Michel Vergnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Vergnier
Image illustrative de l'article Michel Vergnier
Fonctions
Député de la 1re circonscription de la Creuse
En fonction depuis le
Élection
Réélection
Prédécesseur Bernard de Froment
Maire de Guéret
En fonction depuis le
Prédécesseur André Lejeune
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Ennery (Moselle)
Parti politique PS
Profession Instituteur

Michel Vergnier, né le à Ennery (Moselle), est un homme politique socialiste français, député-maire de Guéret depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Vergnier passe son enfance à Augères, dans l'Est de la Creuse, entouré d'un père Maréchal-Ferrand, d'une mère femme au foyer, et de grands parents ouvriers agricoles. Michel Vergnier est entré jeune au PSU, avant de rejoindre le Parti Socialiste. Longtemps instituteur, puis directeur d'école primaire, il travaille d'abord dans des quartiers difficiles de la région parisienne et donne des cours d'alphabétisation dans un cadre associatif, avant de rejoindre la Creuse. Plus tard, se confrontant à une autre réalité sociale, il ira donner des cours en prison à Guéret. Il s'y engage en politique sous l'égide d'André Lejeune, sénateur de la Creuse.

Michel Vergnier est élu député de la 1re circonscription de la Creuse le pour la XIe législature (1997-2002), battant le député sortant et président du conseil général RPR Bernard de Froment. En 2001, il est le rapporteur de la Commission parlementaire d'enquête sur la maladie de la vache folle (ESB). Il est réélu député de la 1re circonscription de la Creuse le , pour la XIIe législature (2002-2007). Il bat pour la seconde fois Bernard de Froment. Il est membre de la commission des affaires économiques durant l’ensemble de la mandature[1]. Il est réélu député le , pour la XIIIe législature (2007-2012), battant Brigitte Jammot. Il devient membre de la commission des finances durant l’ensemble de la mandature[2]. En 2012 la Creuse ne comporte plus qu'une seule circonscription à la suite de la réforme de 2010, il affronte donc Jean Auclair, l'ancien député de la deuxième circonscription de la Creuse lors des élections législatives des 10 et 17 juin 2012. Michel Vergnier sort vainqueur de cet affrontement.

Un engagement à gauche[modifier | modifier le code]

Proche d'Henri Emmanuelli et de Benoît Hamon, il appartient à la gauche du Parti Socialiste, a voté NON à la Constitution européenne et fait partie du courant Un monde d'avance, au titre duquel il siège au Bureau National du PS.

Fervent défenseur des services publics en milieu rural, il participe aux cotés des autres formations politiques et syndicales à la manifestation de défense des services publics du à Guéret. Fin 2009, son mandat de Président de l'Association des Maires et Adjoints de Creuse l'amène à organiser la riposte des Creusois face au projet de fermeture de la Radiothérapie du CH de Guéret. Après un long combat, le service (initialement fermé en 2010) rouvre ses portes fin 2011, épilogue d'une séquence politique qui a vu des élus de tous bords collaborer avec succès. En 2011, il fait partie des parlementaires socialistes impliqués dans l'élaboration d'une proposition de loi visant à l'instauration d'un "bouclier rural". Ce texte, rejeté par la majorité UMP, prévoyait le développement des services publics de proximité et l'instauration de conditions favorisant le dynamisme économique dans les territoires ruraux.[réf. nécessaire]

Mandats[modifier | modifier le code]

Mandats en cours[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale
Communauté d'agglomération du Grand Guéret
  • Délégué communautaire depuis le 1er janvier 2013
Commune de Guéret
  • Conseiller municipal depuis 20 mars 1989
  • Maire depuis le 29 novembre 1998

Mandats antérieurs[modifier | modifier le code]

Communauté d'agglomération du Grand Guéret
  • Président du 1er janvier 2013 à avril 2014
Communauté de communes de Guéret Saint-Vaury
  • Vice-président du 30 décembre 1999 à octobre 2009
  • Président d'octobre 2009 au 31 décembre 2012
Commune de Guéret
  • Conseiller municipal depuis 20 mars 1989
  • Adjoint au maire de 1992 au 28 novembre 1998

Notes et références[modifier | modifier le code]

À voir[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]