Îles Diego Ramirez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ramírez et Île Ramírez.
Îles Diego Ramirez
Islas Diego Ramírez (es)
Carte de l'archipel
Carte de l'archipel
Géographie
Pays Drapeau du Chili Chili
Localisation Océan Pacifique (Passage de Drake)
Coordonnées 56° 29′ 00″ S 68° 43′ 00″ O / -56.483333, -68.716667 ()56° 29′ 00″ S 68° 43′ 00″ O / -56.483333, -68.716667 ()  
Île(s) principale(s) Bartolomé, Gonzalo
Administration
Région Région de Magallanes et de l'Antarctique chilien
Province Province de l'Antarctique chilien
Commune Cabo de Hornos
Autres informations
Découverte 1619

Géolocalisation sur la carte : Chili

(Voir situation sur carte : Chili)
Îles Diego Ramirez
Îles Diego Ramirez

Géolocalisation sur la carte : Terre de Feu

(Voir situation sur carte : Terre de Feu)
Îles Diego Ramirez
Îles Diego Ramirez
Île du Chili

Les îles Diego Ramirez (en espagnol : Islas Diego Ramírez) sont un ensemble de petites îles situé dans l' océan Pacifique sud, à l'extrémité nord-ouest du passage de Drake et à environ 100 kilomètres au sud-ouest du cap Horn. L'archipel appartient à la commune de Cabo de Hornos de la province de l'Antarctique chilien, dans la région de Magallanes, au Chili.

Description[modifier | modifier le code]

Vue partielle des îles Diego Ramirez.

L'archipel qui s'étale sur 10 kilomètres dans le sens nord-sud et recouvre au total un petit peu plus d'un kilomètre carré de superficie, est constitué d'un petit groupe de 6 îles dans sa partie nord et d'un deuxième groupe plus important dans sa partie sud. La passe Nodal sépare les deux ensembles, distants de 3,75 kilomètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station chilienne sur l'île Gonzalo, avec une balise visible au sommet de l'île.

Ces îles ont été aperçues pour la première fois le 12 février 1619 par l'expédition Garcia de Nodal, et furent baptisées Diego Ramirez en l'honneur du marin et cosmologiste espagnol, Diego Ramírez de Arellano. Il est toutefois probable que ce sont les îles sur lesquelles Sir Francis Drake avait débarqué en septembre 1578 et qui étaient « plus au sud de trois quarts d'un degré que toutes les autres îles »[1].

Elles ont été considérées pendant 156 ans comme le point de terre le plus austral au monde, jusqu'à la découverte des îles Sandwich du Sud en 1775. Elles constituent cependant l'archipel le plus au sud du plateau continental sud-américain.

La Marine chilienne a installé en 1951 une station météorologique au-dessus de Caleta Condell, une petite baie au nord-est de l'île Gonzalo, et la réapprovisionne plusieurs fois par an[2]. Des navires, qui se dirigent vers l'Antarctique ou en reviennent, passent de temps en temps à proximité de l'archipel.

Faune[modifier | modifier le code]

Les îles Diego Ramirez sont un important lieu de nidification pour plusieurs oiseaux des mers australes, comme l'Albatros à sourcils noirs, l'Albatros à cape blanche et le Pétrel géant. Une étude (2009) a montré l'importante présence des espèces de raies Amblyraja amblyraja frerichsi, Bathyraja cousseauae, Bathyraja meridionalis et Bathyraja macloviana et de requins Somniosus pacificus, Squalus acanthias et Lamna nasus. La plus abondante et richesse des espèces étaient représentées par l'ordre des Rajiformes dans les eaux des îles Diego Ramirez[3].

Climat[modifier | modifier le code]

Les îles Diego Ramirez ont un climat de type DM (subpolaire océanique ou océanique froid) avec comme record de chaleur 21,3 °C le 25 mars 2003 et comme record de froid −9 °C le 17 août 1979 et le 5 août 1977. La température moyenne annuelle est de 5,4 °C.

Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 5,4 5,6 4,9 4 2,9 1,9 1,5 1,3 1,8 2,8 3,7 4,6 3,4
Température moyenne (°C) 7,5 7,7 7 6 4,9 3,8 3,4 3,3 3,9 4,8 5,7 6,6 5,4
Température maximale moyenne (°C) 9,5 9,7 9 8 6,8 5,6 5,3 5,3 6 6,7 7,8 8,6 7,3
Record de froid (°C) −1 −2 −3 −2,3 −5 −8 −7 −9 −6,8 −4 −3,4 −2 −9
Record de chaleur (°C) 20 19,4 21,3 19,3 13 15,5 14 13 14 13 16 19,6 21,3
Précipitations (mm) 116,6 81,6 93,9 90,2 72 76,5 68,9 76,2 71 98 95,8 86,7 1 027,2
Source : Le climat à Iles Diego Ramirez (en °C et mm, moyennes mensuelles 1971/2000 et records depuis 1963)[1]


Références[modifier | modifier le code]

  1. Manuscrit de Francis Fletcher, aumônier de la Golden Hind, cité par Sir Francis Chichester dans Défi aux trois caps, Arthaud, 1966
  2. (en) Site de Gloss-sealevel.org
  3. (en) Site de Revbiolmar.cl

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]