Kakhaber Kaladze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kakhaber Kaladze
Kakhaber Kaladze.jpg
Biographie
Nom Kakhaber Kaladze
Nationalité Drapeau : Géorgie Géorgien
Naissance 27 février 1978 (36 ans)
Lieu Samtredia, Géorgie soviétique Flag of Georgian SSR.svg
Taille 1,86 m
Poste Arrière central ou gauche, Milieu défensif
Parcours junior
Saisons Club
1993 Drapeau : Géorgie Dinamo Tbilissi
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1993-1998 Drapeau : Géorgie Dinamo Tbilissi 102 (3)
1998-2001 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev 106 (10)
2001-2010 Drapeau : Italie Milan AC 284 (13)
2010-2012 Drapeau : Italie Genoa CFC 54 (1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1996-2011 Drapeau : Géorgie Géorgie 83 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Kakhaber « Kakha » Kaladze (géorgien : კახაბერ (კახა) კალაძე) est un homme politique et ancien footballeur géorgien né le 27 février 1978 à Samtredia. Il jouait au poste de défenseur.

Il a aussi été le capitaine de l'équipe nationale de football de Géorgie, et est considéré comme un des meilleurs footballeurs géorgiens de tous les temps[1].

En octobre 2012, il est élu au parlement de Géorgie sur la liste Rêve géorgien et devient ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts de sa carrière[modifier | modifier le code]

Kakha Khaladze commence à jouer au football dans le club local de sa ville, le Lokomotiv Samtredia, club présidé par son père. Il est vite repéré par David Kipiani, ancien international géorgien qui le fait venir au Dinamo Tbilissi.

Il débute sa carrière professionnelle à l'âge de 16 ans dans le championnat de Géorgie dans le club de la capitale Dinamo Tbilissi et y joue 82 matchs en 5 ans. Il est repéré par des recruteurs ukrainiens après la prestation qu'il effectue lors d'un match contre l'Italie où il devait avoir Vieri au marquage.

Il part ensuite pour l'Ukraine dans le club de la capitale du Dynamo Kiev qui le recrute pour l'équivalent de 280 000 €[2] dans un contrat de 4 ans[3]. Il joue 71 matchs avant de partir pour l'Italie en Lombardie.

Milan AC[modifier | modifier le code]

Kaladze arrive au Milan AC en 2001 pour la somme de 12,76 millions € (transfert le plus cher de l'histoire pour un joueur géorgien).

À ses débuts au Milan, il jouait milieu défensif gauche. De 2001 à 2005, il est positionné arrière gauche où il montre certaines qualités qui apportent de la fraîcheur à son équipe, et où l'entraîneur Carlo Ancelotti tente de le faire jouer en même temps et en adéquation avec Jaap Stam et Cafu.

Il joue 46 matchs dont 27 en Serie A durant la saison 2002-2003[4]. Il gagne cette année la Ligue des Champions en finale contre l'ennemi turinois de la Juventus aux tirs aux buts, malgré le fait que Kaladze rate le sien[5], et gagne également la Coppa Italia en battant l'AS Roma 6-3 en finale la même année[6].

Lors de la saison 2004-2005, l'AC Milan retourne en finale de la Ligue des champions où Kaladze reste sur le banc (3-3 puis défaite aux tirs aux buts contre Liverpool)[7]. Fin 2005, Kaladze revient de blessure et est sur le point de rejoindre le club anglais de Chelsea, frustré par moins de temps de jeu, ce qui n'arrive finalement pas[8],[9],[10]. Carlo Ancelotti recrute Marek Jankulovski et fait descendre Serginho d'un cran. Kaladze est alors replacé dans l'axe, associé à Alessandro Nesta ou à Paolo Maldini.

Lors de la saison 2006-2007, il marque un seul but en championnat contre l'UC Sampdoria et Milan finit deuxième, avant d'être relégué à la 4e place après une perte de 8 points due au scandale des matchs truqués qui ébranle le football italien en 2006[11].

