Microbiote vaginal humain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le microbiote vaginal, ou flore vaginale, est l'ensemble des micro-organismes qui se trouvent dans le vagin. Ils permettent de limiter les infections en créant une compétition avec les germes pathogènes. Il est constitué en majorité de bactéries appartenant au genre Lactobacillus. Le microbiote vaginal » est normalement très stable, essentiellement composée de 4 genres de bactéries de types lactobacilles [1]. Un changement de la composition du microbiote vaginal peut être associé à une vaginose.

Le bacille de Döderlein en est l'un des principaux constituants.[ref]

L'acidité qui y règne permet d'y garder un bon équilibre.

Pour ne pas la détruire, il est conseillé d'éviter les douches vaginales à répétition, d'utiliser un savon adapté pour la toilette, de respecter les conditions d'utilisation des spermicides, etc. La prise d'antibiotiques peut également être nocive. Ne pas respecter cette flore peut entraîner diverses infections comme des mycoses (par exemple candidose).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne de Kervasdoué, Questions de femmes, éditions Odile Jacob, 2004, 660 pages (ISBN 2-7381-1459-8).
  1. Ravel, J. et al. Vaginal microbiome of reproductive-age women.. PNAS (2011).

Article connexe[modifier | modifier le code]