Chroniques des vampires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Chroniques des vampires est une série de romans de l'écrivaine américaine Anne Rice centrée sur le personnage de Lestat de Lioncourt, un noble français transformé en vampire au cours du XVIIIe siècle.

Les chroniques ont rassemblé un grand nombre de fans depuis la publication du premier tome, Entretien avec un vampire, en 1976.

Les livres de la série[modifier | modifier le code]

Chroniques des vampires[modifier | modifier le code]

  1. Entretien avec un vampire, Jean-Claude Lattès, 1978 ((en) Interview with the Vampire, 1976)
    Réédité aux éditions Pocket en 1990, aux éditions Fleuve noir en 2004 puis aux éditions Plon en 2012
  2. Lestat le vampire, Albin Michel, 1988 ((en) The Vampire Lestat, 1985)
    Réédité aux éditions Pocket en 1990 puis aux éditions Fleuve noir en 2004
  3. La Reine des damnés, Pocket, 1991 ((en) The Queen of the Damned, 1988)
    Réédité aux éditions Fleuve noir en 2004 puis aux éditions Plon en 2010
  4. Le Voleur de corps, Plon, 1994 ((en) The Tale of the Body Thief, 1992)
    Réédité aux éditions Pocket en 1995 puis aux éditions Fleuve noir en 2004
  5. Memnoch le démon, Plon, 1997 ((en) Memnoch the Devil, 1995)
    Réédité aux éditions Pocket en 1998 puis aux éditions Fleuve noir en 2004
  6. Armand le vampire, Plon, 2001 ((en) The Vampire Armand, 1998)
    Réédité aux éditions Pocket en 2002 puis aux éditions Fleuve noir en 2005
  7. Merrick, Plon, 2002 ((en) Merrick, 2000)
    Ouvrage commun avec la Saga des sorcières Mayfair - Réédité aux éditions Fleuve noir en 2004
  8. Le Sang et l'Or, Plon, 2003 ((en) Blood and Gold, 2001)
    Réédité aux éditions Fleuve noir en 2005
  9. Le Domaine Blackwood, Plon, 2004 ((en) Blackwood Farm, 2002)
    Ouvrage commun avec la Saga des sorcières Mayfair
  10. Cantique sanglant, Plon, 2005 ((en) Blood Canticle, 2003)
    Ouvrage commun avec la Saga des sorcières Mayfair
  11. (en) Prince Lestat, 2014

Les Nouveaux Contes des vampires[modifier | modifier le code]

  1. Pandora, Plon, 1999 ((en) Pandora, 1998)
    Réédité aux éditions Pocket en 2001 puis aux éditions Fleuve noir en 2005
  2. Vittorio le vampire, Plon, 2000 ((en) Vittorio the Vampire, 1999)
    Réédité aux éditions Pocket en 2001 puis aux éditions Fleuve noir en 2005

Caractéristiques des vampires d'Anne Rice[modifier | modifier le code]

Les vampires d'Anne Rice se démarquent des vampires classiques comme Dracula par différents aspects. Ils ne sont pas affectés par les armes classiquement utilisées contre les vampires : ail, croix ou argent ; ils ne peuvent pas non plus être détruits par des pieux en bois.

Ils ont besoin de sang, mais pas chaque nuit (selon l'âge). Le sang humain est préféré pour son goût, mais le sang animal peut aussi être consommé. Ils ne sont pas sujets au vieillissement, si ce n'est que les siècles passants, leur corps ressemble de plus en plus à celui d'une statue : leur peau pâlit toujours plus et leur chair devient aussi dure que du marbre. Dans la plupart des cas, les vampires de moins d'un millier d'années peuvent être détruits par les rayons du soleil ou par le feu.

Ils ne possèdent pas non plus de pouvoirs typiquement « vampiriques » tels que la capacité de se changer en chauve-souris ou de jeter des sorts, mais les plus forts et anciens ont le pouvoir de voler. La plupart d'entre eux possèdent également la capacité de lire dans les pensées des humains ou des vampires plus faibles, hormis ceux qu'ils ont eux-mêmes créés. Ils peuvent se déplacer extrêmement rapidement (plus vite que l'œil humain ne peut le percevoir), possèdent une très grande force et leurs sens sont particulièrement acérés.

