Niška Banja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Niška Banja
Нишка Бања
Blason de Niška Banja
Héraldique
Drapeau de Niška Banja
Drapeau
Vues de Niška Banja
Vues de Niška Banja
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Ponišavlje
District Nišava
Municipalité Niška Banja
Code postal 18 205
Démographie
Population 4 180 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 43° 17′ 28″ N 22° 01′ 43″ E / 43.2911, 22.028643° 17′ 28″ Nord 22° 01′ 43″ Est / 43.2911, 22.0286  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Niška Banja

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Niška Banja
Municipalité de Niška Banja
Administration
Maire
Mandat
Zoran Vidanović (URS)
2012-2016
Démographie
Population 14 098 hab. (2011)
Densité 97 hab./km2
Géographie
Superficie 14 500 ha = 145 km2
Liens
Site web Site officiel

Niška Banja (en serbe cyrillique : Нишка Бања) est une ville et une municipalité de Serbie situées dans le district de Nišava. Au recensement de 2011, la ville comptait 4 180 habitants et la municipalité dont elle est le centre 14 098[1].

La municipalité de Niška Banja est une des cinq municipalités composant la Ville de Niš. La ville de Niška Banja, quant à elle, est une station thermale, réputée pour ses eaux chaudes et radioactives.

Géographie[modifier | modifier le code]

Niška Banja est située au sus-est de la Serbie, à 10 km au sud de Niš, à proximité de la confluence de la Nišava et de la Morava méridionale. Sur le territoire de la municipalité se dresse le mont Koritnjak, qui se trouve à l'ouest de la Suva planina et culmine à 808 m d'altitude[2].

La Suva planina vue de Niška Banja

Climat[modifier | modifier le code]

Niška Banja possède un climat continental tempéré, avec une température moyenne annuelle de 12,2 °C. Les étés y sont modérément chauds et les automnes doux, avec une moyenne de 12,4 °C[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Niška Banja est mentionnée pour la première fois en 448. La ville conserve les vestiges d'anciens thermes romains, attestant de son activité thermale dès cette époque.

Dans les années 1930, elle connut un important développement et de nombreuses villas et hôtels furent construits sur son territoire, des parcs et des promenades furent aménagés pour l'agrément des visiteurs. De nos jours, Niška Banja est la troisième station thermale la plus populaire de Serbie, après Vrnjačka Banja et Sokobanja.

Localités de la municipalité de Niška Banja[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Niška Banja en Serbie

La municipalité de Niška Banja compte 18 localités :

Niška Banja est officiellement classée parmi les « localités urbaines » (en serbe : градско насеље et gradsko naselje) ; toutes les autres localités sont considérées comme des « villages » (село/selo).

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la ville[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
910 1 168 1 991 3 131 3 854 4 179 4 437[3] 4 180[1]


Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités dans la ville (2002)[modifier | modifier le code]

Religions (2012)[modifier | modifier le code]

L'église orthodoxe serbe de Niška Banja

Politique[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2008, les 19 sièges de l'assemblée municipale de Niška Banja se répartissaient de la manière suivante[6] :

Parti Sièges
Parti démocratique de Serbie - Nouvelle Serbie - Pour une municipalité de Niška Banja forte 6
Parti radical serbe 4
Liste « Zaplanje moja kuća » (« Le Zaplanje, ma maison ») 3
Parti démocratique 3
G17 Plus 1
Parti socialiste de Serbie - Parti des retraités unis de Serbie - Serbie unie 1
Parti réformiste 1

Zoran Vidanović, membre du Parti démocratique de Serbie de l'ancien premier ministre Vojislav Koštunica, a été élu président (maire) de la municipalité[6].

Culture[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Il existe une chanson populaire serbe dont le titre est Нишка Бања (Niška Banja). Cette chanson célèbre la joie de vivre des Nišlije (les habitants de Niš) et parle du désir de flirt d'un jeune homme de Niš. La chanson peut être écoutée sur Youtube[7]. Les paroles (avec une traduction en anglais) sont disponibles via le lien dans les références à la fin de cet article[8].

Économie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

La région de Niška Banja abrite de nombreux sites naturels comme la gorge de Sićevo (en serbe : Sićevačka klisura), qui s'étend sur 17 km sur le parcours de la rivière Nišava, ou la gorge de Jelašnica (Jelašnička klisura), qui, en raison de la richesse de sa flore, a été transformée en réserve naturelle. Les monts de la Suva planina sont situés à proximité de la ville, avec les pics du Trem (1 810 m), du Sokolov kamen, du Kolov kamen, du Mosor, du Crni kamen de la Širina[9].

Le mont Sokolov kamen

Coopération internationale[modifier | modifier le code]

Niška Banja a signé des accords de partenariat avec les villes suivantes[10] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. a et b (sr) « À propos de Niška Banja », sur http://goniskabanja.org.rs, Site officiel de la municipalité de Niška Banja (consulté le 21 septembre 2011)
  3. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  4. (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  5. (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  6. a et b (sr) « Pregled funkcionera za opštinu Niška Banja (Lokalni 2008) », sur http://direktorijum.cesid.org, Site Du CeSID (consulté le 28 septembre 2009)
  7. Vidéo de la chanson "Niška Banja" http://www.youtube.com/watch?v=T90fOmvuonY
  8. Paroles de la chanson "Niška Banja" http://www.dunav.org.il/lyrics/niska_banja.html
  9. (sr) « Turizam i zdravstvo (Tourisme et santé) », sur http://goniskabanja.org.rs, Site officiel de la municipalité de Niška Banja (consulté le 28 septembre 2009)
  10. (sr) « Lista medjunarodnih odnosa », sur http://www.skgo.org (consulté le 28 septembre 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]