Möbius (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Möbius.

Möbius

Réalisation Éric Rochant
Scénario Éric Rochant
Acteurs principaux
Sociétés de production Récifilms
Axel Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre espionnage
Sortie 2013
Durée 103 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Möbius est un film d'espionnage français écrit et réalisé par Éric Rochant, sorti en 2013. Le titre fait référence au célèbre ruban de Möbius qui, n’ayant qu’une seule face, symbolise le dénouement du film.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Gregory Lioubov, un officier des services secrets russes (FSB), est envoyé à Monaco afin de surveiller les agissements d'Ivan Rostovski, un puissant homme d’affaires russe. Dans le cadre de cette mission, son équipe recrute Alice, une surdouée de la finance. Soupçonnant sa trahison, Gregory va rompre la règle d’or et entrer en contact avec Alice, son agent infiltré. Naît entre eux une passion impossible, qui va précipiter leur chute.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur RS Doublage[2]

Bande originale[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Durée
1. Coïncidences Jonathan Morali 1:36
2. Oh ma vaste steppe Les Chœurs de l'Armée rouge 4:27
3. Sauna Jonathan Morali 1:29
4. She Accepts Jonathan Morali 2:06
5. Hors protocole Jonathan Morali 1:20
6. Villa Jonathan Morali 2:17
7. Stop Olga Kouklaki 4:04
8. Blue Steel (Still Going Remix) Bot'Ox 6:48
9. Alice & Moïse Jonathan Morali 3:04
10. Hotel Gounod Jonathan Morali 1:39
11. Private Life Jonathan Morali 3:51
12. La Varsovienne Les Chœurs de l'Armée rouge 2:23
13. Khorzov Jonathan Morali 0:48
14. Khorzov & Moïse Jonathan Morali 3:18
15. Moïse Jonathan Morali 2:22
16. Où tu veux Jonathan Morali 2:02
17. Le départ Jonathan Morali 0:51
18. Moscou Jonathan Morali 0:58
19. He May Even Recognize You Jonathan Morali 1:50
20. Moïse 2 Jonathan Morali 2:56
21. Bruxelles Jonathan Morali 2:01
22. Möbius Jonathan Morali 3:20
58:00

Production[modifier | modifier le code]

Dévoilé au milieu de l'American Film Market (en) à Santa Monica en Californie, Variety révèle alors, en novembre 2011, le fait que Jean Dujardin et Cécile de France rejoignent le film Möbius d'Éric Rochant, produit par Récifilms et Axel Films en compagnie de Les Productions du Trésor et EuropaCorp[3]. L'avocat Marc Dujardin, frère de Jean, avait déjà signé le contrat avec Récifilms, bien avant la cérémonie des Oscars pour The Artist en 2012[4].

Pour le besoin de son rôle, sans manquer d'humour, Jean Dujardin dit avoir travaillé sa « stone face à la Ryan Gosling », ce dernier ayant un visage très sérieux dans Drive[5] de Nicolas Winding Refn (2011).

Alors qu'il était président du jury d'Un certain regard à Cannes en mai 2012, Tim Roth a avoué qu'il allait interpréter le rôle d'un oligarque russe suspecté[6]. Éric Rochant a trouvé une ressemblance physique entre l'acteur et Roman Abramovitch, oligarque russe classé à la neuvième place des fortunes les plus importantes de son pays en 2011[7] et propriétaire notamment du club de football londonien Chelsea FC.

Selon Le Figaro, le tournage commence en mai 2012, pour huit et neuf semaines, dans le sud de la France, au Luxembourg, à Bruxelles en Belgique et à Moscou en Russie[4][en fait à Kiev. Cf. Le making-of du film se trouvant dans la version en DVD] Le réalisateur raconte chaque jour et chaque heure le tournage, les plans tournés et ses impressions en ajoutant des photos sur son compte Twitter[8],[9].

La post-production débute en octobre 2012[9].

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques mitigées de la part de la presse et des spectateurs[10]. Pour Studio Ciné Live, « on pourra regretter qu'un montage forcément éliminatoire gomme parfois à l'excès la genèse d'une histoire d'amour sur laquelle repose pourtant la dramaturgie du film. Mais Möbius n'en demeure pas moins un film passionnant, vénéneux et ténébreux ». Pour les Cahiers du cinéma : « Triste et embarrassant spectacle que ce film amidonné qui bouge beaucoup mais sans souplesse, condamné à filmer sa propre armature de scénario sans parvenir à l'incarner. Réalisé la peur au ventre et les dents serrées ».

Box-office[modifier | modifier le code]

Sorti en pleines vacances scolaires, Möbius a attiré 95 717 spectateurs en un jour et se classe deuxième au box-office français, la première place étant occupée par Boule et Bill qui réalise 204 534 entrées[12]. En première semaine, le film occupe toujours la seconde position du box-office avec 506 674 entrées[13]. La semaine suivante, il perd quatre places et totalise 260 605 entrées supplémentaires, portant le cumul à 767 279 entrées[14]. Il totalise 964 268 entrées, dont 196 989 entrées durant la période, en troisième semaine[15], tout en perdant deux places au box-office, pointant en huitième position[15].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Release dates for Möbius » sur Internet Movie Database.
  2. « Fiche de doublage V. F. du film » sur RS Doublage, consulté le 12 juin 2013
  3. JD, « Jean Dujardin et Cécile de France s'espionnent chez Rochant », sur AlloCiné,‎ 13 novembre 2011 (consulté le 10 février 2013).
  4. a et b Lena Lutaud, « Jean Dujardin, sa vie après "The Artist" et les Oscars », sur Le Figaro,‎ 27 février 2012 (consulté le 10 février 2013).
  5. Anonyme, « Jean Dujardin pour Möbius : "J'ai travaillé mon Ryan Gosling" », sur Pure People,‎ 19 février 2013 (consulté le 19 février 2013).
  6. Maximilien Pierrette, avec Variety, « "Mobius" : Tim Roth rejoint Jean Dujardin ! », sur AlloCiné,‎ 18 mai 2012 (consulté le 10 février 2013).
  7. « Möbius : Les secrets de tournage » sur AlloCiné.
  8. Jean-Baptiste Roch, « Éric Rochant tient son journal de tournage sur Twitter », sur Télérama,‎ 20 juin 2012 (consulté le 10 février 2013).
  9. a et b Isabelle Regnier, « Éric Rochant blogue ses doutes et ses souffrance sur le montage de Möbius », sur Film bazar, Le Monde blogs,‎ 8 novembre 2012 (consulté le 10 février 2013).
  10. « Möbius : Critiques » sur AlloCiné : 3,3/5 pour la presse et 2,9/5 pour les spectateurs.
  11. « Möbius », sur JP's Box Office (consulté le 10 août 2014)
  12. Olivier Corriez, « Box-office : Jean Dujardin battu par Boule et Bill », sur TF1.fr,‎ 28 février 2013 (consulté le 3 mars 2013).
  13. « Box-office du 27 février au 5 mars 2013 », sur JP Box-Office (consulté le 23 mars 2013).
  14. « Box-office du 6 au 12 mars 2013 », sur JP Box-Office (consulté le 23 mars 2013).
  15. a et b « Box-office du 13 au 19 mars 2013 », sur JP Box-Office (consulté le 23 mars 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :