Les Patriotes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Patriotes.

Les Patriotes

Réalisation Éric Rochant
Scénario Éric Rochant
Sociétés de production Gaumont
Glem Production
Les Productions Lazennec
Société Française de Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Espionnage
Sortie 1994
Durée 138 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Patriotes est un film français d'Éric Rochant sorti en 1994, détaillant le parcours d'un jeune Français dans les services de renseignement israéliens.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ariel Brenner, un jeune juif parisien de 18 ans, décide de partir pour Israël pour vivre dans un kibboutz. Il est plus tard recruté par les services secrets. Tout d'abord candidat pour entrer au Mossad, il est finalement recruté par un service indépendant appelé "Unité 238".

Ses fonctions l’amèneront à être mêlé à deux affaires assez différentes, toutes deux inspirées de faits réels:

Tout d'abord, la manipulation d'un physicien français impliqué dans un projet de construction d'une centrale nucléaire par un pays arabe (et qui rappelle l'action du Mossad qui conduira au bombardement par l'aviation israélienne du site nucléaire d'Osirak en Irak).

Ensuite, la surprenante démarche d'un officier du renseignement américain, de confession juive, qui contacte de lui-même les services secrets israéliens (et qui est très inspirée de l'histoire de Jonathan Pollard, qui livra des secrets à Israël, bien que les noms des personnes et institutions impliquées aient été modifiées dans le film).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Les Patriotes
  • Titre anglophone : The Patriots[1]
  • Réalisation et scénario : Éric Rochant
  • Musique : Gérard Torikian
  • Directeur de la photographie : Pierre Novion
  • Montage : Pascale Fenouillet
  • Costumes : Marie Malterre
  • Décors : François Comtet et Thierry François
  • Producteur : Alain Rocca
Coproducteurs : Boudjemaa Dahmane et Gérard Louvin
Producteurs associés : Adeline Lecallier et Christophe Rossignon
Producteurs délégués : Gene Rosow et Katriel Schori

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le film détaille les méthodes implacables d'agents israéliens de la fictive « unité 238 », unité visiblement inspirée du « Lekem », service spécialisé dans le renseignement scientifique dont l'existence fut longtemps tenue secrète au sein même d'Israël, et qui fut officiellement supprimé en 1986 à la suite de l'affaire Pollard.

À noter[modifier | modifier le code]

Le personnage incarné par Bernard Le Coq, Bill Haydon, est nommé ainsi en référence à Bill Haydon, un personnage du roman La Taupe de John le Carré, auteur qui a beaucoup influencé Éric Rochant pour ce film

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]