Marilyn Manson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie La page redirige sur le chanteur. Pour le groupe, voir Marilyn Manson (groupe)

Marilyn Manson

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Marilyn Manson au festival de Cannes 2006

Informations générales
Nom de naissance Brian Hugh Warner
Naissance 5 janvier 1969 (45 ans)
Canton, Ohio, États-Unis
Activité principale chanteur, peintre, plasticien, acteur, réalisateur
Genre musical Metal industriel, metal alternatif, shock rock, glam metal[1]
Années actives Depuis 1989
Labels Cooking Vinyl
Site officiel marilynmanson.com

Brian Hugh Warner, dit Marilyn Manson, né le 5 janvier 1969 à Canton dans l'Ohio, est un musicien, chanteur rock, peintre, poète et plasticien américain. Il est mondialement connu pour être le leader du groupe de metal industriel Marilyn Manson, portant son nom.

Son nom de scène est composé des noms de l'actrice Marilyn Monroe et du tueur en série Charles Manson[2].

Marilyn Manson est un artiste controversé, qui utilise la provocation et un blasphème teinté de philosophie et de symbolique mystique dans une grande partie de ses albums et lors de ses concerts. Sa musique et son attitude lui ont valu beaucoup d'ennuis avec des mouvements religieux et politiques, lui reprochant de pousser la jeunesse à la violence et la perversion, notamment après le massacre de Columbine[3].

Enfance[modifier | modifier le code]

Brian Hugh Warner est né le 5 janvier 1969 à Canton, dans l'Ohio. Sa mère, Barbara, était infirmière. Elle est issue d'une famille de paysans, les Wyer. Son père, Hugh, était vendeur dans un magasin de meubles. Il avait été pilote d'hélicoptère dans l'armée américaine durant la guerre du Viêt Nam. Il est issu d'une famille de la classe moyenne, les Warner, d'origine allemande[réf. nécessaire], établie aux États-Unis depuis plusieurs générations.

Garçon solitaire, Brian avait pour seul ami son cousin Chad qu'il retrouvait chez sa grand-mère, Beatrice Warner, chaque jour après l'école. Elle les gardait jusqu'à ce que leurs parents aient fini leur journée de travail. Ensemble, ils jouaient aux espions, profession que Brian rêvait alors d'exercer. La personne qu'ils préféraient épier était leur grand-père Jack, routier à la retraite. Jack se rendait souvent à la cave où il faisait tourner un petit train électrique. Au fil de leurs "enquêtes", Brian et Chad comprirent que la cave n'était pas ce qu'ils avaient imaginé. Leur grand-père y conservait toute une collection de revues pornographiques, de vieux jouets sexuels, de sous-vêtements féminins, de perruques et même de photos zoophiles. Jack est décédé d'un cancer en 1995.

Études[modifier | modifier le code]

Enfant, Brian fut scolarisé à la Heritage Christian School, établissement privé épiscopalien. L'école était régie par des règles très strictes : les cheveux longs n'étaient pas tolérés chez les garçons et la couleur des tenues était imposée selon le jour de la semaine. Un jour, Brian amena en classe une photo que sa grand-mère maternelle avait prise depuis le hublot d'un avion et qui montrait, selon elle, un ange dans le ciel. Son professeur cria au blasphème. Déçu, Brian décida catégoriquement que cette école ne pourrait rien lui apporter de bon et il s'acharna à se faire renvoyer. Il multiplia sans succès les entorses au règlement (vols, contrebande, introduction dans l'école d'objets interdits, entre autres). Les enseignants de Brian éprouvent un dégoût profond pour la culture rock, et c'est par rébellion qu'il s'y est intéressé. L'école organisait des séminaires durant lesquels ils effrayaient les enfants avec des légendes sur des groupes populaires. Très jeune, Brian était fasciné. Il devient fan inconditionnel d'AC/DC, de Judas Priest, et surtout de Kiss, dont le concert auquel l'a invité son père — alors qu'il n'a que dix ans (en 1979) — marque Brian par leur sens de la mise en scène.

