La Reine des damnés (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Reine des damnés.

La Reine des damnés (titre original : Queen of the Damned) est un film américain réalisé par Michael Rymer, sorti en 2002, inspiré des Chroniques des vampires d'Anne Rice. C'est l'adaptation cinématographique du troisième volume La Reine des damnés. Il fait suite à l'adaptation du premier volume, Entretien avec un vampire par Neil Jordan bien que les deux films soient différents d'un point de vue esthétique

Synopsis[modifier | modifier le code]

Nous retrouvons Lestat à notre époque après avoir dormi pendant de longues années. Le vampire, soucieux de se trouver de la compagnie, décide d'appeler les vampires (bons ou mauvais) vers lui. Mais d'une singulière manière : il va les attirer en devenant une star du rock mondialement connue pour être un véritable vampire. En dévoilant les secrets de son espèce, il sait parfaitement que le danger de mort est proche, mais il ne s'inquiète pas pour une chose aussi futile. Marius va le retrouver pour le mettre en garde et pour lui annoncer une terrible nouvelle : la Reine des Vampires, Akasha, s'est réveillée de son sommeil. Le spectateur, comme Marius, ignore alors ses intentions. Est-elle favorable à Lestât ou veut elle le punir de son audace ? Dans l'intervalle, Jessy, orpheline et apprentie au Talamasca (centre d'étude sur le paranormal situé à Londres) qu'il rencontre à Londres, vient à lui afin qu'il la transforme en vampire. Ému, il refuse toutefois son offre. Lestât et Jessy ne savent pas qu'ils vont bientôt se retrouver pour l'affrontement final.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a connu un modeste succès commercial, rapportant environ 45 479 000 $ au box-office mondial, dont 30 336 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 35 000 000 $[2]. En France, il a réalisé 329 106 entrées[3].

Il a reçu un accueil critique défavorable, recueillant 17 % de critiques positives, avec une note moyenne de 3,9/10 et sur la base de 128 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[4]. Sur Metacritic, il obtient un score de 30/100 sur la base de 31 critiques collectées[5].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]