Marathon de New York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marathon de New York

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Passage des concurrents sur le Verrazano bridge en 2005

Généralités
Création 1970
Catégorie Marathon
Périodicité 1er dimanche de novembre
Lieu Drapeau : États-Unis New York
Statut des participants Amateurs et professionnels
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre masculin Drapeau : Kenya Geoffrey Mutai
féminin Drapeau : Kenya Priscah Jeptoo
Plus titré(s) masculin Drapeau : États-Unis Bill Rodgers (4)
féminin Drapeau : Norvège Grete Waitz (9)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la dernière compétition voir :
Marathon de New York 2013

Le marathon de New York est une course pédestre de 42,195 kilomètres empruntant chaque année depuis 1970 les rues de New York. Il fait partie du World Marathon Majors, compétition regroupant six marathons majeurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier marathon de New York City s’est tenu en 1970, les 127 concurrents présents, qui ont tous payé 1$ d'inscription[1], ont couru plusieurs boucles autour de Park Drive dans Central Park. Seulement une centaine de spectateurs ont pu observer la victoire de Gary Muhrcke en h 31 min 38 s. Pour cette première édition, seuls 55 coureurs ont passé la ligne d'arrivée. Au cours des années, le marathon s'est beaucoup développé.

Afin de s'adapter au nombre grandissant des participants, en 1976, le cofondateur de la course Fred Lebow, alors président du New York Road Runners Club, décide de re-dessiner le parcours pour que les coureurs puissent traverser les cinq boroughs sur lesquels la ville de New York s’étend ; le succès populaire est au rendez-vous[1]. Cette même année, l'Américano-cubaine Rosie Ruiz triche pour obtenir un temps de h 56[1]. L'année suivante, les inscriptions à l'épreuve sont décuplées après que le film Marathon Man ait marqué les esprits[1]. Le marathon a accru sa popularité un an après lorsque la Norvégienne Grete Waitz bat le record du monde en passant la ligne d’arrivée après h 32 min 30 s de course. Elle gagnera neuf fois en onze participations[1]. Au début des années 1980 est raccourci par erreur de 150 mètres, et le record d'Alberto Salazar en h 8 min 13 s est invalidé[1],[2].

Une section officielle pour les compétiteurs en fauteuils roulants a été créée en 2000. Lors de l’édition de 2002, les femmes d'élite ont commencé leur course 35 minutes avant le départ des hommes d'élite et du reste des coureurs. Au milieu des années 2000, les cyclistes Laurent Jalabert puis Lance Armstrong participent à l'épreuve, mais également les tennismen Yannick Noah ou Amélie Mauresmo[1].

En 2012, la 43e édition du marathon de New York est annulée suite aux dégâts causés par l'ouragan Sandy qui a fait quarante morts dans la ville et où des centaines de milliers de personnes restent privés d’électricité, de chauffage ou d’eau, et dont le maintien faisait polémique[3].

Quatre décennies après sa création en 1970, le marathon de New York est certainement le marathon bénéficiant de la plus grande renommée et depuis quelques années le plus grand en termes de participants (46 536 arrivants en 2011[4]). D’ailleurs face aux demandes de participation très nombreuses, le marathon a mis en place un système de loterie. Hormis les sportifs de haut niveau, chaque participation repose principalement[n 1] sur un tirage au sort révélé chaque année aux alentours du mois de juin[6].

Tous les 1er dimanches de novembre, presque deux millions de spectateurs encouragent les coureurs tout au long du parcours dans New York. Le marathon est retransmis en direct à la télévision sur NBC et est suivi par plus de 315 millions de téléspectateurs[réf. nécessaire].

Le 18 juin 2014, le Marathon de New York reçoit le Prix Prince des Asturies.

La course[modifier | modifier le code]

Concurrents dans le quartier du Bronx

La course débute, en montée, à Staten Island près du pont Verrazano-Narrows, qui est totalement fermé pour l'évènement. Pendant les premières minutes de course, le pont est submergé de coureurs, image qui fait chaque année le tour du monde et qui est toujours le point fort de ce marathon.

Le tracé passe ensuite par Brooklyn puis par le Queens. Les concurrents traversent l'East River par le pont de Queensboro pour rejoindre Manhattan. L'itinéraire va ensuite vers le nord sur la Première Avenue et passe brièvement dans le Bronx avant de retourner à Manhattan par la Cinquième avenue et de se terminer par une boucle autour de Central Park.

Le marathon de New York n'est pas réputé rapide à cause des dénivelés des franchissements de ponts et des cinq derniers kilomètres vallonnés dans Central Park[n 2].

