Paramaribo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paramaribo
Image illustrative de l'article Paramaribo
Administration
Pays Suriname Suriname
District Paramaribo
Paroisse Saint Ann
Démographie
Population 242 946 hab. (2004)
Densité 1 328 hab./km2
Géographie
Coordonnées 5° 49′ 25″ N 55° 10′ 11″ O / 5.823611, -55.169722 ()5° 49′ 25″ Nord 55° 10′ 11″ Ouest / 5.823611, -55.169722 ()  
Altitude 3 m
Superficie 18 300 ha = 183 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Suriname (administrative)

Voir sur la carte Suriname administrative
City locator 14.svg
Paramaribo
Centre ville historique de Paramaribo *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Paramaribowaterkant.jpg
Pays Suriname Suriname
Type Culturel
Critères (ii) (iv)
Numéro
d’identification
940
Zone géographique Amérique latine et Caraïbes **
Année d’inscription 2002 (26e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Paramaribo (surnommée Par'bo) est la capitale du Suriname. Elle est située sur le fleuve Suriname, à environ 15 km à l'intérieur des terres. Elle fait partie du district de Paramaribo. Sa population s'élevait à 242 946 habitants en 2004.

Histoire[modifier | modifier le code]

Établie par les Hollandais, la ville devint en 1650, capitale de la nouvelle colonie anglaise, fondée par Anthony Rowse et Lord Francis Willoughby de Parham, gouverneur de la Barbade.

Différents changements d'autorité suivirent alors entre Hollandais et Britanniques, mais la ville resta finalement sous autorité hollandaise de 1815 jusqu'à son indépendance en 1975.

En janvier 1821, un violent incendie ravagea la ville détruisant 400 maisons et autres bâtiments. Un second incendie eut lieu en 1832, détruisant 46 maisons.

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité économique repose principalement sur l'exportation d'or, de bauxite, de cannes à sucre, de sucre, de riz, de cacao, de café, de rhum et de bois tropical et de bananes.

Culture[modifier | modifier le code]

Paramaribo est connu pour sa diversité ethnique. La plupart des habitants sont des Indiens asiatiques, des indigènes, des Africains, des Indonésiens (île de Java) et des descendants des Hollandais.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le centre ville historique a été inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 2002, en raison de « la fusion progressive de l’architecture et des techniques de construction européennes avec les matériaux et les artisanats indigènes sud-américains, qui a fini par donner naissance à un nouveau langage architectural ». La plupart des maisons du centre sont en bois (d'où les incendies successifs qui ont marqué l'histoire de la ville), avec parfois des briques rouges, arrivées en tant que lest des navires hollandais venus chercher les produits de la colonie.

Bâtiments remarquables :

Transports[modifier | modifier le code]

Paramaribo est desservie par deux aéroports : l'aéroport international Johan Adolf Pengel et l'aéroport Zorg en Hoop.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

De nombreux sportifs issus de cette ville d'une ancienne colonie hollandaise ont défendu plus tard les couleurs des Pays-Bas, notamment en football avec Clarence Seedorf, Edgar Davids, Aron Winter, Jimmy Floyd Hasselbaink ou Henk Fräser, ou le célèbre kick boxer Remy Bonjasky.

Personnalités célèbres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]