Les Dents de la mer 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Dents de la mer 3 en relief (Jaws 3-D) est un film américain réalisé par Joe Alves sorti en 1983.

Il s'agit du troisième opus de la série Les Dents de la mer et a été à l'origine projeté en 3D en relief à sa sortie en salle. Il a été renommé par la suite Jaws 3 ("les dents de la mer 3") lors de sa sortie vidéo et pour les diffusions télévisées.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les années ont passé pour Michael et Sean Brody, les deux fils de Martin Brody, chef de la police d'Amity. Ils se sont installés en Floride. Michael travaille comme ingénieur pour un parc aquatique dirigé par Calvin Bouchard : le SeaWorld. Quelque temps avant l'ouverture, à l'issue d'une répétition d'un numéro de ski nautique en vue de l'inauguration du parc, les portes qui ferment l'entrée du lagon se bloquent. Le plongeur qui était chargé de les réparer disparaît mystérieusement. Mike et son amie Kathryn partent en sous-marin dans le lagon à sa recherche. Mais ils sont attaqués par un jeune requin blanc.

Le jeune requin à l'origine de l'incident est récupéré dans le lagon avant de mourir dans l'un des bassins du laboratoire scientifique du parc. Le cadavre à moitié dévoré du plongeur est retrouvé dans le lagon. Kathryn en déduit d'après les morsures que le jeune requin n'aurait pas pu tuer le plongeur. Sa mère à la recherche de son petit, sème la panique dans le parc, prête à tout pour le récupérer ou se venger.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Jaws 3-D (titre définitif), Jaws 3 People 0 (titre de travail)
  • Autres titres : (fr) Les Dents de la mer 3, (ja) ジョーズ3, (ru) Челюсти 3, (sv) Hajen 3
  • Réalisation : Joe Alves
  • Scénario : Carl Gottlieb, Michael Kane, Richard Matheson et Guerdon Trueblood d'après le roman de Peter Benchley (Jaws, 1974)
  • Photographie : Chris J. Condon et James A. Contner
  • Musique : Alan Parker
  • Montage : Corky Ehlers et Randy Roberts
  • Production : Rupert Hitzig (producteur exécutif : Ed Horwitz, producteur associé : David R. Kappes, producteurs délégués : Alan Landsburg et Howard Lipstone) pour Universal Pictures
  • Maquillage : Kathryn Bihr et David Forrest
  • Distribution des rôles : Randy Stone
  • Création des décors : Woods Mackintosh
  • Direction artistique : Paul Eads et Christopher Horner
  • Création des costumes : Dresden Urquhart
  • Pays : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Genre : horreur, thriller
  • Durée : 99 minutes (1h 39min)
  • Dolby, couleurs (technicolor), son Dolby
  • Dates de sortie :

Box-office[modifier | modifier le code]

  • Mondial : 87 987 055 $US[1].
  • Aux États-Unis, le film se place à la 15e position de l'année 1983 avec 45 517 055 $US[1].
  • En France, le film se place à la 40e position de l'année 1983, avec 1 158 873 entrées[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Il s'agit du troisième opus de la série, mais l'on ne retrouve aucun des acteurs des précédents films. Les seuls personnages repris des précédents films sont Michael et Sean Brody, les fils du chef Martin Brody. La totalité des autres personnages des deux autres films n'est pas mentionnée.
  • À l'origine, le film devait être une parodie intitulée Jaws 3, People 0 ; mais ce projet fut finalement abandonné.

Le film comporte quelques invraisemblances :

  • Le requin est capable d'émettre un rugissement alors même qu'il se trouve sous les flots, chose impossible. On peut y voir une sorte d'opposition avec le dauphin (deux spécimens sont présents dans cet opus) animal capable, grâce à son sonar, d'émettre des sons très caractéristiques.
  • La traque opérée par la mère requin issue de la volonté de « venger » son petit, est fausse. Même si la gestation et la mise-bas des requins restent encore des mystères, rien ne prouve que le requin soit capable de ressentir des notions de colère, de joie ou de détresse.
  • Lorsque le requin est prisonnier dans le tuyau de filtrage, il s'en échappe en nageant en arrière ; ce qui est impossible pour eux.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Boxofficemojo.com consulté le 18 mars 2008
  2. Box-office France 1983

Liens externes[modifier | modifier le code]