Bulbe rachidien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moelle et Medulla.
Vue tridimensionnelle du bulbe rachidien (en rouge)
Bulbe rachidien.png

Le bulbe rachidien (ou medulla oblongata, moelle allongée dans la terminologie internationale ou myélencéphale) est la partie inférieure du tronc cérébral (la plus caudale) chez les vertébrés. Elle prolonge en haut la moelle épinière et se situe en avant du cervelet dans la fosse postérieure du crâne. Elle est en continuité en haut avec la protubérance. Le terme « rachidien » est un composé de « rachis » avec le suffixe élargi « -dien » (dérivé de -ien) ; « rachis » vient du grec ancien ῥάχις (rakhis), « épine dorsale »[1]. Il est percé d'un conduit permettant la circulation du liquide céphalo-rachidien, ce conduit est en continuité avec le 4e ventricule en haut et le canal de l'épendyme en bas.

Structures neurologiques[modifier | modifier le code]

Le bulbe rachidien et le pont.

La face antérieure du bulbe rachidien est parcourue parasagittalement par deux sillons ventraux de part et d'autre du sillon ventro-médian, lesquels s'évasent dans la partie supérieure (rostrale) pour enserrer à droite et à gauche deux reliefs hémisphériques: les olives bulbaires.

Apport de sang[modifier | modifier le code]

Les branches de plusieurs artères assurent l'approvisionnement en sang du bulbe rachidien :

L'artère spinale antérieure dernière approvisionne la partie médiane du bulbe rachidien. Un caillot ou un blocage de cet apport en sang (au cours par exemple d'un accident vasculaire cérébral), causerait des dégâts au niveau des pyramides, de la bande de Reil et du nerf XI : c'est le syndrome de Dejerine.

L'artère cérébelleuse postéro-inférieure alimente la partie postérieure et latérale du bulbe rachidien, là où se connectent la plupart des neurones en provenance du cerveau et du cervelet.

L'artère vertébrale alimente la zone entre les deux autres artères. Une atteinte de cette artère ou de l'artère postérieure inférieure cause le syndrome de Wallenberg.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le bulbe rachidien régule des fonctions vitales comme le rythme cardiaque, la respiration et la pression artérielle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir « rachidien » sur Wiktionnaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Vésicules du cerveau[modifier | modifier le code]

  1. Télencéphale
  2. Diencéphale
  3. Mésencéphale
  4. Métencéphale
  5. Myélencéphale

Liens externes[modifier | modifier le code]