Najoua Belyzel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Najoua Belyzel

Description de cette image, également commentée ci-après

Najoua Belyzel en 2005

Informations générales
Surnom Najoua Belyzel
Nom Najoua Mazouri
Naissance (32 ans)
à Nancy, France
Activité principale Auteur-interprète
Genre musical Electro, pop, pop rock, dance
Années actives 2005 - aujourd'hui
Labels Scorpio Music, Sony Music Entertainment EPIC/JIVE
Site officiel http://www.najouabelyzel.com/

Najoua Mazouri, plus connue sous le nom de Najoua Belyzel, est une chanteuse française d'origine marocaine, née le à Nancy, en Lorraine.

Elle rencontre Christophe Casanave, son producteur, coauteur et compositeur de toujours, après qu'elle eut intégré le groupe Benoît en 2001, groupe dont Christophe était le producteur.

En 2005, elle connaîtra le grand succès grâce à son premier tube Gabriel et vendra en 2006, grâce à son premier album Entre deux mondes... En équilibre et ses deux autres singles promotionnels Je ferme les yeux et Comme toi, 600 000 disques [1] .

Après un deuxième album nommé Au féminin, qui n'a pas rencontré le succès escompté, Najoua et Christophe ont fondé leur propre Maison d'Éditions qui se nomme "Éditions Gabriel" et sont en train de préparer un troisième album.

Auteur de ses propres chansons, interprétant des musiques d'influence electro et pop rock, elle a sorti deux albums, six singles et sept clips[2].

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Quatrième enfant d'un père marocain et d'une mère égyptienne, Najoua Belyzel vit son enfance avec ses trois grandes sœurs et ses deux petits frères à Nancy. Dès l'âge de 13 ans[3], elle commence à écrire des poèmes et des textes. Elle a été demi-finaliste de l'Anthologie de la poésie[3]. Elle prépare et passe son baccalauréat série ES au Lycée Jeanne d'Arc de Nancy à 17 ans et fait des études de droit[3] à la faculté de Nancy.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Les débuts et le groupe Benoit[modifier | modifier le code]

Après une année en licence de droit, elle répondit par hasard à une annonce sur internet cherchant de jeunes chanteuses. En 2002, elle partit alors pour Paris et passa le casting qu'elle réussit. L'un des jeunes producteurs de ce concours se nommait Christophe Casanave, producteur qui deviendra par la suite, son coauteur et compositeur, déjà connu pour son travail avec Steeve Estatof et Marc Lavoine. Avec deux autres filles se nommant Aurélia Bindewald et Veronina Raëllison ainsi que le seul garçon et leader du groupe Esteban, ils furent choisis pour interpréter Tourne-toi, une chanson écrite bien avant d'avoir trouvé le style qui allait la lancer. Le nom du groupe, Benoît, était donné d'après le nom du personnage principal de la chanson. Le titre finit par être diffusée dans diverses radios. Un clip a d'ailleurs été tourné dans une discothèque à Sainte-Savine, près de Troyes. La chanson a reçu un bon accueil malgré les paroles pour le moins osées et a tourné de plus en plus en discothèque. Elle est sortie en avril 2002 dans le Top 50 en se classant directement à la 16e place. Benoît a aussi participé au Hit machine le 23 avril 2002, puis quelques semaines plus tard au NRJ Music Party de Nice à la salle Nikaia où ils ont interprété leur tube. Puis il participe durant l'été à la tournée Nrj Party Tour. Après ce succès inattendu, le groupe eu l'idée de créer une nouvelle chanson, dont les paroles sont signées Najoua et Christophe Casanave, Comme Casanova. Ce sera le dernier single interprété par le groupe puisqu'il ne rencontrera pas le succès escompté[4].

Cette expérience au sein de ce groupe l'a motivée puisqu'elle et son complice Christophe Casanave travaillèrent toujours ensemble depuis. Elle réalisera après un clip de sa première maquette Née de l'amour et de la haine[5] qui figurera plus tard dans son second album. Ensuite, elle travaillera avec Christophe sur la chanson Stella qu’ils ont écrite pour Steeve Estatof, et que Najoua a repris sur son premier album.

