Chicago Police Department

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chicago Police Department
Image illustrative de l'article Chicago Police Department

Création 1855
Type Police municipale
Siège Drapeau : États-Unis Chicago (Illinois)
Effectifs 15 250 (2009)
Directeur Terry Hilliard
Site web Chicago Police Department

Le Chicago Police Department, (en français: Département de police de Chicago) également connu sous l'acronyme CPD, est la police municipale de la ville de Chicago (Illinois, États-Unis).

Comme tous les services (departments) de la ville de Chicago, il est placé sous la juridiction du maire de Chicago. Les missions et les pouvoirs des officiers du CPD sont équivalents à ceux de la police nationale française.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières années[modifier | modifier le code]

Officier du Chicago Police Department

Quand le village de Chicago a reçu une charte pour se constituer en ville en 1837, des dispositions ont été prises afin d'élire un dirigeant appelé à être le haut agent de police. Il nommerait à son tour un agent de police pour chacun des six « wards » qui divisent la ville. En 1855, le conseil municipal de Chicago établit le Département de Police de Chicago. La ville de Chicago a été divisée en trois districts de police, chacun servi par une station de police. La station numéro 1 se situait dans un bâtiment sur la State street entre Lake Street et Randolph Street, la station numéro 2 à l'ouest de Randolph Street près de Des Plaines Street, et la station numéro 3 sur la Michigan avenue près de Clark Street. En 1860, un bureau de détectives a été établi pour l'étude et la résolution des crimes dans la ville.

En 1861, l'Assemblée générale de l'Illinois a rédigée une loi créant un conseil de police autonome par rapport au maire. Le maire a été effectivement dépouillé de sa puissance dans la direction du Département de Police de Chicago. L'autorité a été donnée à trois commissionnaires de police. Les commissionnaires ont créé un bureau pour élire le chef de la police. Le titre est encore en service aujourd'hui.

En 1875, l'Assemblée générale de l'Illinois a constaté que les commissionnaires de police ne pouvaient pas commander la corruption endémique au sein du Département de la Police de Chicago. La législature a passé en revue une nouvelle loi permettant au maire de recouvrer ses pouvoirs de dirigeant de la police. On a permis au maire de surveiller et nommer le chef de la police avec l'avis et le consentement du conseil municipal.

En dépit des politiques et des pratiques centralisées, les capitaines qui surveillaient les « precincts » ou « districts » étaient relativement indépendants des sièges sociaux. La décentralisation a signifié que la police pourrait répondre aux soucis locaux.

Les raccordements politiques étaient importants pour joindre la force ; les conditions étaient pauvres jusqu'en 1895. Après 1856, le département a engagé beaucoup de recrues d'origine étrangère, non qualifiées mais immigrées et d'origine irlandaise parlant couramment l'anglais. Le premier dirigeant d'origine afro-américaine fut nommé en 1872, mais les policiers noirs étaient affectés principalement dans les quartiers en grande partie habités par des afro-américains. En 1885, les femmes ont été nommées comme matones, s'occupant des prisonniers féminins. Des policières ont été formellement nommées à partir de l'année 1913. En 1895, Chicago a adopté des procédures de fonction publique, et les essais écrits sont devenus la base pour la location et la promotion. Les normes pour les recrues ont augmenté, bien que le maintien de l'ordre soit resté politique.

Présentation[modifier | modifier le code]

Une voiture du CPD

C'est le plus grand service de police de la région du Mid-Ouest et le deuxième en importance aux États-Unis après celui de la ville de New York (NYPD) avec plus de 13 600 agents assermentés et plus de 2 600 autres employés. Datant de 1837, le Département de la police de Chicago est l'une des plus anciennes forces de police moderne dans le monde.

Structure[modifier | modifier le code]

Le surintendant de la police de Chicago est chargé de la direction du Département de la police. Le surintendant gère cinq bureaux, chacun commandé par un surintendant adjoint, et d'une seule division, qui est commandée par un assistant adjoint au surintendant. Le surintendant est nommé par le maire de Chicago.

Philip J. Cline a été nommé surintendant de la police le 5 novembre 2003. Le surintendant Cline a officiellement pris sa retraite le 3 août 2007. Le 29 novembre 2007, Richard M. Daley, le maire de la ville de Chicago de 1989 à 2011, a nommé JP "Jody" Weis, ancien agent spécial responsable du bureau local du FBI de Philadelphie, en remplacement de Cline en attendant la confirmation du conseil municipal de Chicago.

Sous la direction du surintendant Cline, le département a subi de nombreux changements structuraux.

Depuis 2006 les cinq bureaux concernés sont:

  • Bureau des services administratifs
  • Bureau de la criminalité et des stratégies de responsabilisation
  • Bureau des services d'enquête
  • Bureau des patrouilles
  • Bureau du déploiement stratégique.

La ville de Chicago est divisée en vingt-cinq districts de police, chacun dirigé par un commandant qui supervise son district respectif. Le rapport des commandants est envoyé à l'adjoint de Patrouille, rendu au surintendant de la police qui, à son tour, est soumis à l'autorité du maire de Chicago.

Rangs[modifier | modifier le code]

Officiers de police
  • Surintendant de la police
  • Premier adjoint au surintendant
  • Assistant adjoint au surintendant
  • Chef
  • Chef adjoint
  • Commandant
  • Capitaine (Deux barres d'argent)
  • Lieutenant (Une barre d'argent pour le lieutenant)
  • Inspecteur (Un inspecteur porte l'uniforme de lieutenant)
  • Sergent
  • Affectation comme agent de la police judiciaire, de technicien, de recherche, spécialiste de la criminalité liée aux gangs, agent de police, spécialiste de la circulation, officier de Marine.
  • Officier de police

Comme dans d'autres départements de grande ville, les détectives de Chicago ne sont pas considérés comme officiers de rang, mais plutôt comme des officiers affectés à des unités spécialisées, c'est-à-dire les crimes avec violence, vols qualifiés, activités des gangs, trafic de stupéfiants, proxénétisme, crime organisé etc...