Durant la saison 2006-2007, il gagne sa seconde Ligue des Champions le 23 mai 2007 (3e finale en 5 ans) contre Liverpool, en rentrant à la 79e minute. Ils s'imposeront 2-1[12]. Fin 2007, il gagne également avec le Milan la Coupe du monde des clubs 2007 en finale contre Boca Juniors (victoire 4-2, où Kaladze est un des deux joueurs expulsés du match)[13].

Il redevient un titulaire indiscutable lors de la saison 2007-08, mais ne joue pratiquement la saison suivante à la suite d'une longue blessure des ligaments croisés.

Le 31 août 2010, il s'engage au Genoa CFC pour 2 ans. Il inscrira un but en 27 matchs lors de sa première saison, au terme de laquelle il renouvelle son contrat d'une année, jusqu'en 2013. Il joue 27 matchs la saison suivante, sans marquer, participant à sauver le club in-extremis, lors de la dernière journée. C'est sa dernière saison en professionnel : ainsi qu'il l'avait déjà annoncé, il décide d'arrêter le football pour s'impliquer dans la société civile géorgienne, en rentrant en politique.

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Kaladze fait sa première apparition avec l'équipe de Géorgie le 27 mars 1996[14] contre Chypre, en rentrant à la 72e minute à la place de Mikhail Kavelashvili[15]. Ses débuts en compétition officielle seront le 14 juin 1997 lors des qualifications pour le mondial 1998 contre la Pologne[16].

Il obtient son premier carton rouge lors d'un match amical contre le Liban et participe à toutes les campagnes de qualifications aux coupes du monde de 1998 à 2010, et aux coupes d'Europe de 2000 à 2008.

Le 5 septembre 2009, Kaladze est le responsable de la défaite 2-0 de la Géorgie contre l'Italie (son pays d'adoption où il vit depuis 9 ans) lors d'un match comptant pour les éliminatoires du mondial 2010. En effet, il inscrit les deux seuls buts du match contre son camp[17].

En 2011, il arrête sa carrière internationale après 83 sélections, dont 50 en tant que capitaine.

Homme d'affaires[modifier | modifier le code]

Kaladze est également homme d'affaires et possède des investissements en Géorgie, Italie, Kazakhstan et en Ukraine[réf. nécessaire]. Il est en particulier actionnaire majoritaire de la banque Progress Bank (en géorgien : პროგრეს ბანკი)[18] via son groupe Kala Capital. Bidzina Ivanichvili détient une part de 8,7 % dans la banque[19].

Il est le propriétaire d'un restaurant à Milan appelé Giannino, ouvert en 1889 par Giannino Bindi, ayant eu une étoile Michelin sous Davide Oldani[20].

Homme politique[modifier | modifier le code]

En 2012, Kaladze est choisi par Bidzina Ivanichvili, dont il est l'un des proches lieutenants, pour devenir la tête de liste de la coalition Rêve géorgien pour les élections législatives géorgiennes. Il est aussi candidat au scrutin uninominal dans la circonscription de Samtredia[21],[22].

En juillet 2012, ses comptes bancaires en Géorgie sont bloqués car la justice le soupçonne de blanchiment d'argent, puis de financement illégal d'activités politiques[23],[24].

Après la victoire de Rêve géorgien début octobre, Kaladze est élu au Parlement de Géorgie. Il est annoncé comme ministre du Développement régional et des infrastructures du gouvernement dirigé par Bidzina Ivanichvili[25], mais il est finalement nommé ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles[18],[26].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Kaladze sur un panneau publicitaire à Batumi, Géorgie

Né à Samtredia, près de la Mer Noire, il grandit dans cette ville ; il y débute vers l'âge de 11 ans dans le club local présidé par son père Karlo Kaladze.

En mai 2001, son jeune frère Levan Kaladze, étudiant en médecine est enlevé par des gangsters en Géorgie demandant une rançon de 600 000 $. Le président géorgien de l'époque Edouard Chevardnadze promet que tout serait fait pour permettre de le retrouver[27]. Kaladze ne le revoit qu'une fois dans une vidéo où il demande de l'aide[28]. Le 6 mai 2005, 4 ans après les faits, la police retrouve 8 corps dans la région de Svaneti et le corps de son frère est officiellement identifié le 21 février 2006[29],[30] après des tests ADN réalisés par le FBI, tandis que les médias locaux commencèrent à annoncer que la famille avait versé la rançon demandée. Deux personnes seront finalement arrêtées et condamnées. L'une à 25 ans de prison (David Asatiani), l'autre à 5 ans (Merab Amisulashvili).