À la fin du collège, Brian put rejoindre un lycée public. Maladif, souvent absent, il aura du mal à s'intégrer. Durant son année de seconde (dix-sept ans environ), il fit une grave allergie aux antibiotiques qui faillit le tuer. Il dut être hospitalisé. Jennifer, une fille de sa classe, lui rendait régulièrement visite. Elle devint sa première petite amie. Au lycée, il sympathisa avec John Crowell, un garçon désinhibé qui partage sa passion pour le rock. John initie Brian à la drogue en lui offrant son premier joint de marijuana.

Carrière musicale et artistique[modifier | modifier le code]

Journalisme[modifier | modifier le code]

Quand il eut dix-huit ans, il emménagea avec sa famille à Fort Lauderdale (Floride) où son père avait trouvé un poste de vendeur dans un magasin de meubles. Brian s'inscrivit alors au Broward Community College pour y étudier le journalisme et le théâtre. Pendant son temps libre, il écrivait des poèmes et des nouvelles qu'il essayait de faire publier — sans succès — dans des revues. Parallèlement, il travaillait de nuit pour une chaîne de magasins de disques, le Spec's Local. Après s'être fait renvoyer, il travailla un temps comme critique musical pour le Tonight Today, un journal gratuit. Ne recevant aucun salaire de son patron, il se fit embaucher comme journaliste au 25th Parallel, une toute nouvelle revue, en exagérant un peu son CV (il n'était alors pas diplômé et n'avait presque aucune expérience). Interviewer les grands noms de la musique (Malcolm McLaren, Debbie Harry, les Red Hot Chili Peppers, Trent Reznor…) confirma sa volonté d'être des leurs.

Musique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Marilyn Manson (groupe).

Formation du groupe[modifier | modifier le code]

Marilyn Manson aux Eurockéennes en 2007

Le week-end, Brian fréquente des clubs de Miami où se produisent des groupes locaux. En 1989, au cours d'une soirée, il rencontre le guitariste Scott Putesky. Impressionné par son talent, il lui propose de former un groupe. Il décide alors d'écrire sous le pseudonyme qu'il avait imaginé quelques années plus tôt : Marilyn Manson, nom du héros d'une de ses nouvelles intitulée La Monnaie de sa Pièce. Grâce à son nom de scène, il remet en question la perception admise du bien et du mal. Il montre qu'un tueur tel que Charles Manson peut jouir du même pouvoir de fascination qu'une star comme Marilyn Monroe et les met sur un pied d'égalité en déclarant que Monroe possédait un côté sombre (elle prenait des drogues) tout comme Manson pouvait être bon. Brian décide de rebaptiser Scott selon la même formule : il devient Daisy Berkowitz. Le groupe prend le nom de Marilyn Manson & The Spooky Kids (lit. Marilyn Manson et les gamins effrayants). Bientôt rejoint par d'autres musiciens, le groupe donne son premier concert le 28 avril 1990 au Churchill's Hideaway. Celui qu'on appelle désormais Marilyn Manson monte sur scène, pétri par le trac. Après quelques morceaux, des poèmes de sa propre composition mis en musique par Scott, il part se réfugier en coulisse, convaincu que le concert a été catastrophique. Cependant, le public applaudit chaleureusement la performance du groupe. Rassuré, Manson est à présent sûr de sa vocation.

Le groupe enchaîne avec un concert au Reunion Room où Manson négocie un cachet important, ce qui lui est accordé malgré le manque de notoriété du groupe. À la fin du concert, il renvoie deux membres dont il n'est pas satisfait. Ces premiers renvois montrent déjà avec quelle fermeté il dirige le groupe. Il enregistre également sa première démo, Big Black Bus. À cette période, Manson fait la rencontre de Nancy, une fille psychotique qu'il engage pour danser sur scène pendant les concerts du groupe. Elle tombe amoureuse de lui et Manson, bien qu'étant en couple, entretient une liaison avec elle.

