Chicago Park District

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue aérienne sur le Millennium Park au premier plan avec à gauche, la passerelle BP à proximité du pavillon Jay Pritzker, à droite la Cloud Gate, et en haut à droite la Crown Fountain.

Le Chicago Park District est le plus ancien et financièrement le plus important « Park district » aux États-Unis, avec un budget annuel de 385 millions de dollars. Le Chicago Park District est responsable de l'entretien et la gestion de la grande majorité des parcs et espaces verts de la ville de Chicago.

Le Chicago Park District gère également les plages de Chicago. En effet, la ville possède 33 plages s'étalant sur environ 45 km de rivage le long des rives du lac Michigan. L'organisme a la particularité de dépenser plus par habitant pour ses parcs que celui de la ville de Boston. Le district à un pouvoir de taxation indépendant tel que défini par le statut de l'État de l'Illinois et est considéré comme un organisme financièrement indépendant du gouvernement de la ville de Chicago. Le directeur général du district est nommé par le maire de Chicago. Le siège du Chicago Park District se trouve dans le Time-Life Building en centre-ville de Chicago.

Administration[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Parcs de Chicago.

Le Chicago Park District supervise 552 parcs (soit 30 km²) d'espaces verts municipaux ainsi que 33 plages, neuf musées, deux conservatoires de classe mondiale (dont le Lincoln Park Conservatory), 16 lagunes historique et possède 10 oiseaux d'espèces rares dans des jardins sauvages à l'intérieur des limites de la ville. Un certain nombre d'entre eux sont des destinations touristiques, notamment celui de Lincoln Park, situé dans le quartier du même nom qui est le plus grand parc de Chicago en termes de visite avec plus de 20 millions de personnes chaque année, juste derrière Central Park à New York.

De nombreux parcs et espaces vert du Chicago Park District sont situés près d'un certain nombre d'écoles et lycées. Ce schéma a été révisé afin de le rendre plus facile d'accès pour les élèves des écoles publiques et la faculté à intégrer les travaux scolaires ou des activités physiques. La plupart des bibliothèques publiques de la ville sont situées à proximité des parcs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lincoln Park en hiver, avec le John Hancock Center en arrière plan.

En 1934, les 22 commissions indépendantes des parcs de la ville furent regroupées dans un nouveau système unifié, et le Palmer Park fut le premier a intégrer la nouvelle entité connue aujourd'hui sous le nom de Chicago Park District.

L'organisme a longtemps été considéré comme un dépotoir en termes de nominations politiques. Au début des années 1980, lorsque Ed Kelly était président de l'organisme, la politique du district à sous-financée les parcs situés dans les quartiers défavorisés de la ville, ce qui a causé le mécontentement du maire Harold Washington, jusqu'à la mort de ce dernier en 1983.

L'importance et le personnel du district des parcs a été considérablement allégé au cours de la réforme de l'administration du maire Richard M. Daley, lui donnant la possibilité de nommer le président et différents agents de l'organisme. En effet, dans le milieu des années 1990, le gouvernement du comté de Cook a fait voter une loi pour donner plus de contrôle et de pouvoir au maire de Chicago dans la politique du district.

Depuis 2004, le district des parcs est dirigé par Tim Mitchell. Ces dernières années, l'organisme a lancé un vaste programme de rénovation et d'embellissement des parcs existants, ainsi que la construction d'un certain nombre de nouveaux parcs, tels que Ping Tom Memorial Park dans le quartier chinois, DuSable Park et plus particulièrement Millennium Park.

Le Chicago Park District a également fait un effort pour le retour de l'animation dans certains parcs et a fait construire une salle de concert au bord du lac Michigan sur Northerly Island, plus précisément sur le site de l'ancien aéroport de Meigs Field. Il parraine également le Grant Park Music Festival, un festival annuel de musique classique qui a lieu à Grant Park depuis 1931.

Voir aussi[modifier | modifier le code]