Petit Jean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petit Jean (homonymie).
Robin Hood and Little John, Illustration de Louis John Rhead pour le conte (en) Bold Robin Hood and His Outlaw Band : Their Famous Exploits in Sherwood Forest

Petit Jean est l'un des compagnons de Robin des Bois.

Description[modifier | modifier le code]

Le personnage de Petit Jean ((en) Little John) est étroitement lié à celui de Robin des Bois. Il a souvent été représenté grand et fort : il est le chef des « rebelles » de la forêt avant l'arrivée de Robin. C'est lui qui impose le duel au bâton à Robin pour passer la rivière.

Pourquoi « Petit » alors qu'il est grand ? Il s'agit en fait de « jeune » et non pas de « petit » (little en anglais renvoyant aussi à « jeune »). Ce prénom existe en irlandais sous la forme de SeanOg, où Sean correspond à Jean/John et Og à « jeunesse »[1].

Petit Jean est un personnage clef de la période calendaire des 12 jours de Noël (de Noël - 25 décembre - à l'épiphanie - 6 janvier), période d'inversion temporelle où les plus jeunes sont les plus sages, les plus pauvres sont les dirigeants, etc. (fête des innocents, fête des enfants, fête des fous, fête des femmes, toutes situées dans cette période)[2].

C'est à cette période qu'avait lieu en Irlande la chasse rituelle du roitelet, le plus petit et plus faible des animaux, dont le nom néanmoins fait de lui le roi des animaux (roitelet, littéralement « le petit roi »). Il était alors considéré comme l'oiseau le plus lourd et le plus gros du pays[3],[4].

Robin des Bois fait lui aussi partie intégrante de cette période : Robin en anglais désigne le rouge-gorge, associé au roitelet.

La tombe de Petit Jean dans le cimetière de l'église St Michael à Hathersage, Angleterre.

Petit Jean et Robin suivent, par leur nom même, l'archétype des héros des contes : les plus jeunes sont, finalement, les plus forts, les plus sages, les plus malins. Ils déjouent tous les pièges et sortent vainqueurs. Il existe d'autres personnages de contes qui possèdent ces attributs : le Petit Poucet (le plus jeune des sept frères), Cendrillon (la plus jeune des trois sœurs), etc.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. L'Au-delà celtique : Tir-na-nOg, le pays de la jeunesse
  2. Claude Gaignebet, « L'Épiphanie : fête du temps à l'envers », La Recherche, n°140, janvier 1983
  3. Sylvie Muller, La chasse rituelle du roitelet en Irlande, thèse de doctorat, Nice
  4. (en) E.A. Armstrong, The Folklore of Birds, Londres, 1958