Système vestibulaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oreille interne

Le système vestibulaire est le système sensoriel principal de la perception du mouvement et de l'orientation par rapport à la verticale. Il est donc à la base du sens de l'équilibre. Les récepteurs sensoriels du système vestibulaire sont situés dans l'oreille interne. Les troubles du système vestibulaire peuvent conduire à des vertiges. On peut comparer l'oreille interne à une centrale inertielle.

Le système vestibulaire est constitué d'un organe sensoriel périphérique composé du labyrinthe postérieur (canaux semi-circulaires, utricule, et saccule), du nerf vestibulocochléaire et de ses noyaux encéphaliques.

Canaux semi-circulaires et perception des rotations[modifier | modifier le code]

Les trois canaux semi-circulaires sont disposés selon les trois plans de l'espace, ils se présentent comme des tores (tubes circulaires) contenant un liquide, l'endolymphe. Lors d'un mouvement de rotation, l'inertie entraîne un déplacement du liquide par rapport aux canaux qui est détecté par les cils des cellules cillées vestibulaires situés sur la paroi des canaux. La disposition orthogonale des trois canaux permet donc de détecter un mouvement quel que soit l'axe de la rotation. L'information vestibulaire est transmise au cerveau via le nerf vestibulaire, puis le nerf vestibulocochléaire et un relais dans les noyaux vestibulaires.

Système maculaire et perception des accélérations linéaires[modifier | modifier le code]

La perception des accélérations linéaires repose sur les autres cavités du système vestibulaire que sont l'utricule et le saccule, qui forment le système maculaire. L'adjectif maculaire (du latin macula, tache) fait référence aux récepteurs sensoriels situés sur l'utricule et le saccule, les taches acoustiques (malgré leur nom elles ne jouent aucun rôle fonctionnel dans l'audition).

À la différence des autres cellules cillées, les mécanorécepteurs maculaires sont "lestés" par des otolithes, de petites concrétions calcaires engluées aux cils par un gel visqueux. Lors d'une accélération linéaire leur mouvement d'inertie est converti en message nerveux. La pesanteur terrestre (verticale et orientée vers le bas) est une accélération particulière qui est détectée par le système maculaire ce qui renseigne l'organisme sur son orientation dans l'espace.

Articles connexes[modifier | modifier le code]