Plusieurs millions de spectateurs encouragent les coureurs sur le parcours notamment lorsqu'ils arrivent dans la Première Avenue, très large et très longue : plus de 5 km de ligne droite. L'ambiance dans la course est permanente, avec des orchestres, des animations tout le long du parcours[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Hommes[modifier | modifier le code]

L'Américain Meb Keflezighi remporte l'édition 2009

     Record de l'épreuve

Palmarès masculin
Date Athlète Temps
2013 Drapeau : Kenya Geoffrey Mutai h 8 min 24 s
2012 Annulé
2011 Drapeau : Kenya Geoffrey Mutai h 5 min 6 s
2010 Drapeau : Éthiopie Gebre Gebremariam h 8 min 13 s
2009 Drapeau : États-Unis Meb Keflezighi h 9 min 15 s
2008 Drapeau : Brésil Marilson Gomes dos Santos h 8 min 43 s
2007 Drapeau : Kenya Martin Lel h 9 min 4 s
2006 Drapeau : Brésil Marilson Gomes dos Santos h 9 min 58 s
2005 Drapeau : Kenya Paul Tergat h 9 min 30 s
2004 Drapeau : Afrique du Sud Hendrick Ramaala h 9 min 28 s
2003 Drapeau : Kenya Martin Lel h 10 min 30 s
2002 Drapeau : Kenya Rodgers Rop h 8 min 7 s
2001 Drapeau : Éthiopie Tesfaye Jifar h 7 min 43 s
2000 Drapeau : Maroc Abdelkader El Mouaziz h 10 min 9 s
1999 Drapeau : Kenya Joseph Chebet h 9 min 14 s
1998 Drapeau : Kenya John Kagwe h 8 min 45 s
1997 Drapeau : Kenya John Kagwe h 8 min 12 s
1996 Drapeau : Italie Giacomo Leone h 9 min 54 s
1995 Drapeau : Mexique German Silva h 11 min 0 s
1994 Drapeau : Mexique German Silva h 11 min 21 s
1993 Drapeau : Mexique Andres Espinosa h 10 min 4 s
1992 Drapeau : Afrique du Sud Willie Mtolo h 9 min 29 s
1991 Drapeau : Mexique Salvador García (en) h 9 min 28 s
1990 Drapeau : Kenya Douglas Wakiihuri h 12 min 39 s
1989 Drapeau : Tanzanie Juma Ikangaa h 8 min 1 s
1988 Drapeau : Royaume-Uni Steve Jones h 8 min 20 s
1987 Drapeau : Kenya Ibrahim Hussein h 11 min 1 s
1986 Drapeau : Italie Gianni Poli h 11 min 6 s
1985 Drapeau : Italie Orlando Pizzolato h 11 min 34 s
1984 Drapeau : Italie Orlando Pizzolato h 14 min 53 s
1983 Drapeau : Nouvelle-Zélande Rod Dixon h 8 min 59 s
1982 Drapeau : États-Unis Alberto Salazar h 9 min 29 s
1981 Drapeau : États-Unis Alberto Salazar h 8 min 13 s
1980 Drapeau : États-Unis Alberto Salazar h 9 min 41 s
1979 Drapeau : États-Unis Bill Rodgers h 11 min 42 s
1978 Drapeau : États-Unis Bill Rodgers h 12 min 12 s
1977 Drapeau : États-Unis Bill Rodgers h 11 min 28 s
1976 Drapeau : États-Unis Bill Rodgers h 10 min 10 s
1975 Drapeau : États-Unis Tom Fleming h 19 min 27 s
1974 Drapeau : États-Unis Norbert Sander h 26 min 30 s
1973 Drapeau : États-Unis Tom Fleming h 21 min 54 s
1972 Drapeau : États-Unis Sheldon Karlin h 27 min 52 s
1971 Drapeau : États-Unis Norman Higgins h 22 min 54 s
1970 Drapeau : États-Unis Gary Muhrcke h 31 min 38 s

Femmes[modifier | modifier le code]

La Britannique Paula Radcliffe remporte le Marathon de New York en 2004, 2007 et 2008

