Martin Heinrich Klaproth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Martin Heinrich Klaproth

Martin Heinrich Klaproth (1er décembre 1743 à Wernigerode, Allemagne - 1er janvier 1817 à Berlin) était un chimiste allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait des études de pharmacologie[1] avant de s'installer comme apothicaire. Après avoir été successivement assistant en pharmacie à Quedlinburg, Hanovre, Berlin et Dantzig, il vient à Berlin à la mort de Valentin Rose, en 1771, comme directeur de son commerce, et en 1780, il démarre un établissement à son propre compte dans la même ville, où en 1782, il était l'assesseur pharmaceutique du Ober-Collegium Medicum. En 1787, il fut le conférencier désigné dans l'Artillerie Royale de Prusse. En 1802, il devient professeur de chimie à l'université de Berlin. Il est désigné parfois comme le "père de la chimie analytique".

Il montra, en 1788, l'identité de composition de la calcite et de l'aragonite[2].

Il a découvert l'uranium dans la pechblende, le zirconium dans le zircon et le chrome en 1789. Il a découvert le cérium en 1803.

Il est le père de Julius Klaproth (1783-1835), un orientaliste célèbre. Il est enterré au cimetière de Dorotheenstadt de Berlin.

En minéralogie[modifier | modifier le code]

On lui doit la description de nombreuses espèces minérale dont :

Il a été le dédicataire d'espèces minérales :

  • La Klaprothite (par Petersen) qui est en fait déclassée par l'IMA. Il s'agit d'un mélange de deux espèces minérales  : l'Emplectite, et la Wittichenite
  • La Klaprothite (par Beudant) qui en fait un synonyme de Lazulite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Erwin Erasmus Koch (trad. André Pougetoux), Uranium, Paris, André Bonne Paris, coll. « L'homme et l'univers »,‎ 1960, 225 p., p. 15
  2. Jean Boulaine, Histoire des pédologues et de la science des sols, INRA, 1989, 285p., p.61

Source[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :