Mode éthique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La mode dite « éthique » est inspirée du modèle du commerce équitable et des principes de l'éthique, avec deux types de préoccupations : sociales et environnementales.

Contenu[modifier | modifier le code]

Dans le domaine environnemental, la mode éthique associe des créateurs qui cherchent à diminuer l'empreinte écologique de leur production, en utilisant des matières dites « écologiques », biologiques ou recyclées, et des processus de fabrication moins consommateurs d'eau, d'énergie et de transports, toujours dans l'optique de réduire l'impact environnemental du produit, tout au long de son cycle de vie.

Les aspects sociaux sont traités par le respecter des principes du commerce équitable dont un salaire décent, le respect des droits des travailleurs et l'interdiction du travail des enfants, le respect des conventions internationales de l'OIT et l'application d'une charte minimum de droit social. Il peut s'agir de commerce équitable labellisé (dans le cas du coton), de filières vérifiées par des organismes de commerce équitable, ou encore de marques respectant les critères, moins contraignants, de la responsabilité sociale des entreprises.

La mode éthique est aussi parfois « ethnique », s'inspirant de modèles traditionnels pour des raisons esthétiques et/ou fonctionnelles (pagne, paréo, vêtements péruviens, etc.), en faisant produire les étoffes ou leurs décors dans les pays d'origine.

Exemples de matières dites « écologiques »[modifier | modifier le code]

  • la fibre de bambou, la poudre de bambou utilisée sous forme visqueuse - la culture du bambou étant sobre en consommation d’eau ;
  • le chanvre ;
  • le coton issu de l'agriculture biologique, cultivé sans engrais chimiques (le coton conventionnel a un impact sur l’Environnement désastreux, par sa consommation en eau, mais surtout à cause de l'usage massif de pesticides) ;

.. Ceci, dans la mesure où les cultures - dans leurs pays d'origine - n'ont pas contribué à dégrader les sols, détruire la forêt, drainer des zones humides, etc.

On y associe parfois

  • certaines matières recyclées, par exemple à partir des plastiques telles que le PVC ou polyéthylène.

Les fibres d'origine végétale, une filière ou certains produits peuvent être écocertifiées, écosociocertifiées et/ou avoir fait l'objet d'un écobilan ou d'une analyse du cycle de vie (ACV).

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]