Nerf vestibulocochléaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le nerf vestibulocochléaire ou nerf cochléo-vestibulaire, nerf auditif, est la VIIIe paire des nerfs crâniens. Son rôle est essentiellement sensoriel.

Nerfs craniens.png

Anatomie du nerf vestibulocochléaire[modifier | modifier le code]

Comme tous les nerfs crâniens (à l'exception du I et du II) le nerf vestibulocochléaire est issu du tronc cérébral, son origine apparente est le sillon bulbo-pontique.

Il est issu des macules et crêtes ampullaires de l'oreille interne, au sortir de laquelle il est rejoint par le nerf cochléaire, avant de s'échapper de l'endocrâne par le méat acoustique interne.

On lui attribue deux rôles principaux; une fonction d'équilibration grâce aux canaux semi-circulaires, et une fonction d'audition grâce à la cochlée.

Le nerf auditif est ainsi constitué de fibres reliant le vestibule et d'autres, reliées aux cellules ciliées internes de la cochlée.

Noyaux centraux du nerf vestibulocochléaire[modifier | modifier le code]

L'origine réelle du nerf cochléo-vestibulaire se situe dans les ganglions de l'oreille interne: ganglion vestibulaire pour le nerf vestibulaire et ganglion spiral pour le nerf cochléaire.

Faisceaux cortico-nucléaires moteurs[modifier | modifier le code]

Rapports du nerf vestibulocochléaire[modifier | modifier le code]

Examen du nerf vestibulocochléaire[modifier | modifier le code]

Éléments cliniques[modifier | modifier le code]

Exploration électro-physiologique[modifier | modifier le code]

Pathologie du nerf vestibulocochléaire[modifier | modifier le code]

Perte progressive unilatérale de l'audition accompagnée d'acouphènes ("sonnerie" dans l'oreille), provoquée par exemple par une tumeur de l'angle pontocérébelleux