En juillet, Bob Slade, un DJ de Miami, invite Marilyn Manson & The Spooky Kids au Club Nu pour jouer en première partie de Nine Inch Nails. Manson en profite pour remettre une démo à Trent Reznor, leader et producteur de ce groupe, dont il est un grand fan.

Plus tard, il engage le manager John Tovar qui est chargé de s'occuper de l'image du groupe. Ce dernier recommande d'en simplifier le nom et de l'appeler Marilyn Manson. Peu à peu, la formation gagne en notoriété et cherche maintenant un label qui la signera.

Contrat avec Nothing Interscope[modifier | modifier le code]

Marilyn Manson est perçu par le grand public comme un artiste dérangeant et provocateur. En effet, il déchaîne souvent les passions et semble travailler à ne pas inspirer d'indifférence. Les gens offensés par ses paroles l'accusent de corrompre la jeunesse. Dans de nombreuses villes nord-américaines, protestations et pétitions l'empêchent de se produire sur scène[4]. Après le massacre de Columbine, beaucoup affirment que c'est sa musique (avec d'autres du même style « gothique ») qui a influencé Eric Harris et Dylan Klebold avant leurs meurtres, bien qu'Harris et Klebold n'aient jamais aimé la musique de Manson. Dans le film documentaire Bowling for Columbine, Michael Moore, le réalisateur, donne la parole au chanteur au sujet de cette tragédie. Lorsqu'on lui demande ce qu'il aurait dit aux deux tueurs avant leur crime s'il avait pu les rencontrer, Manson répondit : « Je n'aurais rien dit ; je les aurais écoutés, ce que personne n'a fait ».

Très marqué dans son enfance par une éducation religieuse très stricte, le chanteur a construit son identité de scène dans la contestation de l'Amérique puritaine et du dogme chrétien. Ses premiers spectacles étaient d'une extrême provocation idéologique et religieuse.

Quand Manson fut nommé Révérend de l'Église de Satan par Anton Lavey, son fondateur, il s'est attiré les foudres de certains croyants et puritains : interdiction de faire ses représentations dans certaines villes des États-Unis et du monde, militants religieux priant pour sa rédemption devant ses concerts, tracts, procès, etc.

Succès du groupe[modifier | modifier le code]

Le groupe s'est formé en 1989 et a changé de formation plusieurs fois. L'esthétique du groupe accentue-t-elle d'autant plus cette thématique : Manson, de même que l'ancien bassiste Twiggy Ramirez, ont cultivé leur allure androgyne de manière ostentatoire afin de provoquer un sentiment mêlé de peur et de désir.

En 1992, le groupe décida de s'appeler simplement Marilyn Manson sous les conseils de John Tovar, manager de l'époque. En assurant la première partie du groupe de metal indus Nine Inch Nails (NIИ), Manson fait la rencontre de Trent Reznor, chanteur et leader de NIИ. Cette rencontre sera décisive pour le groupe et son style musical. En effet, en 1993, Trent Reznor signera le groupe Marilyn Manson sur son ex-label Nothing Records jusqu'en 2003. Les activités de Nothing Records sont aujourd'hui en suspens à la suite d'un conflit entre John Malm Jr et Trent Reznor, les deux gérants du label (ce premier ayant été condamné juridiquement à reverser 2 950 000 de dollars à Trent Reznor à la suite de commissions impayées).

Fin octobre 2006 sur le Jay Leno Show, on a pu voir Ginger Fish de nouveau derrière la batterie, ce qui signifie qu'il fait toujours partie du groupe malgré les rumeurs. Début 2007, c'est la stupeur, Manson annonce le départ de Madonna Wayne Gacy pour, peut être, une histoire de droits d'auteur. Début 2008, il annonce un nouveau départ, celui de Tim Sköld, qui est remplacé par un ancien du groupe, Twiggy Ramirez. Depuis août 2008, Wes Borland, guitariste de Limp Bizkit, remplace sur scène Rob Holliday car ce dernier est en tournée avec The Prodigy. En février 2011, Ginger Fish, batteur de Marilyn Manson depuis le premier album studio intitulé Portrait Of An American Family, a annoncé son départ du groupe dans une lettre ouverte où il précise que ses années passées au sein de Marilyn Manson l'ont fait passer à côté de nombreuses opportunités de carrière, bien qu'elles ont été pour lui des plus enrichissantes. Il entamerait, à l'heure actuelle, de nombreuses collaborations avec divers artistes[5].

