Marc Almond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Mark-Almond.

Marc Almond

Description de cette image, également commentée ci-après

Marc Almond le 15 septembre 2007

Informations générales
Naissance 9 juillet 1957
Southport, Angleterre
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical New wave, pop
Années actives De 1979 à aujourd'hui
Labels Some bizzare
Site officiel http://www.marcalmond.co.uk/

Marc Almond est un chanteur britannique, né le 9 juillet 1957 à Southport en Angleterre, connu notamment pour avoir fondé le groupe de new-wave Soft Cell, ainsi que pour son duo avec le chanteur Jimmy Somerville sur la chanson I Feel Love.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marc Almond étudie le théâtre à l'Art School de Leeds où il rencontre Dave Ball, avec qui il fonde le duo Soft Cell en 1979. Ils deviennent célèbres grâce au titre Tainted Love.

Il crée en 1983 le groupe Marc and the Mambas, composé entre autres de Matt Johnson (The The) et d'Annie Hogan, une pianiste talentueuse avec lesquels il enregistre deux albums, Untitled et Torment and toreros. L'année suivante, il quitte cette formation pour créer The Willing Sinners. Ce sont ses années les plus prolifiques.

En 1987, Marc Almond sort son troisième album solo et le dernier avec les Willing Sinners, Mother Fist... and Her Five Daughters.

En 1989, il sort l'album The Stars We Are, avec sa nouvelle formation La Magia, qui remporte un franc succès. De cet album est issu un single, en duo avec Gene Pitney (un chanteur américain qui connut son heure de gloire dans les années 1960), Something's Gotten Hold Of My Heart, qui devient no 1 dans les charts de nombreux pays et no 8 en France. Toujours dans cet album scintillant d'étoiles, Nico du Velvet Underground chante une chanson d'amour funèbre en duo avec Marc, ce qui sera sa dernière chanson car elle décèdera peu de temps après.

Marc Almond enregistre une compilation de reprises personnelles de Jacques Brel, intitulée Jacques.

En 1990, Marc Almond sort l'album Enchanted, dont les photos de l'album et le vidéo clip ont été faits par les artistes Pierre et Gilles (un de ces portraits figure dans l'exposition Vanités, vie et mort au musée Maillol en 2010). La chanteuse Marie-France a participé à cet album, en chantant sur le morceau A Lover Spurned. En 1991, il sort un nouvel album electro-pop, Tenement Symphony.

Marc Almond revient en 1995 avec Treasure Box, compilation de faces B et versions longues que l'on retrouvait sur les maxi 45 tours. Il sortira aussi un album concept, Absinthe - The French Album, composé de reprises des grands noms de la chanson française (Barbara, Juliette Greco, Charles Aznavour, Léo Ferré, etc.)

En 1999, Marc Almond sort l'album Open All Night, où il chante le morceau Threat Of Love en duo avec Siouxsie du groupe Siouxsie and the Banshees.

En 2004, un accident de moto le plongera dans le coma durant plusieurs semaines, aux limites de la mort. Il lui faudra près de deux ans avant d'enregistrer à nouveau, et il reprendra ses activités musicales avec deux albums de reprises, l'un orienté vers les 'Torch songs' (Stardom Raod, 2006), l'autre vers les chansons de Vadim Kozin. En 2011 l'album Variétés le verra revenir à la composition.

Marc Almond a créé au total une trentaine d'albums.

Son duo I Feel love / Johnny, remember me avec Jimmy Somerville de Bronski Beat quoique anecdotique dans sa discographie le rend incontournable pour beaucoup, notamment dans le milieu gay. Le projet de sortir une compilation de ses meilleurs vidéos clips avec les Willing Sinners devait se faire, mais à cause de problèmes de droits d'auteurs, le projet a été abandonné.

En 2012 il rejoint Benjamin Biolay au Théâtre du Châtelet pour une version pop d'un illustre opéra de Monteverdi rebaptisé Pop’pea.