     Record de l'épreuve

Palmarès féminin
Date Athlète Temps
2013 Drapeau : Kenya Priscah Jeptoo h 25 min 7 s
2012 Annulé
2011 Drapeau : Éthiopie Firehiwot Dado h 23 min 15 s
2010 Drapeau : Kenya Edna Kiplagat h 28 min 20 s
2009 Drapeau : Éthiopie Derartu Tulu h 28 min 52 s
2008 Drapeau : Royaume-Uni Paula Radcliffe h 23 min 56 s
2007 Drapeau : Royaume-Uni Paula Radcliffe h 23 min 8 s
2006 Drapeau : Lettonie Jelena Prokopcuka h 25 min 5 s
2005 Drapeau : Lettonie Jelena Prokopcuka h 24 min 42 s
2004 Drapeau : Royaume-Uni Paula Radcliffe h 23 min 10 s
2003 Drapeau : Kenya Margaret Okayo h 22 min 31 s
2002 Drapeau : Kenya Joyce Chepchumba h 25 min 56 s
2001 Drapeau : Kenya Margaret Okayo h 24 min 21 s
2000 Drapeau : Russie Ludmila Petrova h 25 min 45 s
1999 Drapeau : Mexique Adriana Fernandez h 25 min 6 s
1998 Drapeau : Italie Franca Fiacconi h 25 min 17 s
1997 Drapeau : Suisse Franziska Rochat-Moser h 28 min 43 s
1996 Drapeau : Roumanie Anuta Catuna h 28 min 18 s
1995 Drapeau : Kenya Tegla Loroupe h 28 min 6 s
1994 Drapeau : Kenya Tegla Loroupe h 27 min 37 s
1993 Drapeau : Allemagne Uta Pippig h 26 min 24 s
1992 Drapeau : Australie Lisa Ondieki h 24 min 40 s
1991 Drapeau : Royaume-Uni Liz McColgan h 27 min 32 s
1990 Drapeau : Mexique Wanda Panfil h 30 min 45 s
1989 Drapeau : Norvège Ingrid Kristiansen h 25 min 30 s
1988 Drapeau : Norvège Grete Waitz h 28 min 7 s
1987 Drapeau : Royaume-Uni Priscilla Welch h 30 min 17 s
1986 Drapeau : Norvège Grete Waitz h 28 min 6 s
1985 Drapeau : Norvège Grete Waitz h 28 min 34 s
1984 Drapeau : Norvège Grete Waitz h 29 min 30 s
1983 Drapeau : Norvège Grete Waitz h 27 min 0 s
1982 Drapeau : Norvège Grete Waitz h 27 min 14 s
1981 Drapeau : Nouvelle-Zélande Allison Roe h 25 min 29 s
1980 Drapeau : Norvège Grete Waitz h 25 min 42 s
1979 Drapeau : Norvège Grete Waitz h 27 min 33 s
1978 Drapeau : Norvège Grete Waitz h 32 min 30 s
1977 Drapeau : États-Unis Miki Gorman h 43 min 10 s
1976 Drapeau : États-Unis Miki Gorman h 39 min 1 s
1975 Drapeau : États-Unis Kim Merritt h 46 min 14 s
1974 Drapeau : États-Unis Kathrine Switzer h 7 min 29 s
1973 Drapeau : États-Unis Nina Kuscsik h 57 min 7 s
1972 Drapeau : États-Unis Nina Kuscsik h 8 min 41 s
1971 Drapeau : États-Unis Beth Bonner h 55 min 22 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En fait les voies pour s'inscrire, en plus du tirage au sort, sont diverses : temps réalisé sur un marathon ou semi-marathon reconnu par la Fédération Française d'Athlétisme, nombre de participations ultérieures à l'épreuve new-yorkaise supérieur à quinze, trois échecs précédant à l'inscription[5].
  2. Le tracé de la course comporte au total environ 250 mètres de dénivelé positif (petites montées, souvent des faux-plats) et 230 mètres de dénivelé négatif (petites descentes) ; celui-ci est donc moins rapide que, par exemple, le marathon de Berlin pratiquement plat[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g « Marathon story », Joggeur, Éditions Larivière, no 1,‎ juin 2013, p. 16 à 19
  2. (en)« Biography - Alberto Salazar », sur sports-reference.com (consulté le 31 mars 2012)
  3. AFP, « Tempête Sandy : le marathon de New York annulé après une vive polémique », sur lemonde.fr,‎ 2 novembre 2012 (consulté le 2 novembre 2012)
  4. http://www.arrs.net/HP_NYCMa.htm
  5. Laurent Chadelat, « NY Comment, combien, toutes les astuces ! », Joggeur, Éditions Larivière, no 1,‎ juin 2013, p. 22 à 23
  6. VoilàNewYork.com, http://www.voilanewyork.com/003_007_001.html
  7. a et b Marc Dechen, « NY un profil délicat », Joggeur, Éditions Larivière, no 1,‎ juin 2013, p. 28

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]