Entre deux mondes… En équilibre (2006)[modifier | modifier le code]

Najoua Belyzel photographiée par le Studio Harcourt pour la pochette de son single Gabriel.

De cette rencontre naît le premier single de Najoua, Gabriel, qui sort en novembre 2005. Cette chanson a plusieurs sens d'après la chanteuse : Najoua a écrit ce titre parlant de passion et d'un amour sans retour où la femme est confrontée à l'amour pour Dieu de l'homme qu'elle aime, quête désespérée, à la recherche de l'Autre. Contrairement à ce que certains avaient pensé en entendant les paroles, cette chanson n'a pas du tout été pensée sur le thème de la bisexualité au moment de l'écriture, comme elle le fait remarquer dans ses interviews[3]. Cependant, elle annoncera que chacun peut interpréter la chanson de n'importe quelle façon[6].

Suite au succès de ce titre pop-electro empreint de mysticisme, elle sort son premier album Entre deux mondes... En équilibre le 29 mai 2006 sous le label Scorpio Music et distribué par Sony BMG. Elle y aborde plusieurs thèmes comme la foi dans Je ferme les yeux, son second single, la schizophrénie dans Comme Toi, le troisième single, la pédophilie dans Docteur Gel, la guerre d'Irak sur le titre Rentrez aux USA et son désarroi à son arrivée dans la capitale sur Bons Baisers de Paris. L'album est plutôt electro-pop et comporte quelques ballades comme Des Maux Mal Soignés, un titre assez sombre, ou moins mélancolique comme L'écho du Bonheur. Les critiques voyaient en elle une nouvelle icône gay (en raison des paroles du titre Gabriel) et comparent son talent certain à celui de Mylène Farmer, d'autant plus que le clip de Gabriel fut tourné au même endroit que celui du clip de Mylène Farmer Je te rends ton amour, ce qui enclencha de nombreuses comparaisons dans la presse[7]. Najoua a cependant affirmé dans plusieurs interviews qu'il s'agissait d'une coïncidence[7].

Les titres suivants extraits de l'album, Je ferme les yeux (juin 2006) et Comme toi (septembre 2006), connaissent également un certain succès.

Dans le clip du second single, on voit Najoua dans un labyrinthe. Cette chanson est, d'après la chanteuse, une « prière égoïste, un retranchement sur soi, par rapport aux faits qu'on n'est pas heureux sur terre et qu'on demande à Dieu de nous aider ».

Le clip de Comme Toi met en scène deux Najoua, une blonde et une brune emprisonnée. La chanson traite de la dualité, voire de la schizophrénie.

Grâce au succès de son premier album, Najoua Belyzel sera nominée au NRJ Music Awards en 2007, dans la catégorie Révélation Francophone de l'année.

Le 4 juillet 2007, elle donne un showcase à la Scène Bastille, chantant les titres de l'album, mais aussi deux reprises: One of us de Joan Osborne, chanson que Najoua aurait voulut écrire et Zombie des Cramberries[8].

Au Féminin (2009)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Au féminin.

En septembre 2007, Najoua Belyzel sort le premier single d'un album à venir, Quand Revient l'Été. Il obtiendra la 10e place du Top 50[9].Un nouvel album, Moderato Cantabile, devait suivre et était censé contenir deux disques (dont un titre en arabe littéraire), mais le projet fut annulé[10]. À l'été 2008, elle reprend le single de Marie Laforêt, Viens, Viens.

