João Pessoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir João Pessoa (homonymie).
João Pessoa
Surnom : Cidade Verde, Porta do Sol
Devise : « Intrepida ab origine »
Blason de João Pessoa
Héraldique
Drapeau de João Pessoa
Drapeau
Image illustrative de l'article João Pessoa
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Nordeste
État Paraíba
Langue(s) portugais
Maire Luciano Cartaxo PT
Code postal 58000-000
Fuseau horaire
Heure d'été
UTC-3
UTC-3
Indicatif 83
Démographie
Gentilé pessoense
Population 742 478 hab.[1] (2012)
Densité 3 519 hab./km2
Population de l'agglomération 1 062 802 hab.
Géographie
Coordonnées 7° 05′ 00″ S 34° 50′ 00″ O / -7.083333, -34.833337° 05′ 00″ Sud 34° 50′ 00″ Ouest / -7.083333, -34.83333  
Altitude 47 m
Superficie 21 100 ha = 211 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Plages
Date de fondation
5 août 1585
Localisation
Localisation de João Pessoa sur une carte
Localisation de João Pessoa sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
João Pessoa

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
João Pessoa
Liens
Site web http://www.joaopessoa.pb.gov.br/

João Pessoa est une ville brésilienne, capitale de l'État de Paraíba. Située sur le littoral de l'État. Aussi connue comme la ville où le soleil se lève en premier car elle abrite la Pointe du Seixas, le point le plus oriental des Amériques. Fondée en 1585 sous le nom de Filipéia de Nossa Senhora das Neves, la troisième ville la plus ancienne du pays et aussi la dernière à avoir été créée au XVIe siècle.

Connue pour son climat agréable, la beauté de ses plages, ses monuments historiques, son architecture et son art baroque.

La ville est le centre de la région métropolitaine de João Pessoa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée le 5 août 1585 par l'administration royale portugaise au début de la colonisation du Brésil. Plus tard, la capitainerie d'Itamaracá sera démembrée, par la création de la capitainerie de la Paraíba.

La ville s'est appelée Filipéia de Nossa Senhora das Neves en 1585 hommage au roi d'Espagne Philippe II d'Espagne à l'époque de l'union ibérique durant laquelle les couronnes d'Espagne et du Portugal étaient réunies ; Frederikstadt (cidade Frederica) pendant l'occupation hollandaise entre 1634 et 1654 en hommage au prince hollandais (João Pessoa faisait partie d'un Brésil hollandais appelé Nouvelle-Hollande, ou Nieuw Holland) puis Parahyba do Norte et Cidade imperial à l'époque impériale.

Le 4 septembre 1930, elle reçut le nom de João Pessoa, hommage rendu à l'homme politique João Pessoa assassiné à Recife la même année par João Duarte Dantas. Le décès de João Pessoa causa le trouble dans tout le pays ; il reste un événement majeur de la révolution de 1930 menée par Getúlio Vargas l'adversaire politique de Júlio Prestes. Récemment les habitants ont reconsidéré cet hommage pour revenir au nom Paraiba ou bien Cabo Branco arguant du fait qu'il n'y a pas de consensus sur le rôle politique de João Pessoa, que la décision a été prise pendant une période de troubles durant laquelle les opposants étaient réduits au silence.

La ville est née entre les rives du fleuve Sanhauá et le littoral. Son influence économique a décliné au XXe siècle qui a vu se développer Campina Grande, la seconde ville de l'État qui se trouve à 125 km.

Personnalités liées à Itacurubi[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

João Pessoa est considérée la deuxième ville la plus verte du monde, après la ville de Paris, titre donné pendant le Sommet de la Terre 1992, à Rio de Janeiro[réf. nécessaire]. La municipalité s'étend sur 208 km²[2].

Climat[modifier | modifier le code]

Chaud et humide de type tropical, avec des températures moyennes annuelles de 26 °C. L'hiver s'étend de mars jusqu'en août. On note deux périodes climatiques : la saison des pluies, l'hiver, où les températures peuvent chuter à 22 °C et l'été marqué par l'abondance de soleil et des températures qui s'élèvent à 32 °C en janvier.

  • L'humidité relative de l'air : 80 % en moyenne annuelle avec au max. 87 % pendant la saison des pluies et 68 % l'été.
  • Végétation : Forêt tropicale côtière, mangrove, par ailleurs très menacées ; on trouve en ville des aires préservées.
  • Le point culminant se situe à 74 mètres au-dessus du niveau de la mer près du fleuve Mumbaba. La hauteur moyenne est de 37 m, les terrains plats à environ 10 m de hauteur prédominent dans le centre urbain.

Population[modifier | modifier le code]

Sa population était de 742 478 habitants au recensement de 2012[3]. Sa population d'origine européenne est principalement composée de descendants d'émigrants venus en majeure partie de Portugal, d'Italie et de Galice, et de façon moins importante de Suisse, de Suède, entre autres.

Tourisme[modifier | modifier le code]

La ville possède un centre historique bien conservé avec de nombreuses églises et monuments. Parmi les autres choses, on peut citer la Ponta do Seixas, située dans cette ville, qui constitue l'extrémité orientale du Brésil et des Amériques. Les eaux des plages à João Pessoa sont normalement calmes et présentent des températures chaudes (~24°).

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

4GHYURJ3T4

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]