Le 14 juillet 2009, Kaladze et sa femme Anouki donneront à Milan naissance à leur premier fils, qu'ils nommeront Levan, en mémoire du frère du joueur[31].

Kaladze est le parrain de nombreuses associations caritatives. Il a été l'ambassadeur de la FIFA pour l'association SOS Villages d'enfants[18].

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Il est le premier joueur issu de l'ancienne Union soviétique à gagner deux Ligue des champions, ainsi que le premier Géorgien à gagner une Ligue des champions[32].

Il existe des timbres postaux à son effigie en Géorgie[33].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques mises à jour le 27 janvier 2010.

Saison Club Championnat Coupe d'Italie Coupe d'Europe Autre Coupe Total
Comp Matchs Buts Comp Matchs Buts Comp Matchs Buts Comp Matchs Buts Matchs Buts
1993-1994 Flag of Georgia (1990-2004).svg Dinamo Tbilissi UL 9 1 - - - - - - - - - 9 1
1994-1995 UL 23 0 - - - - - - CEI 2 0 25 0
1995-1996 UL 23 0 - - - CU 1 0 CEI 2 0 25 0
1996-1997 UL 12 0 - - - CU 4 0 CEI 4 2 20 3
1997-janv. 1998 UL 15 0 - - - LDC+CU 3+4 0 - - - 18 0
Total Dinamo Tbilissi 82 1 - - 12 0 8 2 102 3
janv.-juin. 1998 Drapeau : Ukraine Dinamo Kiev VL 13 2 - - - - - - CEI 6 1 19 3
1998-1999 VL 25 3 - - - LDC 12 1 CEI 2 0 39 4
1999-2000 VL 25 1 - - - LDC 14 1 - - - 39 2
2000-janv. 2001 VL 0 0 - - - LDC 7 1 CEI 2 0 9 1
Total Dinamo Kiev 63 6 - - 33 3 10 1 106 10
janv.-juin 2001 Drapeau : Italie AC Milan A 17 3 CI 1 0 - - - - - - 18 3
2001-2002 A 30 4 CI 5 0 CU 11 0 - - - 46 4
2002-2003 A 27 0 CI 4 1 LDC 15 0 - - - 46 1
2003-2004 A 6 0 CI 3 0 LDC 1 0 SCI 1 0 11 0
2004-2005 A 19 2 CI 2 0 LDC 5 0 - - - 26 2
2005-2006 A 28 2 CI 4 0 LDC 11 0 - - - 43 2
2006-2007 A 18 1 CI 1 0 LDC 7 0 - - - 26 1
2007-2008 A 32 0 - - - LDC 7 0 SU+CMc 1+2 0 42 0
2008-2009 A 11 0 CI 1 0 LDC 4 0 - - - 16 0
2009-2010 A 6 0 CI 2 0 LDC 2 0 - - - 10 0
Total Milan 194 12 23 1 63 0 4 0 284 13
Total 339 19 23 1 108 3 22 3 492 26

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Adversaire But Resultat Competition
1. 6 février 2007 Tbilisi, Géorgie Drapeau : Géorgie Drapeau : Lettonie Lettonie 1 – 3 Défaite Match amical

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Géorgie Dinamo Tbilissi[modifier | modifier le code]

Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie AC Milan[modifier | modifier le code]

