Miassichtchev M-4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Miassichtchev 3M
{{#if:
Miassichtchev 3M au musée central des forces aériennes de Monino.
Miassichtchev 3M au musée central des forces aériennes de Monino.

Constructeur Drapeau : URSS Miassichtchev
Rôle Bombardier stratégique
Statut Obsolète
Premier vol 1953
Mise en service 1953
Nombre construits 93 (dont 2 prototypes)
Équipage
6-11
Motorisation
Moteur Mikouline AM-3A
Nombre 4
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 85,75 kN
Dimensions
Myasishchev M-4.svg
Envergure 50 53[1] m
Longueur 48 70[1] m
Hauteur 14 10[1] m
Surface alaire 326 35[1] m2
Masses
À vide 79 700 kg
Maximale 181 500 kg
Performances
Vitesse maximale 1 000 km/h
Plafond 9 000 m
Rayon d'action 8 600 km
Charge alaire 425 kg/m2
Rapport poussée/poids 0,25
Armement
Interne 6-10 canons de 23 mm
Externe jusqu'à 40 000 kg de bombes et roquettes

Le Miassichtchev M-4 (en russe Молот, molot (marteau)), "Type 37"[2] pour l'USAF/DoD et « Bison » pour l'OTAN[3], est un bombardier stratégique soviétique quadriréacteurs conçu par le bureau d'études Miassichtchev de Vladimir Miassichtchev dans les années 1950. Le bureau d'études Myasishchev a été créé pour construire un tel appareil.

Conception[modifier | modifier le code]

Le premier vol eut lieu peu de temps après celui du B-52 Stratofortress, le M-4 a d'abord impressionné les responsables soviétiques, cependant, il est vite devenu évident que le bombardier avait une portée insuffisante pour attaquer les États-Unis et revenir en l'Union soviétique. Seuls quelques appareils de la production initiale du M-4 ont été effectivement mis en service.

Le M-4 a été présenté au public pour la première fois le premier mai 1954 sur la Place Rouge.

Pour remédier au problème, le bureau d'études Myasishchev a présenté le 3M, connu en Occident sous le nom "Bison-B", une version considérablement plus puissante que la précédente.

Ce nouveau modèle effectue son premier vol en 1955. Entre autres choses, deux des cinq batteries d'armes à feu d'origine ont été enlevées pour alléger l'avion.

Cette fois, ce n'était pas l'armée de l'air soviétique (VVS) qui voulait du 3M, mais plutôt de l'aviation navale (AV-MF). Bien qu'il ne pouvait toujours pas bombarder Washington DC, le 3M avait une portée suffisante pour satisfaire au besoin d'une gamme des avions de reconnaissance maritime à long rayon d'action. En 1959, le 3M a pulvérisé de nombreux records du monde, cependant, on considérait en Occident (et on continuera à penser de la sorte jusqu'en 1961) que le 3M était le M-4 d'origine, ce qui signifiait que les capacités du M-4 avaient été largement surestimées par les services de renseignements occidentaux.

Au début des années 1960, le "Bison-C", avec radar de recherche spécialisé, a été mis en service. À ce moment-là, beaucoup des M-4 d'origine avaient été convertis en M-4-2-citerne pour le ravitaillement en vol. Plus tard, les 3M seront transformés de même en 3MS-2 et 3MN-2.

Ni le M-4, ni le 3M n'ont jamais eu à combattre, et aucun d'eux n'a été transformé pour l'attaque à basse altitude, comme de nombreux B-52 américains l'ont été, et pas un n'a jamais été exporté aux alliés de l'Union soviétique.

La production de l'avion Bison arrêté en 1963, à l'époque 93 avaient été construits. Le dernier appareil sorti, un avion ravitailleur M-4-2, a été retiré du service en 1994.

Les trois VM-T, avions gros porteurs transformés à partir des avions-citerne 3MN-2, capables d'emporter de grandes charges au-dessus du fuselage, ont deux grandes ailettes rectangulaires à l'extrémité de l'empennage horizontal.

Avec le retrait des bombardiers et avions-citernes Myasishchev la grande majorité des cellules ont été détruites selon les termes du traité de limitation des armements.

On connaît quatre survivants:

  • 3MD '30 Red' (s/n6302831) au musée central de l'armée de l'air russe à Monino
  • M-4 '60 Red' (c/n0301804) dans le DA (aviation à long rayon d'action) au musée Dyagilevo AB, Riazan
  • M-4 '63 Red' (c/n 5301518) à la base aérienne d'Ukrainka, Amur Oblast
  • 3MS-2 '14 Red' (c/n 7300805) à la base aérienne d'Engels

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'URSS Union soviétique

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Bison-A
  • Bison-B
  • Bison-C
  • Bison-D

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Grant and Dailey 2007, p. 293.
  2. http://www.designation-systems.net/non-us/soviet.html#_DOD_Type
  3. "Non-US Bomber listings." designation-systems.net. Retrieved: 19 mai 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]