En mars 2009, l'artiste revient sur les ondes avec le single La bienvenue. Dans le clip, sorti sur internet en janvier 2009, on voit Najoua qui endosse le rôle d'un mannequin qui prend vie mais qui découvre la cruauté du monde des humains et préfère finalement retourner à l'état de mannequin. On y retrouve aussi le personnage de Gabriel, dont les ailes ont été arrachées. Le clip a été diffusé à partir du 5 février sur les chaînes musicales et le single ne fut disponible en téléchargement légal qu'à partir du 13 février 2009. Le single se classe en 2e place des ventes numériques (semaine 2) et intègre la 9e place du Top des ventes physiques. L'artiste obtient donc son troisième single à se placer dans le Top 10 après Gabriel (2005) et Quand revient l'été (2007).

L'album Au Féminin sort huit mois plus tard dans les bacs, le 30 novembre 2009 (et dès le 23 novembre 2009 en vente en numérique) en deux éditions (une simple de 16 titres et une limitée de 19 titres). C'est donc après 3 ans de report incessant que le deuxième album de l'artiste finit par sortir. Les bonus de l'édition limitée sont : Viola (version solo), Combien De Fois (version Acoustique) et Viens, Viens (reprise d'un titre de Marie Laforêt)[3].Le retard de la sortie de l'album est dû, entre autres, à un bug informatique qui a obligé l'artiste à réorchestrer cinq de ses titres qui avaient perdu leurs instrumentales[11]. À la suite de la sortie de l'album sortent d'autres singles : M (Hey Hey Hey) (décembre 2009 et se classe à la 20e place du Top 50 des ventes physiques) et Ma Sainte Nitouche (février 2010 mais en téléchargement légal seulement)[9].

L'album, qui connaît en France un échec, est ensuite sorti en mars 2010 au Canada, sous le label Exact Records, en version simple seulement (16 titres)[12]. Quant au single M (Hey Hey Hey)[13], il est très largement diffusé sur les ondes québécoises et connaît un meilleur accueil qu'en France. Najoua souhaite, alors, proposer la sortie en single du titre Ma vie n'est pas la tienne afin de relancer la promotion de l'album mais le projet fut abandonné.

Un nouvel album prévu pour 2013[modifier | modifier le code]

En mai 2010, Najoua Belyzel se sépare de son label Scorpio Music, entraînant l'arrêt abrupt de l'exploitation de l'album Au Féminin[14]. Les 18 et 19 juin 2010, elle a assuré la première partie de Marc Lavoine au Palais des sports de Paris et y interprète un morceau nommé La fiancée.

Après avoir reçu trois propositions de maisons de disques, elle se met à travailler sur un prochain album qui d'après les médias s'appellerait S.O.S et qu'elle espérait voir apparaître dans l'année 2011[15].

En 2012, aucune information sur son nouvel album n'a encore été confirmée ; jusqu'en août 2012 où elle va cependant faire les chœurs pour le dernier album de Marc Lavoine[16]. Un peu plus tard, on découvre qu'elle aurait presque terminé son troisième album et pourrait être de retour en automne[17]. Un concours a ensuite été lancé pour deviner le thème d'une chanson que Najoua a écrite et qui figurera sur le troisième album qui s'intitule "Quitter Bruxelles", le titre étant un hommage à Jacques Brel. Le 7 mai 2013, elle dévoile sur son compte Facebook un court extrait de 39 secondes de son nouveau single intitulé Cheveux aux vents libre comme l'air, accompagné de ce message : "Petite Grande Surprise Voici rien que pour vous un extrait d'une de mes nouvelles chansons car vous le savez bien, vous mes amis, au mois de Mai vient le moment ou je renais... Bons Baisers, à très bientôt". Le 23 mai 2013, elle dévoile un nouvel extrait de 58 secondes intitulé "J'irai nu-pieds" accompagné de ce message : "Nouvel Petit Extrait, J'irai Nu-Pieds, J'ai tellement hâte de vous retrouver que voici un nouvel extrait. Je vous remercie du fond de mon cœur pour tous vos messages et pour votre patience. Najoua". Son troisième album est actuellement en préparation[18]. Le 9 juillet 2013, elle dévoile un extrait de 54 secondes de la chanson "Que Sont-Ils Devenus ?" sur sa page Facebook.

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Najoua Belyzel.

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]