en fauteuil roulant près de la rive. George Lane Park, situé ici, offre une aire de jeux pour les enfants. Il y a aussi un jardin de fleurs dans le parc paysager à travers Sheridan Road. Elle est connectée à Hollywood Beach, au sud.

Hollywood Beach[modifier | modifier le code]

Située au 5800 North Lake Shore Drive où se termine l'autoroute Lake Shore Drive dans la courbe qui rejoint Sheridan Road (entre West Hollywood Avenue et North Lake Shore Drive) à Edgewater, cette plage en forme de croissant est divisée en deux. La moitié nord est en grande partie une plage pour les familles et la moitié sud est réservée aux gays et lesbiennes. L'eau de la moitié nord de la plage est peu profonde ce qui la rend plus attrayante pour les enfants et il y a une longue rampe pour permettre un accès rapproché pour les poussettes et les fauteuils roulants jusqu'à la rive à l'entrée de Ardmore Avenue. Le Beach-volley est populaire sur cette plage.

Dans le nord de la plage, au nord de Ardmore et de la promenade, près de la plage Thorndale, se trouvent un coin d'herbe et une petite réserve pour les oiseaux migrateurs et les papillons.

Montrose Avenue Beach[modifier | modifier le code]

Montrose Beach

La plage de Montrose est située dans le secteur de Uptown. Elle est l'une des plages ayant la capacité de lancer des embarcations non motorisées, telles que des kayaks et des catamarans dans le lac Michigan. Elle est également l'une des deux seules plages du Chicago Park District où les chiens sont autorisés, ce qui en fait une plage très prisée pour les amateurs de chiens. La plage de Montrose accueille les championnats juniors régionaux de la Garde chaque été. Il y a aussi une plage officielle pour les chiens à Belmont Harbor. Le mouvement des vagues a déposé une petite parcelle triangulaire de sable dans un coin protégé de Belmont Harbor dans le courant des années 1980. Cette plage est complètement clôturée et les clients peuvent promener leur chien sans laisse.

Wilson Avenue Beach (maintenant l'extrémité nord de Montrose Beach) était autrefois une plage privée. En 1915, la ville de Chicago a inauguré Clarendon Beach (aujourd'hui l'avenue Montrose Beach), qui est aujourd'hui une plage publique. En 1929, 2 millions de personnes ont visité cette longue plage publique.

North Avenue Beach[modifier | modifier le code]

North Avenue Beach en 2008, le Jour de l'Indépendance

La North Avenue Beach, située au 1600 est considérée par beaucoup comme étant l'une des meilleures plages de Chicago. Il a le plus important personnel de sauvetage et abrite les cabines de plages les plus développées. Techniquement allant du nord de l'avenue de Diversey Harbor dans le quartier de Lincoln Park, North Avenue Beach se caractérise par ses piliers qui retiennent le sable. La plage accueille des tournois internationaux de volley-ball ainsi que des millions d'adorateurs du soleil chaque année.

Le Chicago Park District a mis en place des lignes pour accrocher les filets de volley-ball. North Avenue est également au centre de l'Air & Water Show de Chicago, qui attire plus d'un million de personnes par jour de l'Ohio à Diversey le long du lac. North Avenue Beach est également le site de l'Open annuel AVP Chicago.

Oak Street Beach[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Oak Street Beach.
Vue sur la plage d'Oak Street Beach depuis le John Hancock Center.

Oak Street Beach, s'étend sur 2 km couvrant la zone allant de North Avenue, au sud de Hook Pier à Ohio Street Beach. Oak Street est la plus importante plage en eau profonde de la ville et possède des terrains d'entraînement pour des centaines de triathlètes et nageurs de longue distance. Cette plage est prisée par des milliers de baigneurs, coureurs, patineurs et cyclistes.

Jusqu'en 2006, Oak Street Beach était le seul endroit dans la ville où les baigneurs pouvaient plonger à proximité de la rive. Le rebord nord était autrefois un point chaud de la communauté gay de la ville.

Située sur Oak Street, cette plage est la plus populaire de la ville avec sa proximité au centre-ville et se targue d'attirer des dizaines de milliers de visiteurs chaque jour. Oak Street Beach abrite également le pavillon de Chicago d'échecs en plein air et un restaurant appelé Oak Street Beachstro qui est assemblé et démonté tous les étés à la fin de la saison.

Plage d'Humboldt Park[modifier | modifier le code]

Ce n'est pas une plage du bord du lac. Elle est artificielle et se situe dans un ancien lagon du secteur d'Humboldt Park, qui a été dragué pour amener un fond de sable. Cette "plage" est surtout réservée pour les petits enfants étant donné qu'elle est peu profonde.