Bureau des services d'enquête[modifier | modifier le code]

Les fonctions sont en cours d'investigation du Bureau des services d'investigation (BRI). Le Bureau des Services d'enquête se compose de la division détective et de la division anti-criminalité organisée. La Division détective comprend les (Incendies Criminels) et les (Attaques à la bombe). La (Section des Enquêtes) est l'unité des arrestations fugitives et des accidents majeurs. La (Section des Services Judiciaires) quant à elle, prend en charge le mobile du crime. La criminalité organisée comprend la (Division des Stupéfiants) et (Section des enquêtes liées aux Gangs).

La Ville de Chicago est couverte par cinq zones, chacune dirigée par un commandant: Zone 1 (Wentworth) et Zone 2 (Calumet) porte sur les côtés sud et sud-ouest, tandis que la Zone 3 (Belmont), Zone 4 (Harrison) et Zone 5 (Grand Central) couvre le nord, l'ouest et le nord-ouest de part et d'autre de la ville.

Bureau des patrouilles[modifier | modifier le code]

Le Bureau des patrouilles comprend plusieurs divisions, telles que la répression de l'aéroport, les transports publics et les logements publics. Sont également inclus dans le Bureau des patrouilles, les divisions chargées de la sécurité routière, l'unité à vélo et diverses autres unités tactiques.

Bureau du déploiement stratégique[modifier | modifier le code]

Suite à la dissolution de la section des opérations spéciales en 2007, après bien des controverses et de la publicité négative, les fonctions du Groupe spécial ont été formées afin d'absorber les unités spécialisées qui ne sont pas associées à la controverse. Le SWAT (Hostage Barricaded Team à Chicago) est un groupe spécial d'intervention réorganisé en 2005 avec 70 membres exerçant à temps plein. Le Bureau du déploiement stratégique inclut également la division maritime, la maltraitance envers des animaux, la police montée, les hélicoptères (réunis en une section aérienne), et des unités de protection des dignitaires.

L'unité de protection des dignitaires, basée près de l'aéroport international O'Hare de Chicago, est la seule unité qui utilise des motocyclettes. Le Bureau de déploiement stratégique comprend également l'unité de réponse ciblée. Depuis 2006, l'unité de la police montée a 30 chevaux. L'unité maritime possède 9 bateaux.

Stratégie du maintien de l'ordre alternatif de Chicago (C.A.P.S.)[modifier | modifier le code]

Une arrestation

On crédite souvent le Département de police de Chicago par le programme de Stratégie de Maintien de l'ordre Alternatif de Chicago, (Chicago Alternative Policing Strategy C.A.P.S.) pour le maintien de l'ordre dans les communautés de la ville.

Populairement connu par son acronyme C.A.P.S., ce service a été créé par la ville en 1992 et a été mis en application en 1993 par le Surintendant de la police de l'époque, Matt L. Rodriguez.

C.A.P.S. est un service chargé d'apporter un maintien de l'ordre supplémentaire et soutenu dans les communautés, et d'autres agences de la ville travaillent ensemble pour empêcher des crimes plutôt que d'attendre qu'ils soient commis avant d'agir. Le programme nécessite d'augmenter la présence policière dans les différentes communautés avec une force des dirigeants dans les différents districts. Des réunions de la communauté se tiennent régulièrement pour que les membres des communautés et les fonctionnaires de police discutent ensemble des problèmes potentiels et des stratégies à entreprendre.

Sous le C.A.P.S., huit ou neuf dirigeants sont affectés à chacun des 279 beats de la police de Chicago à travers toute la ville. Les dirigeants patrouillent le même beat pendant plus d'une année, leur permettant de connaître les différents membres de la communauté, les résidents, et les entrepreneurs et pour se familiariser avec les attitudes et les tendances de la communauté. Le système tient également pour que ces mêmes membres de la communauté connaissent leurs dirigeants respectifs. Les dirigeants de beat sont entièrement équipés et patrouillent leurs quartiers dans une série de méthodes : à vélo, en voiture, ou à pied.

Équipement[modifier | modifier le code]

Chaque policier du CPD reçoit annuellement une prime pour s'équiper (armement, uniforme, matraque, menotes. Parmi les armes de poing, il peut choisir depuis 1996, parmi les marques Beretta, Glock, Ruger, Sig Sauer, Smith & Wesson ou Springfield Armory. pourvu que l'arme fonctionne en DAO et utilise des munitions de 9mm Luger, .40 S&W ou .45 ACP. Chaque nouvelle recrue reçoit ainsi un Glock 17 ou un Glock 19 qu'il peut acheter ou non à la fin de sa formation mais elle peut se procurer des Beretta 92/96D, des Ruger P, des S&W Model 5946 et autres Springfield XD . De même, les policiers rentrés au CPD avant 1996 peuvent conserver leur pistolet en simple action ou double action, voir leurs revolver en .38 Spécial ou .357 Magnum (S&W Model 66 ou Colt Python). Les modèles Sig-Sauer P220 furent retirés de cette liste en 2012 mais peuvent être conservés dans les mêmes conditions.

Les armes longues rangés dans les rateliers des voitures de patrouilles sont le plus souvent des fusils à pompe Remington 870 ou Mossberg 500 mais la carabine de police S&W M&P15 Tactical est aussi en service.

Homicides en chiffres[modifier | modifier le code]

Nombre de meurtres (Homicide) perpétrés chaque année dans la Ville de Chicago entre 1990 et 2008:

  • Total : 13 853

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]