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Non-Stop Erotic Cabaret(Softcell)
  • 1982 : Untitled (Marc & The Mambas) #41 UK
  • 1983 : Torment & Toreros (Marc & The Mambas) #28 UK
  • 1984 : Bite Black And Blues (Raoul and the Ruined) — Vermin in Ermine (avec The Willing Sinners) #6 UK
  • 1985 : Stories of Johnny (The Willing Sinners) #14 UK
  • 1986 : Violent Silence (mini album) — A Woman's Story (mini album)
  • 1987 : Mother Fist and Her Five Daughters (The Willing Sinners) #8 UK — Singles 1984-1987Slut (The Flesh Volcano)
  • 1988 : The Stars We Are (La Magia) #2 UK #144 US (duos avec Gene Pitney et Nico)
  • 1989 : Jacques
  • 1990 : Enchanted #9 UK (duo avec Marie-France)
  • 1991 : Memorabilia : The Singles (Soft Cell & Marc Almond) — Tenement Symphony #17 UK
  • 1992 : A Virgin's Tale, volumes I et II
  • 1993 : Twelve Years of Tears (live au Royal Albert Hall) — Absinthe : The French Album
  • 1995 : Treasure Box (compilation de faces-B et de raretés)
  • 1996 : Fantastic Star
  • 1998 : Marc Almond And La Magia Live In Concert
  • 1999 : Open All Night #112 UK (inclus un duo avec Siouxsie de Siouxsie and the Banshees)
  • 2000 : Liverpool Philharmonic Hall
  • 2001 : Stranger ThingsLive At The Union Chapel
  • 2002 : Little Rough Rhinestones Volume 1
  • 2003 : The Willing SinnerMarc Almond In Session Volume 1Heart on Snow
  • 2003 : Marc Almond In Session Volume 2Little Rough Rhinestones Volume 2
  • 2007 : Stardom Road
  • 2009 : Orpheus In Exile: The Songs Of Vadim Kozin
  • 2010 : Variété
  • 2011 : Feasting With Panthers (Marc Almond & Michael Cashmore)
  • 2014 : The Dancing Marquis

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Tainted Love (Softcell)
  • 1982 : Sleaze (Marc and the Mambas)
  • 1983 : Black Heart (Marc and the Mambas) #28 — Torment" (Marc and the Mambas) #32
  • 1984 : The Boy Who Came Back #9 — You Have #13 — Tenderness is a Weakness #20
  • 1985 : I Feel Love, medley (Bronski Beat & Marc Almond) #3 — Skin (avec Guy Chambers & The Burmoe Brothers) #6 — Stories of Johnny #23 — Love letter #68
  • 1986 : The House is Haunted (by the echo of your last goodbye) #58 — A Woman's Story #47 — Ruby Red #41
  • 1987 : Melancholy Rose #71 — Mother Fist #19 — This House is a House of Trouble (avec Sally Timms - Mekon - and The Drifting Cowgirls)
  • 1988 : Tears Run Rings #26 — Bitter Sweet #20
  • 1989 : Something's Gotten Hold of My Heart (avec Gene Pitney) #1 — Only the Moment #15
  • 1990 : A Lover Spurned #29 — The Desperate Hours #45 — Waifs and Strays
  • 1991 : Say Hello Wave Goodbye '91 (avec Soft Cell) #18 — Tainted Love (avec Soft Cell) #5
  • 1991 : Jacky #17
  • 1992 : My Hand Over My Heart #33 — The Days of Pearly Spencer #4
  • 1993 : What Make a Man a Man #60
  • 1995 : Adored and Explored #25 — The Idol #41 — Child Star #47
  • 1996 : Out There / Brilliant Creatures — Yesterday Has Gone (avec P.J. Proby) #57
  • 1998 : Black Kiss
  • 1999 : Tragedy (take a look and see)My Love
  • 2001 : Please Stay (avec Mekon) — GloriousTotal Eclipse (Rosenstolz, Marc Almond & Nina Hagen) — Soul On Soul (System F & Marc Almond)
  • 2003 : Gone but not Forgotten
  • 2004 : Vanity Poverty Revenge / Neo Burlesque (Punx Soundcheck featuring Marc Almond) — SheherezadeFace Control EP
  • 2005 : DeliriousPrime EvilPerfect HoneyBaby's on Fire
  • 2006 : Boy Toy (avec Trash Palace) - Reprise de I'm the boy de Serge Gainsbourg sur Monsieur Gainsbourg Revisited (Compilation)
  • 2008 : Gabriel & The Lunatic Lover (Marc Almond avec Michael Cashmore)