Individuel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Georgia clashes with Russia - in football », BBC Sport,‎ 11 octobre 2002 (consulté le 18 août 2009)
  2. (en) « No.4 Kakhaber Kaladze », Globe and Mail (consulté le 12 août 2009)
  3. (en) « AC Milan sign Kaladze », BBC Sport,‎ 24 janvier 2001 (consulté le 18 août 2009)
  4. (en) « Kakha Kaladze », acmilan.com (consulté le 2010-18-09)
  5. (en) « Milan win Champions League shoot-out », BBC Sport,‎ 28 mai 2003 (consulté le 8 juillet 2009)
  6. (en) « Italy Cup 2002/03 », RSSSF (consulté le 8 juillet 2009)
  7. (en) « Milan 3-3 Liverpool: Penalty drama », ESPN,‎ 25 mai 2005 (consulté le 11 août 2009)
  8. (en) « Kaladze ready for Chelsea talks », BBC Sport,‎ 14 juin 2005 (consulté le 18 août 2009)
  9. (en) « Kaladze move to Chelsea possible - Milan », Daily Mail,‎ 2 juin 2005 (consulté le 11 août 2009)
  10. (en) « Chelsea may swap Crespo for Kaladze », Times Online, London,‎ 2 juin 2005 (consulté le 11 août 2009)
  11. (en) « Italy 2006/07 », RSSSF (consulté le 13 août 2009)
  12. (en) Phil McNulty, « AC Milan 2-1 Liverpool », BBC Sport,‎ 23 mai 2007 (consulté le 29 juin 2009)
  13. (en) « AC Milan 4-2 Boca Juniors », BBC Sport,‎ 16 décembre 2007 (consulté le 29 juin 2009)
  14. (en) « 1996 International matches », RSSSF (consulté le 28 juin 2009)
  15. (en) « The National Team of Georgia in 1996 », Georgian Football Federation (consulté le 13 août 2009)
  16. (en) « The National Team of Georgia in 1997 », Georgian Football Federation (consulté le 14 août 2009)
  17. Kaladze ce héros
  18. a, b et c (en) « Georgian Footballer-Turned-Politician Takes On Ministerial Role », Radio Free Europe,‎ 16 octobre 2012
  19. (en) « Ivanishvili Buys Stakes in Footballer Kaladze's Bank », Civil Georgia,‎ 24 novembre 2011
  20. (it) « Kaladze fa rinascere Giannino », La Repubblica,‎ 4 juin 2006 (consulté le 17 août 2009)
  21. (en) « Ex-Footballer Kaladze Leads Georgian Dream's Party List », Civil Georgia,‎ 31 août 2012
  22. (en) « Georgia's political transition », The Economist,‎ 23 octobre 2012
  23. (en) « Kaladze's Bank Accounts Frozen in Alleged Money Laundering Probe », Civil Georgia,‎ 27 juillet 2012
  24. (en) « Appeals Court Upholds Multi-Million Fines for Ivanishvili, Kaladze », Civil Georgia,‎ 14 août 2012
  25. (en) « Georgia election: Cabinet to include ex-AC Milan star », BBC News,‎ 8 octobre 2010
  26. (en) « Georgian Election Winner Unveils Ministerial Candidates, Former Ruling Party Retrenches », RFE/RL,‎ 17 octobre 2012
  27. (en) Christopher Davies, « Kidnap mystery worries Kaladze », The Telegraph,‎ 10 juin 2003 (consulté le 8 août 2009)
  28. (en) Amy Lawrence, « Kakha Kaladze and Gianluca Pessotto's good news gives football perspective », Guardian,‎ 30 juillet 2009 (consulté le 17 août 2009)
  29. (en) « Former Georgian Prosecutor General Implicated in Failure to Solve Abduction Case », Eurasianet,‎ 28 juin 2005 (consulté le 28 juin 2009)
  30. (en) « 123football.com - Kakha Kaladze », 123football.com (consulté le 28 juin 2009)
  31. (en) « Levan Kaladze has been born! », AC Milan,‎ 14 juillet 2009 (consulté le 15 juillet 2009)
  32. (en) Paul Kennedy, « Milan reigns again as European champion », Soccer America (consulté le 8 juillet 2009)
  33. (en) Austin Kelley, « The World's Game (according to us) », ESPN (consulté le 29 juin 2009)
  34. (en) « Kakha Kaladze - The Successes », Kaladze.it (consulté le 8 août 2009)