Pierre Tevanian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Tevanian, né en février 1970 à Paris, est un enseignant, essayiste et militant associatif français, fondateur avec Sylvie Tissot du collectif Les Mots sont importants en 2001.

Ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, il est professeur agrégé de philosophie en Seine-Saint-Denis (Drancy).

Pierre Tevanian s'est intéressé aux questions liées aux discriminations et au racisme. Son action vise globalement à défendre les libertés publiques notamment en critiquant les lois qu'il considère comme des lois « d'exception à l'encontre de populations spécifiques visées en fonction de leur origine, de leurs situation sociale ou de leur religion ».

Il est à l'origine de plusieurs polémiques, notamment avec Caroline Fourest[1],[2], Fiammetta Venner[3], Philippe Val, ou avec divers représentants ou membres d'associations militant sur les mêmes questions mais dans des approches divergentes voire opposées.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le racisme républicain. Réflexions sur le modèle français de discrimination (Esprit frappeur, 2002)
  • Le ministère de la peur. Réflexions sur le nouvel ordre sécuritaire (Esprit frappeur, 2004)
  • Le voile médiatique. Un faux débat : « l'affaire du foulard islamique » (Raison d'agir, 2005)
  • La République du mépris. Métamorphoses du racisme dans la France des années Sarkozy (La Découverte, 2007)
  • La Mécanique raciste (Éditions Dilecta, 2008), (ISBN 978-2-916275-44-4)
  • Dévoilements. Du hijab à la burqa, les dessous d'une obsession française (Libertalia, 2012. http://editionslibertalia.com/Devoilements.html)
  • La haine de la religion. Comment l'athéisme est devenu l'opium du peuple de gauche (La Découverte, 2013)
  • Chronique du racisme républicain (Syllepse, 2013)

En collaboration avec Sylvie Tissot[modifier | modifier le code]

  • Stop quelle violence ? (Esprit frappeur, 2001)
  • Dictionnaire de la lepénisation des esprits (Esprit frappeur, 2002)
  • Les mots sont importants - 2000/2010 (Libertalia, 2010)

Participation à des ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • Faut-il avoir la haine ?, dir. Olivier Le Cour Grandmaison, éd., L'Harmattan, 2001
  • L'époque de la disparition, II, dir. Jean-Louis Déotte, éd., L'Harmattan, 2002
  • Le foulard islamique en questions, dir. Charlotte Nordmann, éd., Éditions Amsterdam, 2004
  • La machine à punir. Discours et pratiques sécuritaires, dir. Laurent Bonelli, éd., L'esprit frappeur, 2004
  • Almanach de la critique des médias, dir. Olivier Cyran et Mehdi Ba, Éditions Les Arènes, 2005
  • Livre noir de la condition des femmes, S. Treiner, F. Gaspard, C. Ockrent éd., XO éditions, 2006
  • Culture postcoloniale, N. Bancel, P. Blanchard éd., Éditions Autrement, 2006
  • Les Filles voilées parlent, Ismahane Chouder, Malika Latrèche et Pierre Tevanian, Éditions La Fabrique, 2008,
  • Burqa-bla-bla, Petit chahut deviendra grand (sous la direction d'Abdellah Boudami), Égalité Éditions, 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Tévanian ou la gauche pro-voile, Prochoix, 23 décembre 2003
  2. Après la calomnie, l'intimidation, Les Mots Sont Importants, avril 2004.
  3. Je suis tombé par terre..., Les mots sont importants, 23 février 2012.