Art[modifier | modifier le code]

Outre la musique, Marilyn Manson est aussi peintre, avec une préférence pour les aquarelles[6]. Il a ouvert sa propre galerie d'art, The Celebritarian Corporation Gallery of Fine Art, à Los Angeles, Californie[7], le 31 octobre 2006, jour d'Halloween.

Il est également un grand amateur d'absinthe, dont il a élaboré sa propre recette qu'il a appelée la Mansinthe[8], dont la teneur en alcool est de 66.6° en référence au nombre de la bête dans l'Apocalypse de l’apôtre Jean.

Marilyn Manson a été désigné par le directeur artistique et photographe Hedi Slimane pour représenter la prestigieuse maison française de luxe Saint Laurent ; il en sera l’égérie pour la collection de prêt-à-porter Printemps-été 2014.

Films et télévision[modifier | modifier le code]

Féru de cinéma, il aime beaucoup les films de David Lynch avec lequel il entretient une relation toute particulière : il a en effet cosigné en 2010 le livre Genealogies of pain, contenant des peintures de Manson et des œuvres visuelles du cinéaste. David Lynch a également écrit la préface du livre autobiographique du chanteur Mémoires de l'enfer (The Long Hard Road Out of Hell), publié en 1999. David Lynch a même offert à Marilyn Manson un petit rôle dans son film Lost Highway.

En mai 2012, Marilyn Manson tourne dans le court métrage Wrong cops: Chapter One[réf. nécessaire] sélectionné pour la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2012 et réalisé par Quentin Dupieux, alias Mr. Oizo. C'est aussi le réalisateur de son dernier clip No Reflection, de l'album Born Villain.

Depuis 2004[9], Marilyn Manson a lancé un projet cinématographique intitulé Phantasmagoria : The Visions of Lewis Carroll, mettant en scène la vie de Lewis Carroll (qu'il interpréterait lui-même), et le personnage d'Alice, joué par Lily Cole. La réalisation du film a été reportée plusieurs fois à cause des projets musicaux de Manson[10]. Quelques images officielles sont diffusées en avril 2010[9], mais la production du film est à nouveau arrêtée pour une période indéterminée[11]. En juin 2013, Marilyn Manson déclare, dans une interview du show télévisé américain Larry King Now, être déterminé à faire renaître le projet. Il y travaillerait dorénavant avec Roger Avary qui endossera le rôle de réalisateur[12].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marilyn Manson a eu une relation avec l'actrice Rose McGowan de 1997 à 2001.

En 2001, il commence à fréquenter Dita von Teese, avec qui il se marie en décembre 2005 à Castle Gurteen, dans le comté de Tipperary en Irlande. Après treize mois de mariage, elle demande le divorce fin décembre 2006. Le couple aurait pris la décision de divorcer le soir de Noël. Le divorce ne sera prononcé qu'en décembre 2007.

En 2007, Marilyn Manson est en couple avec l'actrice Evan Rachel Wood (née en 1987), avec laquelle il fait quelques apparitions publiques. Elle apparaît également dans le clip Heart-Shaped Glasses. Ils se séparent en 2010[13].

Il est proche du rappeur Eminem (avec qui il a fait un remix-duo metal de sa chanson The Way I Am). Il a également collaboré avec Brian Molko (Placebo), Jonathan Davis (Korn), Joey Jordison (Slipknot), Avril Lavigne et les acteurs Johnny Depp et Shia LaBeouf.

Style musical[modifier | modifier le code]

Marilyn Manson qualifie sa musique de « glam-metal électro avec un peu d'indus[1] » mais sa musique est souvent classée dans le metal industriel.

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Marilyn Manson.
Albums studio
Collaborations

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]