Patrick Pesnot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Patrick Pesnot

Description de cette image, également commentée ci-après

Patrick Pesnot au salon du livre Radio France, le .

Alias
Georges Patrick
Naissance (71 ans)
Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Patrick Pesnot, né le , est un journaliste, romancier et scénariste français. Il a signé deux romans policiers dans la Série noire sous le pseudonyme Georges Patrick.

Biographie[modifier | modifier le code]

Patrick Pesnot travaille comme grand reporter pour la première chaîne de l'ORTF, puis comme journaliste indépendant pour la radio (Europe 1, RTL, France Inter), la télévision (FR3, Antenne 2, TF1) et la presse écrite, notamment Le Point et Les Nouvelles littéraires. À partir de 1969, il écrit plusieurs romans en collaboration avec Philippe Alfonsi. Sous le pseudonyme de Georges Patrick, il publie deux titres dans la Série noire au milieu des années 1980.

Scénariste, il collabore avec Philippe Alfonsi à l'écriture d'un scénario tiré de leur roman L'Œil du sorcier pour le téléfilm éponyme réalisé par Alain Dhénaut. Il a par ailleurs adapté pour la télévision des œuvres littéraires et collaboré à plusieurs émissions et séries télévisées, dont Les Dossiers de l'écran et Les Cinq Dernières Minutes sur Antenne 2 et France 2, Navarro sur TF1, Série rose sur FR3.

Il est aujourd'hui producteur et présentateur depuis 1997 de l'émission du samedi après-midi sur France Inter, Rendez-vous avec X.

En 2003, il se lance dans le roman historique avec la série La Malédiction des Médicis.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série La Malédiction des Médicis[modifier | modifier le code]

Série historique Le Régent[modifier | modifier le code]

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • L'Œil du sorcier, Paris, éditions Robert Laffont, 1973 ; réédition, Paris, Presses pocket no 1790, 1979 (en collaboration avec Philippe Alfonsi)
  • Une semaine en enfance, Paris, éditions Robert Laffont, 1978
  • Le Voleur de mémoire, Paris, Mercure de France, 1979
  • Les Chemins d'orgueil, Paris, Plon, 1995 (ISBN 2-259-02672-9) (en collaboration avec Philippe Alfonsi)

Romans policiers sous le pseudonyme de Georges Patrick[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Satan qui vous aime beaucoup, Paris, éditions Robert Laffont, coll. Vécu, 1970 ; réédition sous le titre Les Enfants de la drogue, Le Livre de Paris, coll. Club pour vous/Hachette, 1974 (en collaboration avec Philippe Alfonsi)
  • L'Église contestée, Paris, Calmann-Lévy, coll. Examens XXe siècle, 1971
  • Vivre à gauche, témoignages recueillies, Paris, Albin Michel, 1975 (en collaboration avec Philippe Alfonsi)
  • Les Détectives de l'impossible : la police scientifique contre le crime, Paris, Denoël, 1999 (ISBN 2207248593)
  • Inconnus célèbres : les héros de roman ont vraiment existé, Paris, Albin Michel, coll. Bellemare, 2000 (ISBN 978-2-22612-048-9)
  • Morts suspectes sous la Ve République, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2008 (ISBN 2847362924)
  • Le Terrorisme islamique, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2008 (ISBN 2847362932)
  • Les Espions russes de Staline à Poutine, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2008 (ISBN 978-2-84736-326-5) (en collaboration avec Monsieur X)
  • Les Dessous de la Françafrique, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2008 (ISBN 2847363858) ; mise à jour en 2014 (ISBN 978-2-3658-3923-5) (en collaboration avec Monsieur X)
  • La Face cachée des États-Unis, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2012 (ISBN 2847366741)
  • Les Grands Mensonges de l'histoire, Paris, Hugo doc/France Inter, 2013 (ISBN 978-2-7556-1180-9) (en collaboration avec Monsieur X)
  • Les Grandes Mystifications de l'histoire, Paris, Hugo doc/France Inter, 2014 (ISBN 978-2-7556-1462-6) (en collaboration avec Monsieur X)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

A la télévision[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]