Névrite vestibulaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Névrite vestibulaire
Classification et ressources externes
CIM-10 H81.2
CIM-9 386.12
DiseasesDB 13847
eMedicine article/794489 
MeSH D020338
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

La névrite vestibulaire est une des causes les plus fréquentes de vertiges périphériques.

Il s'agit d'une une affection aiguë du système vestibulaire, syndrome vestibulaire aigu — perte brutale, complète et unilatérale de l'équilibre — vraisemblablement d'origine virale.

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

Phase initiale[modifier | modifier le code]

Les neurones vestibulaires du côté lésé sont privés d'information. On constate alors

  • une altération des voies vestibulo-oculaires d'où un nystagmus battant du côté du vestibule sain et avec une attraction du corps du côté lésé.
  • une altération des voies vestibulo-réticulo-corticales provoquant vertige et désordres du système neuro-végétatif (vomissements, transpiration, etc.)

Phase de régression[modifier | modifier le code]

Le cervelet va progressivement inhiber les neurones du côté sain et ainsi s'établit un nouvel état d'équilibre.

Phase de restauration[modifier | modifier le code]

Le système nerveux central, par plasticité, désinhibe les neurones du côté lésé en utilisant des informations visuelles et proprioceptives et en accroissant l'efficacité du système commissural (les liaisons commissurales relient directement les noyaux vestibulaires symétriques).

Traitement[modifier | modifier le code]

Antivertigineux.