Macapá

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Macapá
Blason de Macapá
Héraldique
Drapeau de Macapá
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Nord
État Amapá Amapá
Langue(s) Portugais
Maire Antônio Roberto Rodrigues Góes da Silva (PDT)
Code postal 68 906-000
Fuseau horaire
Heure d'été
UTC-3
UTC-3
Indicatif 96
Démographie
Gentilé Macapaense
Population 415 554 hab. (01-09-2012)
Densité 63 hab./km2
Population de l'agglomération 519 961 hab.
Géographie
Coordonnées 0° 02′ 20″ N 51° 03′ 59″ O / 0.038889, -51.066389 ()0° 02′ 20″ Nord 51° 03′ 59″ Ouest / 0.038889, -51.066389 ()  
Altitude 16 m
Superficie 656 300 ha = 6 563 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Écotourisme
Date de fondation
4 février 1774
Localisation
Localisation de Macapá sur une carte
Localisation de Macapá sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Macapá

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Macapá
Liens
Site web http://www.prefeiturademacapa.ap.gov.br
La rue Leopoldo Machado, au carrefour de l'avenue FAB, dans le centre de Macapá

Macapá est la capitale de l'État de l'Amapá au Brésil, sur la rive gauche de l'estuaire de l'Amazone, pratiquement sur la ligne de l'équateur. Son nom vient de Macapaba, un mot tupi-guarani désignant le macaba, ou bacaba, fruit pulpeux et charnu du palmier Acrocomia scelerocarpa Mart. duquel s'extrait une boisson savoureuse. Macapá possède une population de 415 554 habitants et une agglomération de 519 961 habitants avec Santana, ville avec laquelle elle se conurbe toutes deux réunies au sein de la Région métropolitaine de Macapá qui regroupe le Grand Macapá depuis une Loi Complementaire de l'Amapá nº 21, du 26 février 2003.

Cinquième ville la plus riche de la région Nord la ville est responsable pour près de 2,85 % du Produit intérieur brut de la région en plus d'être la troisième agglomération de la région. Avec une superficie de 6 407 km2 représentant 4,4863 % de la superficie totale de l'État, 0,1663 % région Nord et 0.0754 du territoire national Brésilien et dans ce total près de 32,7 km2 dans le périmètre urbain. La ville représente 60 % de la population totale de l'État d'Amapá et 3,50 % de la population de la Région Nord. Au vu de toutes ces statistiques Macapá est la deuxième plus grande ville du plateau des Guyanes tout juste dépassée par la ville vénézuélienne de Ciudad Guayana, mais dépassant la population de la Guyane et du Surinam.

Selon les statistiques de l'institut brésilien de géographie et statistique publié en 2010 97,92 % de la population vie dans les zones urbaines alors que 2,08 vivent en zones rurales, résultant en une densité de 60,62 hab./km2. Macapá démontre une grande croissance économique et démographique mais aussi automobile au-delà de la moyenne nationale, sa flotte augmente de 14,93 % par an et dépassait les 124.335 automobiles au premier semestre 2011 sans compter l'agglomération. Cette augmentation se fait sentir de plus en plus par les Macapaenses en occasionnant des embouteillages de plus en plus récurrents et pendant de longues minutes.

Histoire[modifier | modifier le code]

La cité est fondée en 1738 dans le but de protéger l'Amazonie à l'époque encore portugaise des invasions françaises, anglaises et hollandaises. Il s'ensuivit la construction d'une place par le capitaine général du Grao-para Francisco Xavier da Mendonça Furtado. Le nom donné à la ville fut celui de Forteresse de Saint-José de Macapa. La ville garde encore des traces de son ancien passé de ville coloniale typiquement portugaise. Elle a l'honneur d'accueillir la plus grosse construction portugaise coloniale au Brésil, le fort de Sao José récemment restauré, l'église de style néoclassique de Saint José saint patron de la ville, l'ancienne intendance de la ville de même style aujourd'hui devenu le musée historique Joaquim Caetano Da Silva dont les vases et piliers ont été confectionnés directement au Portugal dans les falanzas.

Macapá a peu grandi jusqu'à ce qu'elle devienne capitale de l'Amapá, qui fut créé en tant que territoire fédéral en 1944. La vieille forteresse est aujourd'hui un musée régional. La constante augmentation de la population entraina des besoins énormes en infrastructures pour la ville : hôpitaux, service public, banque. Elle est aujourd'hui la 4e ville de la région nord par sa taille et population. Elle a vocation de continuer de grandir grâce aux nombreuses entreprises qui s'y installent : Coca-cola, Fanta, MMX filiale du Groupe EBX qui appartient au milliardaire Eike Batista, International Paper via sa filiale brésilienne chamex qui produit de la cellulose pour la fabrication de papier et bientôt peut-être aussi une zone industrielle semblable à celle de Manaus qui fera sans doute la population tripler, et l'arrivée de nouveaux investisseurs ainsi que de la main d'œuvre d'autres états. Son aéroport permet de rejoindre à partir de Belém,Cayenne, Fortaleza, Manaus, Recife, Sao Luis, et les plus grandes villes du pays.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Macapá est bordée par les municipalités de Amapá, Cutias et Ferreira Gomes, au Nord, d'Itaubal, au sud-est, de Santana, au sud-ouest et de Porto Grande, au nord-ouest. Elle est en outre baignée par le delta de l'Amazone au sud-est et par l'Océan Atlantique à l'est. L'Équateur passe sur l'extrême sud de son territoire.