Les plus anciens peuvent également avoir d'autres talents tels que le don de faire se mouvoir les objets par le jeu de leur volonté (Don de l'Esprit) ou celui d'embraser toute chose par la pensée (Don du Feu). Ils possèdent souvent de grandes qualités artistiques.

La principale caractéristique des vampires d'Anne Rice est leur personnalité sensible, émotive et sensuelle, souvent la proie de passions.

Ils sont en général très beaux, étant donné que les anciens évitent de créer des novices avec des humains laids ou âgés. Ils se servent de leur beauté pour attirer leurs proies potentielles.

Personnages[modifier | modifier le code]

Akasha[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Akasha.

Armand[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Armand le vampire.

Tarquin Blackwood[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tarquin Blackwood.

Claudia[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Claudia.

Enkil[modifier | modifier le code]

Enkil était le Roi et l'époux d'Akasha qui régnait sur l'Égypte avec elle. Il est le premier avoir été transformé en vampire par Akasha.

Khayman[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Khayman.

Nicolas de Lenfent[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nicolas de Lenfent.

Lestat de Lioncourt[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Lestat de Lioncourt.

Gabrielle de Lioncourt[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gabrielle de Lioncourt.

Mael[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mael.

Maharet et Mekare[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maharet et Mekare.

Mona Mayfair[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mona Mayfair.

Pandora[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pandora.

Louis de Pointe du Lac[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Louis de Pointe du Lac.

Jessica Reeves[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Jessica Reeves.

Marius de Romanus[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Marius de Romanus.

Bianca Solderini[modifier | modifier le code]

Bianca Solderini apparaît dans les livres Armand le vampire et Le sang et l'or

Bianca est née à Florence, en Italie. Elle a des yeux gris perçants et les cheveux dorés et ondulés qu'elle entrelace souvent avec des perles. Elle est souvent décrite comme une femme peinte par le peintre Botticelli.

Elle a menée une vie de mortelle, heureuse avec ses frères jusqu'à ce qu'ils meurent. Elle est forcée de dépendre, financièrement de ses mauvais parents banquiers. Ils lui fournissent ce qu'elle désire tant qu'elle tue ceux qu'ils lui demandent de tuer.

Elle le fait en ouvrant sa maison à presque tous comme une hôtesse de l'Amicale et gracieux et secrètement met du poison dans le verre de vin de ceux que ses parents veulent voir morts. C'est une coutisane vénitienne renommée lorsque Marius la rencontre. Marius tombe immédiatement amoureux d'elle et est obsédé par elle, envisageant de faire d'elle un vampire. Quelques années après, ils se retrouvent, et Armand tombe également amoureux de Bianca. Ils forment alors tous trois une sorte de triangle amoureux aimable avant que les enfants des ténèbres, dirigés par Santino, détruisent le palais de Marius, en laissant Marius brûler et emportent Armand. Après l'incendie, Marius, gravement affaibli, appelle mentalement Bianca qui fait appel à lui. Marius fait de Bianca, un vampire pour qu'elle puisse porter ses victimes afin de guérir. Tous les deux restent ensemble pendant près de deux cents ans, apportant leurs soins à ceux qui doivent être conservés, avant Bianca ne laisse Marius à Dresde. Elle laisse en raison quand il parlait à Pandora, Marius dit qu'il laisserait Pandora si cela signifie avoir Pandora avec lui une fois de plus. Marius n'a pas non plus dit à Bianca, les rumeurs de Pandora à Dresde et c'est pour seule la raison qu'ils y sont installés. On ne sait pas où elle est allée après avoir quitté Marius ou même si elle vit encore. Sa dernière apparition remonte aux années 1800, où Armand l'a vue à Paris.

David Talbot[modifier | modifier le code]

Article détaillé : David Talbot.

Influence[modifier | modifier le code]

Le nom du groupe de rock australien Savage Garden provient des Chroniques des vampires.