Louis John Rhead

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis John Rhead

Louis John Rhead, souvent appelé Louis Rhead, né à Etruria, Stoke-on-Trent (Staffordshire), le 6 novembre 1857 et mort à Amityville (New York) le 29 juillet 1926, est un illustrateur américain d'origine britannique qui a marqué l'âge d'or de l'illustration américaine à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Angleterre, il part étudier à Paris à l'âge de 13 ans, sous l’égide du peintre Gustave Boulanger. Il entre ensuite dans l’atelier du célèbre potier Thomas Minton, puis, comme son frère George, gagne une bourse à l'école des beaux-arts de South Kensington. Avec son frère, à Londres, il travaille en tant que concepteur de couvertures de livres et d’affiches pour l'éditeur Cassell. La maison d'édition américaine Appleton offre alors à Louis le poste de directeur artistique. Il émigre aux États-Unis en 1883, devenant par la suite citoyen américain. Fortement influencé par Eugène Grasset, il est le premier affichiste à remporter un succès international, notamment grâce à ses affiches pour le New York Sun et des magazines comme Century, Scribner's et The Bookman. En 1895, il réalise la première exposition américaine d'affiches.

Louis John Rhead fut également céramiste, peintre et aquarelliste et illustra avec ses deux frères de nombreux ouvrages pour la jeunesse, tels que Le Voyage du pèlerin, Robin des Bois et les légendes arthuriennes. Il publia plus tard plusieurs livres sur la pêche et créa une gamme de mouches et d’appâts.

Affiches et illustrations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]