Plage de Burnham Park[modifier | modifier le code]

Burnham Park s'étend sur environ 9,7 km de long en bordure du lac Michigan. Il est délimité par Grant Park au nord, Jackson Park au sud, à travers les secteurs de South Shore, Douglas, Oakland, Kenwood et Hyde Park.

12th Street Beach[modifier | modifier le code]

La plage de 12th Street Beach est située juste au sud de l'Adler Planetarium sur North Island (ancien site de Meigs Field). La plage s'étend entre 1300 et 1450 Street, mais a été nommée 12th Street Beach plutôt que 13th Street Beach. Lorsque 12th Street a été rebaptisée Roosevelt Road, la plage a conservé son nom, mais elle est parfois appelée 14th Street Beach. Cette plage possède des salles de bains et un poste de secours.

63rd Street Beach[modifier | modifier le code]

Jackson Park Beach

La 63 rd Street Beach est située dans Jackson Park. Elle est la plus grande et la plus ancienne plage de la ville. En juillet 1913, Jackson Park Beach a été le lieu d'un désaccord sur la tenue de bain obligatoire lorsque le Dr Rosalie Ladova a été arrêté après avoir retiré son maillot de bain. En 1914, une extension du lieu d'environ 40 000 m2 a vu le jour, avec la création de douches, de cabinets médicaux, et de salles de bains. Les travaux ont été achevés en 1919. En raison de l'ancienneté du bâtiment, il a dû être restauré en l'an 2000. Aujourd'hui, le pavillon est utilisé par les plaisanciers, les amateurs, et peut être utilisé pour des événements spéciaux.

Plages de South Shore[modifier | modifier le code]

South Shore Beach[modifier | modifier le code]

South Shore Beach est une plage qui se trouve derrière le South Shore Cultural Center (anciennement South Shore Country Club) du Chicago Park District, qui est situé à l'intersection de la 71e et la South Shore Drive. Le Country Club est un magnifique bâtiment ancien et il abrite une salle de bal, un restaurant, un terrain de golf et des courts de tennis. La plage s'étend également face à la plage 67th Street et Jackson Park.

Ashe Beach[modifier | modifier le code]

Foster Beach

Ashe Beach Park est une plage inaugurée en 1979 par le Chicago Park District et nommée d'après le défunt joueur de tennis Arthur Ashe, décédé du sida en 1993. En plus de la plage, le parc dispose de deux courts de tennis. Elle est située entre la 74e St. et la 75e dans le secteur de South Shore.

Rainbow Beach[modifier | modifier le code]

Officiellement située entre 3111 St. et 77th St[6]. Rainbow Beach est une plage qui s'étend de la 75e à la 78e street, sur la rive du lac Michigan. Rainbow Beach a été nommée en 1918.

À l'époque, Rainbow Beach a été un sujet de controverse pour les jeunes Noirs des quartiers sud de la ville. Au cours du XXe siècle, la ville a connu des problèmes dus à l'utilisation des ressources publiques pour l'aménagement des parcs et des plages, ce qui a donné lieu à l'émeute de 1919. Les familles noires qui ont été économiquement dépendantes des usines d'acier du South Side y évitaient l'hostilité des sauveteurs et des baigneurs blancs. Les changements démographiques et le climat des années 1960 ont conduit à une manifestation les 7 et 8 juillet 1961 à Rainbow Beach mettant en scène une coalition interracialle de manifestants, y compris les membres du Conseil de la jeunesse National Association for the Advancement of Colored People[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cremin, Dennis H., Waterfront, pp. 864-6, Eds. Grossman, James R., Keating, Ann Durkin, and Reiff, Janice L., 2004 The Encyclopedia of Chicago. The University of Chicago Press, ISBN 0-226-31015-9
  2. Sullivan, Timothy E., Sporting Goods Manufacturing, p. 776, Eds. Grossman, James R., Keating, Ann Durkin, and Reiff, Janice L., 2004 The Encyclopedia of Chicago. The University of Chicago Press, ISBN 0-226-31015-9
  3. a, b, c et d (en) « Shoreline Development », The Electronic Encyclopedia of Chicago, Chicago Historical Society,‎ 2005 (consulté le 25 mars 2007)
  4. (en) « Baths, Public », The Electronic Encyclopedia of Chicago, Chicago Historical Society,‎ 2005 (consulté le 26 mars 2007)
  5. (en) « Beach & Lakefront Amenities », Chicago Park District (consulté le 6 juillet 2010)
  6. (en) « Rainbow Beach & Park », Chicago Park District (consulté le 21 mars 2007)
  7. (en) Clifton, Charles E., « Rainbow Beach », Chicago Historical Society,‎ 2005 (consulté en 2007)

Lien interne[modifier | modifier le code]