Macapá est distante de :

Macapá comporte cinq districts :


  • Macapá (siège municipal) ;
  • Bailique ;
  • Carapanatuba ;
  • Fazendinha ;
  • São Joaquim do Pacuí.

Population[modifier | modifier le code]

La population locale a pour langue officielle le portugais, mais certaines langues indigènes et le français sont souvent utilisés. Une langue issue du créole français (Karipúna) y est aussi parlée, le lanc-patuá.

Macapa, est une ville en constante expansion, avec sa superficie de 6 407,123 km2. Son expansion se poursuit en divisant la ville par le delta du fleuve Amazone. Il est estimé que la ville a une population de 407 023 habitants, divisée en 198 497 hommes et 202 416 femmes, selon l'IBGE en 2010, mais le ministère de la Santé augmente ce nombre par 5 % lorsque les ressources sont transférées pour la ville, l'amenant à 427 809 habitants. Une population très mélangée, presque tous les Etats brésiliens sont représentés à Macapa, avec un plus grand volume de personnes venant du Pará, Maranhão, Amazonas et de Roraima. Selon l'Institut brésilien de géographie et de statistique, Macapá a 212 539 électeurs en 2010 [2]. Macapá a connu une croissance considérable de la population depuis 2000.

L'Indice de Développement Municipal humain (IDH-M) de Macapá est considéré comme moyen pour le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), avec sa valeur de 0,772. Considérant que la valeur de l'indice de l'éducation est de 0,904, tandis que le Brésil est 0,849, le taux de longévité est 0,715 (le Brésilien est 0,638) et le revenu est 0,697 (0,723 Brésil est) [3]. Macapá a la plupart des indicateurs supérieurs à la moyenne selon le PNUD. Le revenu par habitant est de 11 962,88 Réal, le taux d'alphabétisation est de 97,78 % et l'espérance de vie est de 72.45 années. Le coefficient de Gini, qui mesure l'inégalité, est de 0,42, [4], dont 1,00 est le pire numéro et 0,00 est le meilleur. L'incidence de la pauvreté, mesurée par l'IBGE est de 36,1 % et l'incidence de la pauvreté subjective est 36,64 %. La population de Macapá est composée de 41,9 % de blancs, 48,9 % de métis, 6,4 % de noirs et 2,8 % de personnes d'autres ethnies.

Division de la ville[modifier | modifier le code]

Macapa est divisé en 60 Bairros, ce qui correspond à des quartiers. La plus grande concentration se trouve dans la zone Nord de la ville qui compte à elle seule plus de 116 000 habitants avec les quartiers de : Boné Azul, São Lázaro, Renascer 1 et 2, Cidade Nova 1 et 2 etc. La zone sud concentre des Bairros plus traditionnels comme : Buritizal, Laguinho e Jesus de Nazaré.

Voici une liste des 60 Bairros :

  * Açaí
  * Alvorada
  * Araxá
  * Beirol
  * Boné Azul
  * Brasil Novo
  * Buritizal
  * Cabralzinho
  * Central
  * Centro
  * Chefe Clodoaldo
  * Cidade Nova
  * Congós
  * Coração
  * Cuba de Asfalto
  * Esperança do Renascer
  * Goiabal
  * Ilha Mirim
  * Infraero I
  * Infraero II
  * Jardim Canaã
  * Jardim Equatorial
  * Jardim Felicidade
  * Jardim Ipê
  * Jardim Marco Zero
  * Jesus de Nazaré
  * Lago da Vaca
  * Lagoa dos Índios
  * Laguinho
  * Liberdade
  * Marabaixo I
  * Marabaixo II
  * Marabaixo III
  * Marco Zero
  * Morada das Palmeiras
  * Muca
  * Murici
  * Nova Esperança
  * Novo Buritizal
  * Novo Horizonte
  * Pacoval
  * Pantanal
  * Parque dos Buritis
  * Parque Irmãos Platon
  * Pedrinhas
  * Perpétuo Socorro
  * Redentor
  * Renascer I
  * Renascer II
  * Santa Inês
  * Santa Rita
  * São José
  * São Lázaro
  * Sol Nascente
  * Trem
  * Universidade
  * Usina
  * Vitória do Renascer
  * Zerão
  * Ipe

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique de Macapa-altitude: 15 m latitude: 00°02'S
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 23 23,1 23,2 23,5 23,5 23,2 22,9 23,3 23,4 23,5 23,5 23,4 23,3
Température moyenne (°C) 26 25,7 25,7 25,9 26,1 26,2 26,1 26,8 27,5 27,9 27,7 27 26,6
Température maximale moyenne (°C) 29,7 29,2 29,3 29,5 30 30,3 30,6 31,5 32,1 32,6 32,3 31,4 31,7
Précipitations (mm) 299,6 347 407,2 384,3 351,5 220,1 184,8 98 42,6 35,5 58,4 142,5 2 571,5
Source : Le climat à Macapa (en °C et mm, moyennes mensuelles) climate-charts.com


Activités économiques[modifier | modifier le code]

L'extraction minière est la première activité de la ville. Elle exporte des minerais de fer, d'or et de manganèse, ainsi que du bois et des produits agroalimentaires (coeurs de palmier et Açai principalement).